Partagez | 
 

 Contexte Récent : Chronologie du forum



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
pts d'expérience
messages postés
Gardien de l'Etincelante
Oracle Blanc
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
999
486

Chapitre 1

L’organisation mercenaire

Depuis que le cristal a été brisé, il y a eu beaucoup de bouleversements. La terreur s’’était répandue comme une traînée de poudre. Elle avait saisi la Garde à la gorge et ses appels à l’aide à l’égard des groupes qui avaient migré vers le nord demeuraient sans réponse. Ils ne savaient pas que c’était parce que la situation s’était généralisée et cette pandémie avait touché les contrées septentrionales.

Cette pandémie avait un nom. Un nom à faire blêmir les plus forts…
La folie.

Les plus faibles d’esprits étaient tout bonnement devenus fous. Ils prirent les sains d’esprit par surprise et dans leur singeries, les fous, bien trop nombreux, réussirent à tuer les chefs de Gardes à ce moment-là, ces derniers n’ayant su se résoudre à affronter leurs anciens amis et leur ôter la vie. Seul le chef de la Garde de l’Ombre survécu, car même s’il était vertueux, il avait beaucoup moins de scrupule que ses camarades et la rancune avait fait le reste du travail. Après ce tragique incident qui coûta la vie à de nombreuses personnes, les Gardiens érigèrent de hauts remparts pour se prémunir des agressions extérieures.

De même, de nouveaux chefs de Garde ont été désignés. Si Nevra conservait sa place en tant que Gardien de l’Ombre, Miiko prenait la tête de la Garde Etincelante, Ezarel celle de la Garde Absynthe et Valkyon celle de la Garde Obsidienne. Formés aussi vite que possibles, ils n’étaient pas très à l’aise au tout début, mais ils ne laissaient rien paraître.

Depuis que le cristal a été brisé, les missions se font beaucoup plus frileuses, à l’instar des Gardiens. Miiko a à coeur de conserver Eel, plutôt que de mener des offensives contre les faeries fous dirigés par une démone qui se rit de la folie des autres, ou alors contre un groupe de malfrat dont elle cache l’existence. Tout cela se fait au plus grand désarroi de Nevra.

Ajouté à cela le fait que de plus en plus, les humains arrivaient aux alentours d’Eel, amenés dans ce monde par les cercles de sorcière, ce qui avait servi de relais pour le premier passage des faeries et que l’Oracle ne se montrait plus, sans doute fragilisée par la scission du cristal dont elle était dépendante. Il était devenu impossible de ramener les humains chez eux car le cristal ayant été fracturé, il fournissait beaucoup moins d’énergie qu’auparavant. Si les puissances magiques d’une majorité de faeries n’avait pas été altérée, l’énergie était trop faible pour mettre de nombreux voyages dimensionnels.

Malheureusement pour les faeries, les fées, qui auraient pu reconstituer le cristal grâce à leur magnifique pouvoir, s’étaient éteintes avec l’ère de paix, assassinées les premières dans cette débâcle de la raison. Coincés dans ce cercle vicieux, les Eldaryens essayaient tant bien que mal de survivre. Cependant, ils doivent faire face à de nombreux problèmes. La folie n’avait pas gagné que l’esprit des Faeries - cela aurait peut-être été plus simple - mais le monde entier était en proie à de nombreux troubles. On rapportait l’apparition de créatures trop belliqueuses dans des lieux où on ne les y avait jamais vues auparavant, les incidents se multipliaient et parfois même certaines zones devenaient impropres à la vie car rendue trop dangereuses par la Nature elle-même.
Il fallait également repousser les attaques assez fréquentes des faeries fous et autres créatures aliénées pour maintenir un semblant de tranquillité dans l’enceinte des remparts. En un mot, l’extérieur était devenu un vaste no man’s land déguisé par la luxuriance sempiternelle des étendues sylvestres ou par les reflets céruléens de la mer.

Toutefois, d’autres fléaux étaient à déplorer. Une année après la Catastrophe, les Gardiens avaient fini par comprendre qu’une autre menace planait sur leurs existences, ils l’avaient appelée les Mercenaires. Un groupe de malfrat composé dont ne savait combien de personne, basé on ne savait où, aux moeurs que nul ne savait nommer. C’était une menace, point final, et les Hautes Sphères de la Garde n’avaient pas essayé de comprendre leurs intentions, les rumeurs de leurs actes se suffisaient à elles-mêmes. Pourtant, Miiko avait ordonné que l’on garde le silence ; seuls les chefs de Garde, ceux en qui ils avaient le plus confiance et ceux qui avaient affaire à ces malfrats pouvaient connaître l’existence des mercenaires. Ils gardaient cet infâme secret dans le but de protéger le refuge des psychoses telles que la xénophobie ou la paranoïa. C’était complètement à proscrire, surtout au regard de l’instabilité dans laquelle ils évoluaient.

S’il fallait nommer un autre problème dans cette liste déjà bien désespérante, il fallait compter les êtres humains. Considérés comme bien moins évolués que les Eldaryens, ou détestés par défaut car étaient de cette race ceux qui les avaient bannis et contraints à une vie aussi précaire, ils auraient pu être inoffensifs. Pourtant, voilà, certains nourrissaient très certainement de bien sombres desseins et avaient emmené avec eux de bien curieux outils, étrangers à la connaissance générale Eldaryenne. Ils appelaient cela les armes.

Il fallait dire que pour des êtres qui basaient leur puissance sur leurs propres atouts physiques et magiques, on pouvait facilement imaginer avec un peu de recul que la description des armes avait de quoi effrayer. Peut-être étaient-elles limitées dans leur utilisation parce ce que les humains nommaient “munitions”, elles n’en restaient pas moins parfaitement létales. Imaginez, vous, illustre maître dans le maniement de l’épée. Un être humain, dénué de magie et d’endurance, sa force physique valant à peine celle d’un faery ivre, armé d’un ridicule outil dont l’allonge ne vaut pas même le quart de votre fière amie l’épée…

Vous n’aurez jamais le temps d’approcher votre pas si ignorant adversaire. Car d’une simple visée et d’une pression sur une ridicule gâchette, il vous aura terrassée, en moins d’une seconde.

Effrayant, n’est-ce pas ?

Mais si les êtres humains ne posaient que ce problème, cela n’aurait pas été bien grave. Il aurait simplement suffit de les perdre en forêt, là où tous les dangers se disputaient le règne. Seulement, voilà, on ne pouvait plus ramener les êtres humains chez eux dès qu’ils avaient commis la grande bêtise de sauter dans un cercle de champignons - quelle idée, d’ailleurs. L’énergie du cristal étant grandement amoindrie, les ouvertures de portails se faisaient plus rares. De ce fait, tout humain arrivant sur Eldarya y restait et se faisait enrôler par la Garde si cela était possible. Mais ces nouvelles bouches à nourrir étaient aussi gourmandes que propriétés d’êtres physiquement plus fragiles causaient un problème majeur ; elles n’étaient plus sur Terre. On comptabilisait donc forcément, quelque part, des disparitions dans des circonstances douteuses, bien qu’il n’y avait aucun moyen de savoir si le reste des Terriens s’en souciait. Qui savait, après tout ?

En parlant de portails, ceux-là apportaient également leur lot de soucis. Ces derniers étaient porteurs de nombreuses promesses et étaient surtout le meilleur moyen de survivre puisque la seule façon de rallier la Terre et les denrées nutritives qu’on y trouvait. Alors, il n’était pas très dur d’imaginer que ceux-ci engendraient de grands émois, une certaine envie qui, quand elle arrivait à son satané paroxysme, laissait place à la guerre. En 689, le monde d’Eldarya était en guerre froide avec les autres autorités plus ou moins établies et les vestiges de plus anciennes qui se souvenaient trop fortement de leur superbe passée et regrettée. Mettre la main sur un portail, c’était s’assurer une meilleure pérennité, même au détriment de celle des autres. Pourtant, les Gardes avaient à coeur d’aider le plus de gens possible. Mais ils ne pouvaient pas secourir la totalité des personnes, alors se créait une âpre marginalisation et la guerre allait bien trop souvent avec.

Eldarya RPG
Codage par SakuChou • Texte par Harya et Noctem
avatar
pts d'expérience
messages postés
Gardien de l'Etincelante
Oracle Blanc
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
999
486

Chapitre 2

L’organisation mercenaire

Quelques temps près la destruction du cristal, les gardiens bataillent pour trouver les multiples morceaux de cristal éparpillés au quatre coins du monde. Les Faerys fous continuent à semer la terreur dans les villes et les villages et les animaux sauvages commencent à sortir de leur territoires. Mais un autre problème guette les gardiens. Depuis quelques temps, des voyous sèment la panique parmi les gardes d’Eel et leur alliés. D’abord une attaque… Puis deux… Puis trois… Elles se multipliaient, se propageait comme une pandémie.

Ces attaques semblaient dispersées, sans lien les unes avec les autres, mais leur organisation et leur modes d’action similaires inquiéta la chef des gardiens. Elle était persuadée que l’homme masqué se cachait derrière tous ça. Cette nouvelle organisation était des plus dangereuses. Elle n’était constituée que de scélérats, de criminels et de déserteurs. Rien ne permettait de les distinguer. Ils étaient invisibles, insaisissables, ce qui rajoutait à leur dangerosité. Miiko décida que la meilleure façon de protéger les populations et ses gardiens était de garder le silence. Seuls les chefs de gardes et les élites du quartier général furent chargés d’enquêter, de questionner, voir, de tués tous ceux qui seraient liés à l’organisation. Tout cela n’était que des conjectures et rien ne lui permettait d’affirmer l’existence d’un tel groupe.  Il fallait qu’elle en ait le coeur net.
Certains de ces criminels furent listés et arrêtés, mais aucun d’eux ne lâcha la moindre information, préférant avaler leur langue que de trahir les leurs. Après une plaisanterie de mauvais goût, les gardiens leur donnèrent le surnom de “mercenaires”, raillant ainsi leur loyauté douteuse et leur amour de l’argent. Les membres des mercenaires pouvaient très bien servir des alliés aux gardiens, si cela peut leur rapporter des pièces d’or, puis travailler pour leurs ennemis. La seule autorité qu’il ne trahissait pas, était leur organisation hypothétiques ainsi que l’omerta associé. Il arrivait parfois qu’un gardien tombe sur un mercenaire un peu bavard, mais celui-ci avait rarement le temps de dire quoi que ce soit avant d’être tué par un de ses congénères.

Aujourd’hui encore, peu d’informations circulent à leurs propos mais quelques rumeurs fusent.


Eldarya RPG
Codage par SakuChou • Texte par Noctem
avatar
pts d'expérience
messages postés
Gardien de l'Etincelante
Oracle Blanc
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
999
486

Chapitre 3

Les festivités dangereuses

Des suites de l’admission d’une nouvelle promotion de recrues dans la Garde, un bal avait été rapidement organisé pour leur souhaiter la bienvenue et procurer un peu de gaieté. Néanmoins, la fête fut de courte durée quand on comprit que quelqu’un avait profité des festivités pour s’introduire dans le Quartier Général et subtiliser le fruit de plusieurs mois de labeur qui avait consisté à quadriller de nombreuses zones tout autour d’Eel, certifiées comme dénuées du moindre fragment de cristal.

Eldarya RPG
Codage par SakuChou • Texte par Harya
avatar
pts d'expérience
messages postés
Gardien de l'Etincelante
Oracle Blanc
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
999
486

Chapitre 4

Les festivités dangereuses

Des suites de l’admission d’une nouvelle promotion de recrues dans la Garde, un bal avait été rapidement organisé pour leur souhaiter la bienvenue et procurer un peu de gaieté. Néanmoins, la fête fut de courte durée quand on comprit que quelqu’un avait profité des festivités pour s’introduire dans le Quartier Général et subtiliser le fruit de plusieurs mois de labeur qui avait consisté à quadriller de nombreuses zones tout autour d’Eel, certifiées comme dénuées du moindre fragment de cristal.

Eldarya RPG
Codage par SakuChou • Texte par Harya
avatar
pts d'expérience
messages postés
Gardien de l'Etincelante
Oracle Blanc
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
999
486

Chapitre 5

Première mission des mercenaires

Les mercenaires se réveillent. Après huit ans d’activités, un de leurs dirigeants, le général Destals, meurt mystérieusement, assassiné. Xenos, Dànaé et Akihiro désigne le jeune Noctem comme son remplaçant et l’envoie en mission avec trois autres mercenaires. Ensemble, ils se rendent aux montagnes du Nord pour récupérer un morceau de cristal. Mais la discrétion est de mise, car les gardiens ignorent encore tout de leur existence. Ils empruntent donc les chemins dérobés, les tavernes miteuses et les villages sûrs pour se rendre jusqu’au poste de frontière des montagnes d’Heimdall. Mais arrivé aux montagnes, ils se font rattrapés par des gardiens, plus ou moins entraîné. Se laissant dépassé par leur nombre, c’est l’intervention de Dànaé qui les sauve de peu.  Mais certains des gardiens réussissent à leur échapper, compromettant ainsi leur anonymat.

Eldarya RPG
Codage par SakuChou • Texte par Noctem
avatar
pts d'expérience
messages postés
Gardien de l'Etincelante
Oracle Blanc
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
999
486

Chapitre 6

Quand les braises du passé se ravivent

Après la perte des documents concernant l’emplacement des morceaux du cristal, Miiko avait fait déployer un nombre important de Gardiens en binôme afin de rattraper le plus vite possible ce qui avait été volé. Parmi ces groupes, Harya et Makura s’étaient aventurées assez profondément dans la forêt et sont tombées nez à nez avec un minotaure. Au terme d’un combat entre Makura et le monstre, les deux Gardiennes pourront rentrer à Eel avec leur part du quadrillage des zones.

Eldarya RPG
Codage par SakuChou • Texte par Harya
avatar
pts d'expérience
messages postés
Gardien de l'Etincelante
Oracle Blanc
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
999
486

Chapitre 7

Lourds dégats et conscience légère

Nehr, un village pourtant forgé dans l’indépendantisme, avait décidé de faire appel à la Garde après que de violentes intempéries aient ravagé une partie des bâtisses et que d’imposants rochers se soient mis au travers des routes commerciales. Miiko décida donc d’envoyer Fauveam, une Gardienne d’Obsidienne au Don adequat pour cette mission, placée sous la protection de Nevra et de Harya. Alors que la mission avançait rapidement que les trois Gardiens étaient aimablement accueillis par le propriétaire du Manoir de Nehr lui-même, d’étranges faits commencèrent à se produire. Les deux Gardiennes disparurent et Nevra essuya une tentative d’assassinat qu’il déjoua avec brio. Partant à la recherche de ses deux camarades, il fit une découverte aussi étonnante que macabre ; les Nehrois sacrifient des faeries afin d’ouvrir le portail dont ils disposent en secret, renforcé par une pierre noire à l’aura funeste, pour ainsi subvenir à leurs seuls et uniques besoins.

Eldarya RPG
Codage par SakuChou • Texte par Harya
avatar
pts d'expérience
messages postés
Gardien de l'Etincelante
Oracle Blanc
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
999
486

Chapitre 8

Le futur d’Eldarya


Après la découverte d’une descendante de fée, gardiens et mercenaires sont envoyés à sa recherche. Les fées avaient disparu avec la destruction de cristal, l’apparition d’un nouveau spécimen est donc totalement inédit et intrigue au plus près les deux organisations. Du côté des gardiens, Miiko se retrouve prise de court et envoie une équipe improvisée, mêlant gardiens d’élites et novices. De l’autre côté, celui des mercenaires, ce sont les quatre généraux qui sont chargés de la même mission. Le chemin est semé de troubles, mais le pire arrive dans la forêt des ronces, où un ennemi inattendu fait face aux trois gardiens Harya, Nevra et Leiftan. Laissant la fée au bon soin de ses équipiers, Leiftan choisit de se battre seul, tandis que Nevra et Harya mènent à bien leur mission.

Mais ce fut sans compter l’apparition de deux des généraux mercenaires, Noctem, qui affronta Nevra et Akihiro, qui affronta Harya. Le reste des gardiens, constitué d’Ezarel, Selen, Dipree et Staliane, récupérèrent donc la fée et se hâtèrent de faire demi-tour vers le quartier général d’Eel. Ils se font vite suivre par Dànaé et Xenos, les deux autres généraux mercenaires. S’en suivit une course poursuite pleine d'embûches, où les mercenaires ont dû user d’agilité et d’astuces pour contrer tous les pièges du rusé chef des Absynthes. C’est finalement à force d’usure que Dànaé neutralisa l’absynthe, laissant les gardiens novices et l’objet de sa mission aux mains de Xenos. Xenos se battit d’abord contre Dipree seul, avant que Selen ne se joigne au combat.

Les mercenaires sortirent victorieux de leur mission, mais cela ne fut pas sans conséquence. Seul Xenos était encore debout et bien assez portant pour marcher convenablement. Dànaé dut user de ses potions de soin pour faire le chemin du retour. Akihiro, comme Noctem, se retrouvèrent tous les deux dans l’incapacité de marcher, bloqués dans leurs inconscients.

Mais ce fut chez les gardiens que les afflictions furent les pires. Ce n’était pas tant les mains brûlées de Leiftan, ni l’état médiocre de Nevra, mais plutôt celui d’Ezarel dont la survie ne tenait qu’à son équilibre, ou celui d’Harya que le combat avait menée à un état aussi inquiétant qu’incertain. Mais cela n’était que la partie émergée de l’iceberg, car plus loin, deux jeunes femmes restaient traumatisées de la mort de leur compagnon, Dipree. Elles avaient vu le mercenaire mettre fin à ses jours, avec une cruauté sans pareille. La mort les attendait alors qu’ils se retrouvaient seuls dans la forêt. Mais un miracle arriva. Une équipe de secours vint leur prêter main forte et les ramener sains et saufs au quartier général.

Des jours sombres suivirent cette mission. Tout Eel venait donner leurs derniers respects, leurs derniers sentiments sur la mémoire de Dipree. Une grande décision devait être prise. Les mercenaires étaient devenus une menace trop souvent négligée par les gardiens et leur existence ne pouvait rester un secret. Pendant un communiqué officiel, Miiko présenta donc officiellement aux gardiens et aux peuples d’Eldarya ce qu’était la menace mercenaire.

Eldarya RPG
Codage par SakuChou • Texte par Noctem
avatar
pts d'expérience
messages postés
Gardien de l'Etincelante
Oracle Blanc
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
999
486

Chapitre 9

Le Ragnarök


Le chaos règne de plus en plus dans le monde d'Eldarya. Les ténèbres et la folie s'étendent. De plus, l'action des mercenaires, qui se fait de plus en plus présente, ne facilite pas le tâche des gardiens dans leur quête de paix et d'équilibre sur le continent. La fatigue se fait sentir. Tout le monde est fatigué et las de cette situation. De nombreux villages au Nord ou à l'Ouest subissent des attaques que les gardiens ne peuvent contrer.

Lorsqu'un gardien de l'Ombre, Ukyo, rapporte les nouvelles de Haugrclif, le village de la haute falaise, cela à de quoi horrifié nombre des gardiens présents. Malgré la formelle interdiction de Miiko, chef des gardes, d'aller à la rescousse de ce village -la mission ayant été jugée trop dangereuse-, une escouade officieuse est montée. Nevra, le chef des Ombre, Ezarel, le chef des Absynthes, Harya, Makura, Camus et Corticarte, accompagnés bien évidemment d'Ukyo, décident de braver les ordres quitte à devoir rendre leur blason. Finalement, Ezarel sera rattrapé par les Etincelants et n'arrivera pas à sortir de l'enceinte d'Eel.

Un long périple commence alors. Le voyage est paisible, mais quelque chose d'étrange de déroule dans les montagnes d'Heimdall. Les ruines de la cité attirent particulièrement leur attention. Ukyo leur révèle la dangerosité des lieux. Entre brigands, bêtes et piège, la montagne se révèle aussi être un volcan. Le groupe se sépare en deux, laissant d'une part Nevra, Harya et Makura, et d'autres part Ukyo, Camus et Coritcarte.
De leur côté, Nevra, Harya et Makura s'engagent dans leur labyrinthe, mais sont obligé de se séparer pour couvrir plus de terrain. Nevra va de son côté avec Makura, laissant Harya seule, dont la cécité la protège des illusions les plus faibles. Celle-ci s'enfonce dans les couloirs jusqu'à ce qu'une entité puissante, mais néanmoins maléfique ne l'attire à elle. Voyant la scène de loin, Nevra et Makura comprennent bien vite la dangerosité de la situation et la nature maléfique et hypnotisante de ce qui semble être un cristal noir.

D'un autre côté, Camus et Corticarte s'engage dans une autre partie, tandis qu'Ukyo disparaît mystérieusement. Ils progressent difficilement dans les couloirs jusqu'à ce que les illusions cessent. C'est alors qu'ils arrivent au coeur du volcan, là où la pierre noire trône et où Harya, Nevra et Makura sont. Le corps d'Harya semble résonner avec l'essence du cristal noir. Celle-ci est totalement hypnotisée et n'a aucun contact avec la réalité.

Ukyo réapparaît. Il leur révèle ainsi la vérité; il n'est pas gardien de l'Ombre et aucun village n'était en danger. Son but était d'amener Harya à Heimdall pour des raisons obscures. Il est obsédé par le pouvoir du cristal noir qu'il qualifie comme "sien". Les gardiens tentent alors de le battre, mais la fuite semble est moins dangereuse.

A Eel, les événements se font sentir à leur tour. De violentes secousses, ainsi qu'une pluie aussi soudaine qu'inattendue s'abattent sur la cité. Puis, un chaos total. Les éléments s'acharnent, aussi bien la pluie, que le vent, et même le feu. Et dans le ciel, plus noir que le plus profond des abysses, un halo rouge menaçant brille. Au retour de Nevra, Harya, Makura, Camus et Corticarte, Eel est méconnaissable. La panique est total et de nombreux refuge sont détruits. Tous les gardiens sont réquisitionnés pour aider la population et limiter les dégâts.

Mais cette situation n'attire pas que les gardiens. Deux mercenaires, quelque peu téméraire décident d'aller chercher des informations. Le chaos ne touche pas seulement Eel et pourrait bien s'étendre à tout le continent, voir au monde entier. Alors, sous la forte incitation de Luna, l'illusionniste mercenaires, le général Noctem décide d'aller voir ce qui se passe. Mais alors que celui-ci est venu pour trouver des informations, il remarque que le but de la jeune femme est tout autre. Elle semble éprouver un grand intérêt pour le pouvoir de la jeune Harya. Poussée par un désir inconnu de ses pairs, elle lance une illusion sur Harya et Makura.

Les deux jeunes femmes, amnésiques depuis des années se remémorent un passé commun. Une tuerie, faite par un pouvoir aussi puissant que maléfique, celui du cristal noir d'Heimdall.Ayant absorber une partie de ce pouvoir par erreur, Harya aurait commis l'irréparable en tuant accidentellement deux grandes familles d'Eldarya. Makura, la tenant pour responsable essaye alors de tuer cette dernière, mais les flammes noires se réveillent et manquent de tuer Makura. Cela se déroule sous les yeux de Camus, cousin de Makura et du chef des ombres et mentor des deux jeunes filles, Nevra.

Harya s'enfuient donc d'Eel, jusque dans la forêt de Celimor. Mais alors qu'elle se croit en sécurité, les mercenaires la trouve et la prend comme captive.

Après le Ragnarök, le calme reprend peu à peu place. L'aura menaçante d'Heimdall continue de couvrir Eldarya de ses ténèbres, mais la restauration du refuge d'Eel se met en place. De nombreux habitants se retrouvent sans logis, à être logé dans le quartier général où à être escortés dans les villes alentours. Rien, plus rien n'est ni ne sera comme avant. Une grande menace plane partout et chacun sent une épée de Damoclès au dessus de sa tête.

Les missions se raréfient. Chez les gardiens, les missions les plus proches, les plus utiles et les moins dangereuses sont prioritaires. La population d'Eldarya a plus que jamais besoin d'eux.

Chez les mercenaires, les missions se raréfient aussi. Avec la conjecture actuelle, l'argent devient dur à gagner et les habitants d'Eldarya essaye d’économiser plutôt que de payer des gens à faire des missions. Beaucoup de zones deviennent aussi difficile d'accès, réduisant leur champ d'action.

Le pays se retrouve scinder en une partie Nord et une partie Sud. La ceinture montagneuse d'Heimdall repousse tout être vivant, sauf les plus obscures. Les blackbeasts en ont fait leur lieu de prédilection, tuant tout être qui s'approcherait. Au Sud, l'emprise des gardes reste quasi-intacte. Certaines personnes pointent de plus en plus du doigt leur incapacité de protéger les populations, tandis que d'autres les voient comme les salvateurs de ce monde. Certains habitants préfèrent quant à eux quitter le continents en espérant trouver des prés plus verts sur les îles environnantes.
Au Nord, la situation est chaotique. Maintenant totalement coupée des gardes, l'influences des grands malfrats s'étend de façon exponentielle. Une quasi anarchie règne en maître et les assassinats vont bon train. Là bas, seule la loi du plus fort est appliquée. Mais dans tout ça, certains essayent de tirer leur épingle du jeu, et essayent de trouver des appuis pour prendre le trône des Evengelis.

Eldarya RPG
Codage par SakuChou • Texte par Noctem
pts d'expérience
messages postés
Contenu sponsorisé
 
Contexte Récent : Chronologie du forum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Batman "Un deuil dans la famille"
» Contexte Récent
» Chronologie du Forum
» La chronologie des aventures du Club des Cinq
» Chronologie Star Trek

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldarya RPG ::  Le Monde d'Eldarya  :: Histoire d'Eldarya-
Sauter vers: