Partagez | 
 

 Chronologie des mercenaires



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
pts d'expérience
messages postés
Gardien de l'Etincelante
Oracle Blanc
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
1079
488

Chronologie des Mercenaires

L'évolution d'une coalition

679 : Xenos, alors gardien d’Obsidienne âgé de 19 ans rencontre par hasard un individu qu’il n’avait jamais vu auparavant. Au cours de plusieurs rencontre, un véritable respect s’installe du côté de Xenos. Il écoute les idées de cet homme qui l’intéressent fortement. Un beau jour, Xenos se rebelle contre les gardes, et déserte. Il devient vite un criminel de haut rang et est fortement recherché. Il entretien un contact constant avec ce qu’il considère comme son mentor. Celui-ci lui dit de parcourir le monde à la recherche des plus grands criminels et de tous ceux qui voudraient détruire les gardes. Xenos s’exécute et traverse le monde pendant 3 ans à la recherche de potentiels camarades.
En Cuthli 679, il engage Destals, un criminels recherchés. Ce dernier n’a jamais agressé directement les gardes, mais a commis d’autres crimes de son côté. Destals accepte la proposition de Xenos et rejoint les mercenaires dans le but de renverser les gardes. Il amène avec lui quelques amis et soutiens pour contribuer à la cause. Ils se retrouvent alors à 4. Xenos engage le nouveau mercenaire à engager plus de monde, mais celui-ci refuse. Il préfère travailler seul.
Xenos continue son périple seul.

680 : Les mercenaires se retrouvent au nombre de 40. Cependant elle est essentiellement constituée de petits malfrats inoffensifs. Rien qui ne puisse faire le poids contre les gardes. Xenos commence à repenser ses critères de recrutement. La motivation n’est plus le seul billet d’entrée, des crimes de quelques sortes que ce soit doivent être commis. Xenos entretien une correspondance avec son mentor qui lui recommande de continuer le recrutement.

681 : Les mercenaires sont maintenant 50. Xenos arrête son recrutement. Ils détiennent maintenant des yeux et des oreilles aux quatre coins du monde. Xenos retrouvent celui qui était devenu l’homme en armure à Jharra, une forêt dense située non loin des montagnes maudites, Heimdall. Là-bas se trouve Vorn Orlgoloth, un temple caché et laissé à l’abandon depuis des décennies. Cela constitue un lieu parfait pour les comptes rendus. Xenos garde cet endroit secret dans un premier temps.
Quelques incidents surviennent. Quelques recrues, dans leur vanité, se mettent à tuer, voler, violer et détruire au nom des mercenaires. Xenos traque ces imposteurs et essaye de remettre de l’ordre. Lorsqu’il s’aperçoit que le dialogue n’est pas possible, il tue les différents chefs des saccages. Il instaure l’ordre, se nomme général et nomme Destals comme autre général. Il fait de Vorn Orgoloth le quartier général. Chaque mercenaires reste encore libre de ses mouvements, mais il doit obéir à ses généraux, aucun d’eux ne peut se permettre de recruter un membre et enfin, aucun d’entre ne doit parler des mercenaires.

682 : L’ordre est enfin revenu chez les mercenaires. Leur existence est totalement inconnue de partout et l’argent des chasse de prime commence à s’amasser. Leur nombre augmente petit à petit et la peur de l’exécution tient les mercenaires à carreaux. De nombreux mercenaires résident au quartier général, Vorn Orgoloth. Xenos engage d’autres généraux pour tester et former les nouvelles recrues. Les deux nouveau généraux sont une faery aux compétences particulières, nommées Dànaé et un elfe du nom de Luthien. Les recrues sont divisées entre les quatre généraux, dont ils dépendent désormais. L’homme en armure est quant à lui nomade. Seul les généraux sont au courant de son existence au sein des mercenaires. Même si Xenos garde un contact quasi-constant avec lui, le seul moyen de le voir est d’obtenir une audience. Les audiences se déroulent à Vorn Orgoloth, dans une pièce scellée par de nombreuses runes obscures. Seuls ceux qui savent activés les runes peuvent entrer.

683 : Les mercenaires sont de plus en plus nombreux et acquiert une certaine notoriété. Au grand désarrois de certaines recrues, certaines missions ne concerne ni chasse, ni assassinat, mais plutôt protection. Certains villages reculés se sentent abandonnés. Seules quelques pauvres miliciens peuvent les défendre des monstres et des faerys fous, et cela n’est absolument plus suffisant. C’est là que les mercenaires interviennent pour défendre les populations et obtenir quelques soutiens. Mais cela reste des gestes marginaux et la politique de secret des mercenaires ne donnent aucun crédit à l’organisation. Tout ce qu’Eldarya sait, c’est que des petits groupes de mercenaires, des chasseurs de primes entraînés, les protègent parfois. A ce moment là, un nom germe dans l’imaginaire des membres de l’organisation : “les mercenaires”. Ils décident de garder ce nom, pour se reconnaître entre eux.
Malgré tout, les assassinats vont bon trains et les crimes s’amassent attirant l’attention des gardes sur les actions de quelques membres. Rien ne peut relier les agissements des différents mercenaires et les gardes d’Eel restent ignorants d’une quelconque organisation. Finalement, seul un village finit par apprendre leur existence, Orphyr. Situés à Jharra, c’est la localisation idéale pour un petit bastion de retraite, hors de Vorn. Petit à petit, les criminels de tout bords s’y réfugient et les mercenaires viennent s’y détendre. En plus de cela, quelques services deviennent officiellement disponibles ainsi que de nombreuses boutiques en tout genre.

684 - 686 : A cette période rien n’évolue beaucoup. Les mercenaires en profitent pour solidifier leur défense. Ils profitent de l’argent amassé pour se faire des armes, acheter des artefacts, des potions et tout ce qui pourraient améliorer leur puissance d’attaque ou de défense.
En 685, Luthien, un des généraux, disparaît sans laisser de trace. Personne ne sait où il est, si il a été séquestrer par les gardiens ou simplement s’il a déserté. Mis au courant de la situation, Xenos reçoit la mission secrète de retrouver le général et de le tuer si la situation l’exige. Xenos n’abandonne pourtant pas ses missions en cours mais profite des lieux qu’il visite pour obtenir de plus amples informations.
L’année 686 se déroule tranquillement. Rien ne bouge vraiment et aucun événement majeur ne vient troubler leur travail.

687 : Après un ans et demi de recherches, Xenos retrouve enfin Luthien. Après que Xenos lui ait promi de ne pas venir au nom de leur chef, Luthien lui explique tout ce qu’il s’est passé. Son enlèvement, sa séquestration, ses interrogatoires. Mais aussi, ce qu’il a révélé aux gardes, leur existence, leur effectif, leur puissance de frappe. Après cela, les gardes l’avaient jugé et libéré. Xenos le tue alors pour qu’il ne puisse plus rien révélé. Ni l’existence de Xenos, ni les informations que celui-ci auraient pu lui donner par inadvertance. Il est considéré comme un traître, même si cet événement est gardé secret. Les gardes sont au courant de l’existence et connaissent leur ancien effectif d’une soixantaine de membres, ainsi que leur force de frappe, alors quasi-inesistante. Aujourd’hui, ils sont plus nombreux, proche d’une centaine, et surtout plus puissants. Aucun mercenaire ne rapporte un agissement étrange de la part des gardiens. A partir de cet année, les mercenaires sont tenus de tuer les gardiens, sans distinction. Jeunes recrues ou vétéran, homme ou femme. Aucune autre information ne doit passer aux mains des gardiens.
L’homme en armure ramène un nouveau membre et le déclare lui-même comme le prochain général. Il s’agit d’un homme d’une bonne vingtaine d’années à la puissance méconnue, mais redoutable répondant au nom d’Akihiro. C’est un recrutement inhabituel qui intéresse de près les trois autres généraux.

688 : Leur effectif à pratiquement doublé. Ils sont maintenant bien plus d’une centaine de personnes, et leur force augmente de jour en jour. Le nombre des candidats au recrutement augmente de jour en jour et les généraux mettent en pause leurs activités pour s’occuper des recrutements. Le manque d’organisation commence à se faire sentir. Le choix des mercenaires pour certaines missions devient de plus en plus difficile. A la fin de l’année, Destals est retrouvé mort. Il n’était pas le général le plus apprécié, mais sa légendaire puissance et robustesse était connue de tous. Sa mort jetta un froid sur l’ensemble des mercenaires. Leur puissance n’est pas aussi présente qu’ils ne se plaisaient à le croire. Le nombre de missions acceptées décroît, sans surprise. Les mercenaires commencent à faire plus attention à leur faits et gestes, ainsi qu’à leur discrétion pendant les missions.

689 : Au début de l’année, un nouveau général est nommé, Noctem, un mercenaire plutôt discret au cours de ces dernières années. Sa jeunesse étonne et agace certains qui auraient voulu le poste. A partir de cette année-ci, les événements s'enchaînent, L’existence de leur organisation est exposée au grand jour au milieu de l’année. La psychose grandit alors à leur égard. Les villages n’acceptent plus l’aide de tous mercenaires (même en dehors de l’organisation) jugeant cette action trop dangereuse. Le nombre des missions diminue, ainsi que la trésorerie. Un véritable branle-bas de combat s'actionne alors. Non seulement les mercenaires décident de s’organiser, mais ils décident aussi de se trouver des alliés. Plusieurs factions voient le jour. La première division est réservée aux quatre généraux : Xenos, Dànaé, Akihiro et Noctem. La deuxième réunit les espions et les infiltrés. Une division de soin est aussi instaurée, la division III. Jusqu’alors officiellement inexistante, elle augmente les chances de survit des membres et donc protège des recrutements à trop grand nombre. Les recrutements deviennent de plus en plus risqués et les recrues sont testés de plus en plus durement. La division IV recueille le plus grand nombre de recrues. Elle concerne tous les combattants, en tout genre. La dernière division est la plus particulière et concerne les mercenaires en qui les généraux et l’homme en armure ont la plus grande confiance. Ils sont les seuls mercenaires lambda à connaître l’existence de l’homme en armure et travaille essentiellement sous ses ordres. Ils sont chargés de la sécurité du quartier général et de la salle secrète, ainsi que des enquêtes internes. Ce sont eux qui traquent les traîtres, entre autres…
Mais leurs alliés se font rares et seuls deux villages s’allient à leur cause, ainsi que deux clans barbares des montagnes du Nord.

690 : A suivre…

© Eldarya RPG
Codage par SakuChou • Texte par Noctem
 
Chronologie des mercenaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Genealogie des personnages et Chronologie des jeux ?
» La chronologie des aventures du Club des Cinq
» La Chronologie Des Vengeurs Au Cinéma
» Lourdes, chronologie simplifiée...
» Chronologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldarya RPG ::  Le Monde d'Eldarya  :: Les Mercenaires-
Sauter vers: