Partagez | 
 

 Contexte économique



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
pts d'expérience
messages postés
Gardien de l'Etincelante
Oracle Blanc
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
1085
490

Contexte Économique

Quand les braises du passé se ravivent

Les terres d’Eldarya sont pauvres. Rien ne s’y développe, rien ne peut se manger, ou du moins, rien ne peut nourrir. C’est ainsi depuis toujours. Ainsi, la nourriture est ramenée de la Terre par des portails de sorcière. Les portails de sorcière son des passages entre deux mondes, celui d’Eldarya et celui de la Terre. Cette découverte a autrefois permis le Grand Exode, et aujourd’hui il permet d’envoyer des Faery chercher de la nourriture dans le “monde réel”. Mais les portails de sorcière sont extrêmement coûteux en moyens et le passage entre les mondes est devenu le premier objet de convoitise. Ce sont aujourd’hui les gardes d’Eel, majoritairement, qui contrôle les passages afin d’éviter les famines et les guerres. Ces jour-ci, tout le monde a un accès à la nourriture, et même les plus démunis peuvent demander leur part au refuge d’Eel. Les vivres sont propagées à travers tout le pays, puis vendu. Il est nécessaire d’avoir un emploi si l’on veut pouvoir manger deux ou trois fois par jour. De nombreux Faeries possèdent un emploi. Homme comme femme, aucun sexe n’est discriminé. Seul le travail des enfants est contrôlé :

- Un enfant de moins de 12 ans ne peut pas tenir seul un commerce,
- Un enfant de moins de 15 ans ne peut pas avoir un travail pénible ou possiblement handicapant,
- Un enfant de moins de 15 ans ne peut pas se faire enrôler dans une armée quelconque.

Les parents ne respectant pas cette règle sont accusé d’esclavage sur mineurs et sont durement punis.
Les réseaux de contrebandes existent. De la nourriture aux potions dangereuses, des substances illicites à la prostitution, tout peut se vendre ou se revendre à bon prix. Mais les contrebandiers les plus téméraires sont vite attrapés et jugés par les autorités locales, avec l’approbation des Gardes. Les plus grands contrebandiers ont leurs têtes mise à prix, alors gare à ceux qui se laisseraient tenter par leur salaire.

Le moyen le plus sûr pour un faery d’avoir une vie confortable sans vivre dans l’illégalité, est de faire parti des gardes d’Eel. Les gardiens d’Eel sont nourris et logé par la garde elle-même, si besoin est. Libre à vous de disposer d’une maison si vos revenus vous suffisent. Mais cette vie confortable à un prix. Celui de votre sueur. Car le seul moyen de gagner de l’argent est d'exécuter des missions. Toutes les missions ne sont pas à la portée de tous les gardiens. Certaines sont plus lointaines ou plus difficiles que d’autres. Ainsi, elles se distinguent en cinq catégories :

- Les mission de rand D sont les missions les plus simples. Elles se destinent plutôt aux gardiens en apprentissages et on souvent pour but d’apprendre aux jeunes recrues à aider son prochain. Elles se situent toujours à proximités du quartier général d’Eel. Ce sont des missions courtes pouvant s’écouler sur une heure seulement ou sur une après-midi entière. Elles vont de la recherche de familiers perdus au travaux d’intérêt général. Malgré leur utilité primordiale, ce sont des missions assez peu payées.

- Les missions de rang C sont des missions pour jeunes gardiens confirmé ou pour apprentis gardiens en dernière année. Celles-ci se situent un peu plus loin mais s’arrêtent aux bordures de la forêt Celimor. Elles ne sont pas très dangereuses et aucun meurtre ne vous sera demandé, mais vous pourrez tout de même croiser une ou deux créatures sauvages à neutraliser.

- Les missions de rang B se destinent à des gardiens confirmés ayant déjà exécuter des missions de rang C et D. Se situant partout sur les contrées, elles ne sont pas bien différentes des missions de rang C. Malgré tout leur éloignement ajoute une difficulté supplémentaire, car il vous faudra prendre en compte les difficultés du terrain. Les missions de rang B constituent un panel assez large, mais vous ne serez jamais vraiment en danger mortel.

- Les missions de rang A sont beaucoup plus sérieuses. Elles se destinent qu’aux gardiens très expérimentés qui ont validé de nombreuses missions de rang B avant cela. Elles consistent en tout ce qu’il peut y avoir de plus dangereux : espionnage, infiltration, condamnation… Vous risquez de vous faire tuer à chaque pas, alors n’attendez pas avec trop de hâte votre première mission de ce rang. La mission peut durer plus ou moins temps, mais s’étale souvent sur un ou deux mois. Sachez tout de même que vous serez bien payés pour votre contribution.

- Les missions de rang S. Ou les missions dont personne ne veux jamais voir la couleur. Rassurez-vous, peu de gardiens ont eu la malchance de participer à ce niveau de missions et si vous vous proposer pour y participer, votre requête sera certainement rejeté. Missions d’assassinats des plus grands criminels ou d’infiltrations d’organisations douteuses, ces missions vous forceront à rejeter vos moeurs les plus encrés, et à commettre les actes les plus abjectes. Votre vie ne tient plus qu’à un fil, alors accrochez-vous-y.

Si toutefois certains préfèrent les mercenaires, sachez qu’ils fonctionnent sur la même base. Vous avez cinq rangs de missions :

- Les mission de rand D. Simples, néanmoins, moins simples que pour les gardiens. Destinée aux mercenaires en formations, vous serez toujours accompagné de votre général. Mais ne vous réjouissez pas trop tôt, car celui-ci vous confiera les tâches les plus ingrates.

- Les missions de rang C. Ces missions ne vous sont souvent pas donné par les mercenaires eux-mêmes. Ces missions sont souvent des chasses de primes (d’où votre surnom de “mercenaire”) assez simples. Vous commencez ce genre de missions avec votre général, puis ils vous laissera les faire tout seul lorsqu’il le décidera. Ce qui peut arriver plus ou moins tôt selon son intérêt pour votre vie.

- Les missions de rang B. Tout comme les missions de rang C, elles se résument souvent à des chasses de primes. Un petit peu plus dangereuses que les précédentes. Vous serez seul ou accompagné par un camarade compatissant, mais ne comptez pas sur votre général pour vous faire l’honneur de sa présence.

- Les missions de rang A. Elles relèvent plutôt de l’autorité de vos généraux et ne sont pas des missions que l’on vous autorisera à refuser. Il peut s’agir de la récupération d’un morceau de cristal ou d’une infiltration quelconque.

- Les missions de rang S. Elles relèvent de l’assassinat ou d’un enlèvement. Souvent de hauts gradés du quartier général. Chacun peut essayer de se mesurer à ce genre de mission. Mais votre bêtise fera plutôt rire les généraux de votre mort imminente. Veiller à consulter le bingo book, peut-être cela vous aidera-t-il à choisir votre cible.

Les missions sont le seul moyen pour un gardien ou un mercenaire de gagner de l’argent. Autrement, c'est un adieu à vos armes, aux artefacts et aussi qu'aux familiers, qui finiront par quitter leurs adoptants s'ils ne les nourrissent pas. Pour éviter cela, chacun a à sa disposition les boutiques des simples habitants, où ils peuvent acheter de nombreuses choses et de nombreux services.

© Eldarya RPG
Codage par SakuChou • Texte par Noctem
 
Contexte économique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résultat de l'enquête sur la situation économique des C-R Paca et Languedoc-Roussillon.
» RDC : à quand la liberté économique ? (Oasis Kodila Tedika)
» utiliser le vocabulaire adapté au contexte
» Fable économique
» Site sur la déco du Titanic/Olympic (contexte ou origine)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldarya RPG ::  Le Monde d'Eldarya  :: Histoire d'Eldarya-
Sauter vers: