Partagez | 
 

 [En cours] De l'Enfer au Paradis puis... Encore l'Enfer ?! (Ft. Yomyra)



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
pts d'expérience
messages postés
Terrien
Terrien en Vadrouille
° Armement

- Desert Eagle 9 balles avec 36 munitions
- Fusil de chasse Baikal superposé avec 30 cartouches
- Revolver Magnum 44, 6 chambres, avec 24 munitions
- Uzi 32 coups avec 128 munitions
- Deux scalpels à lame titane
- Deux Grappins

° Pharmacie

- Une seringue de morphine.
- Une seringue d'anesthésiant
- Une plaquette de 8 anti-inflammatoires
- Bandelettes
- Un briquet

° Denrées

- 2 barres de céréales
- 1 boule de pain
- 1 bouteille d'eau

° Autres

- Sac à dos
- Corde
- Couverture en laine fine
- 20 feuilles de papier
- Un stylo
- Un critérium
Je n'ai pas quitté une résistance sur Terre pour en engager une ici.
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Humain/Humaine
193
42
      Comme à sa désagréable habitude, Yomyra n’avait pas dormi. Bon, le manque de sommeil la suivait partout depuis longtemps désormais, elle  n’était plus à ça près et, aussi incroyable que cela puisse paraître, elle se sentait plus reposée dans ces terres que dans son monde d’origine.
      Elle avait alors passé sa nuit à regarder les étoiles filtrées par les feuillages qui la cachaient, quand un coup d’œil vers le bas ne lui faisait pas voir le haut de crâne blond comme les blés de Grim. Il était surprenant pour la jeune femme de se rendre compte qu’elle ressassait les dernières paroles qu’il avait eues après leur ébauche d’esclandre, laquelle avait été avortée par le détestable mutisme de la jeune femme.

« Tu. Ne. Sais. RIEN ! »

      Yomyra posa la pulpe de trois de ses doigts sur son front, là où il avait appuyé. Cette fois, elle le regardait de nouveau avec les images du ciel par intermittence, et non l’inverse.

« Je suis né sans le vouloir, je demande pas forcément à continuer ! »

« Je ne rigole pas quand je tue, je retire une vie, je retire une personne de sa famille ! J’en suis conscient, plus que je le montre ! »

     Yomyra fronça les sourcils. Ces mots lui rappelaient quelque chose. Des paroles qu’elle avait prononcées dans son monde…

« Je ne suis qu’amour dévasté et sentiments perdus. Et cadavres laissés derrière moi, aussi. Mais ça, faut pas le dire ! Les gens auront de la pitié pour les deux premiers faits, mais du dégoût pour le troisième… »

« Mais qu’est-ce qu’ils savent, ces gens ? »


      Mais elle, que savait-elle ? Que dirait-elle d’une réponse absolument et simplissime ? Rien.
      Elle ne savait rien. Elle ne valait pas mieux que ceux qu’elle avait critiqués, ce fameux jour. Elle s’en souvenait très bien, cela lui avait valu une ecchymose particulièrement douloureuse. Mais là n’était pas le sujet. Elle fronça légèrement des sourcils en regardant le dos de Grim.
       Il avait attaqué son manque de sentiments. Il la connaissait sans doute bien plus que ce qu’elle voulait bien admettre. Et il avait raison quand il parlait de ses coéquipiers, les présentant comme des personnes qui voulaient que toute cette merde belliqueuse se finisse. En contrepartie, Yomyra était sûre de leur engagement vis-à-vis d’elle. Ils n’avaient pas pris de tels risques à la légère, aussi toqués fussent-ils.
      Elle eut un soupir avant de se vautrer de nouveau contre le tronc de l’arbre. Ses bras croisés avec nonchalance sur sa jambe repliée, le menton négligemment orienté vers le haut, les yeux derrière les étoiles… Elle ne sut pas combien de temps elle resta ainsi, elle ne prit pas la peine de remarquer les tons du ciel nocturne s’éclaircirent, capturer les couleurs fades de l’aube et de l’aurore quand le feu eut fini de ronger le bois qu’ils lui avaient offert en offrande.

     Elle avait égaré son esprit, l’avait renvoyé sur Terre pendant quelques heures. Ce temps avait été alloué à d’inutiles réflexions, mais elles avaient quand même existait. Pendant ces instants, Yomyra était avec ses coéquipiers. Elle se demandait ce qu’ils pouvaient bien faire. Sans doute étaient-ils sortis de la forêt puisque Grim ne les avait jamais croisés, mais qu’avaient-ils fait par la suite ? Avaient-ils lancé les assauts prévus contre Erwan ? Avaient-ils décimé son réseau, supprimé les Chefs d’État-major ? Ce Gouverneur en frac blanc était-il affaibli, mort ou bien portant ? Est-ce que d’autres personnes avaient rejoint la cause mercenaire ? Yomyra ne pouvait s’empêcher de se poser toutes ces questions et il lui aurait sans doute était bien agréable d’y trouvé une esquisse de réponse dans les constellations dessinées sous son regard vide.

     Quand elle reprit ses esprits, les hologrammes mentaux des mercenaires avaient disparu pour laisser place à la silhouette de Grim qui venait de se relever. Elle baissa les yeux vers lui avant de défaire la corde qui la rattachait à cet arbre. Elle rangea ses affaires dans son sac et se laissa choir de son piédestal. Elle rejoignit le jeune homme en quelques pas et demeura derrière lui un moment sans rien dire.

     Elle savait que Grim n’était pas son allié. Ils faisaient route ensemble, tout au plus, parce qu’ils n’avaient justement rien trouvé de mieux. Mais rien ne faisait de cet homme-là quelqu’un qui obéirait à Yomyra, et ça elle le savait. Pour autant, elle ne comptait pas modifier sa façon d’être, se plier à son caractère.
      À la rigueur, elle ne tiendrait pas à lui et ne craindrait pas qu’il meure.

      Elle s’avança encore un peu et se décala sur le côté pour entrer dans le champ de vision du tueur à gages.

- Que proposes-tu pour aujourd’hui ?
avatar
pts d'expérience
messages postés
Terrien
Terrien en Vadrouille
- 1 Revolver SP 101 Inox Ruger
- 1 GLOCK 19 Génération 4
- 1 BROWNING Buck Mark Stainless UDX
- 1 Pistolet Sig Sauer P226 Tar
- 1 Petit couteau de défense
- De la monnaie
- Des munitions
QU'EST-CE QUE JE FOU LA ?
Illusion
Magie de Rang O
Maana de rang O
Faelien/Faelienne
181
33
Grim resta à fixer la danse éphémère des flammes durant de longues minutes. Cette danse chaleureuse arriva enfin à apaiser la fournaise se trouvant dans ce corps. C'est quand il fut de nouveau assez calme qu'il lâcha un léger soupir. Il osa même jeter un oeil sur sa camarade d'infortune prenant le risque d'être de nouveau énervé.
Elle dormait, ou plutôt, elle était perdue dans ses pensées.

Grim s'allongea ensuite sur le dos, restant à côté du feu, s'étira un bon coup et croisa ses bras sous sa tête. A son tour, il regarda les étoiles, commençant à se perdre dans ses pensées.

Contrairement à Yomyra, il ne se remettait pas en question. Il savait que ce qu'il avait dit était vrai. Il savait d'avance qu'il n'était pas parfait et loin de l'être. Il savait qu'il avait fait et fera encore d'autres erreurs. Il savait tout ça.

Actuellement, ses pensées se tournaient plutôt vers sa petite vie plus ou moins tranquille qu'il avait avant, ses petites habitudes. Il se demandait si quelqu'un allait s'inquiéter pour lui. Il n'avait pas vraiment d'amis mais il côtoyait quelques personnes. A vrai dire, le fait de ne manquer à personne l'effrayait. Qu'avait-il fait de sa vie à part tuer ?! Il avait essayé de vivre normalement pourtant.

Puis la fatigue arriva. Elle l’assomma brutalement.

Il se tourna sur le côté, dos à Yomyra et partit au pays des rêves.
Ou plutôt des cauchemars.

Ses yeux se rouvrirent brusquement sur le paysage d'Eldarya.

Se faire poursuivre par un Alcopafel n'est pas le meilleur des rêves. Mais soit. Le soleil se levait, et les deux terriens avaient encore une longue route à faire.

Il se leva doucement, encore la tête dans le derrière, s'étira tous les membres, bailla d'une manière totalement impolie et indiscrète. Il tapota ses vêtements pour enlever les quelques insectes et poussières s'y promenant puis se tourna doucement vers Yomyra.
Alors qu'il s'attendait à la voir derrière lui à quelques mètres, non elle se trouvait à côté de lui.
Le jeune homme sursauta et empêcha un petit cri de peur en se mettant à répondre à la question de la damoiselle.


- Ha madame est redescendue de son piédestal  ?! On fait comme ce qu'on avait prévu, on cherche un village. On trouve un de ces... Gardiens là, eeeet... On observe. Pour la façon de vivre, la monnaie et tout c'qui va avec quoi. Sauf si t'as prévu autre chose !


Grim n'oubliait pas que Yomyra avait une longueur d'avance sur ce monde et qu'elle pouvait toujours avoir des idées ou point de vu intéressants.
Il jeta un oeil sur quelques une de ses armes, les nettoya un peu, regarda ses munitions, puis retourna son regard bleuté vers la mercenaire.


- On va peut-être manger quelque chose de plus... Consistant avant non ?



Lanca le jeune homme en faisant tourner une de ses armes avant de la ranger dans son rangement tel un cow-boy, avant de regarder de nouveau la brune pour la questionner du regard.



"Je ne suis pas sans foi, je suis sans loi."
Jeu de mot avec "sans foi ni loi"... Chut...
avatar
pts d'expérience
messages postés
Terrien
Terrien en Vadrouille
° Armement

- Desert Eagle 9 balles avec 36 munitions
- Fusil de chasse Baikal superposé avec 30 cartouches
- Revolver Magnum 44, 6 chambres, avec 24 munitions
- Uzi 32 coups avec 128 munitions
- Deux scalpels à lame titane
- Deux Grappins

° Pharmacie

- Une seringue de morphine.
- Une seringue d'anesthésiant
- Une plaquette de 8 anti-inflammatoires
- Bandelettes
- Un briquet

° Denrées

- 2 barres de céréales
- 1 boule de pain
- 1 bouteille d'eau

° Autres

- Sac à dos
- Corde
- Couverture en laine fine
- 20 feuilles de papier
- Un stylo
- Un critérium
Je n'ai pas quitté une résistance sur Terre pour en engager une ici.
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Humain/Humaine
193
42
- Ha madame est redescendue de son piédestal ?! 


       Yomyra ne répondit pas à sa provocation. Pas même un soupir ne traversa ses lèvres.


- On fait comme ce qu'on avait prévu, on cherche un village. On trouve un de ces... Gardiens, là, eeeet... On observe. Pour la façon de vivre, la monnaie et tout c'qui va avec, quoi. Sauf si t'as prévu autre chose !


        Yomyra laissa son regard partir à la dérive vers un point vague sur le côté. Elle sembla réfléchir un moment.


- Non, je n'ai rien prévu de plus. Nous avons au moins l'air d'accord sur cette marche à suivre, ce serait dommage de ne pas en profiter. Trouvons un village. Comme je n'ai pas vu la moindre trace de technologie... je suppose que leur mode de vie est assez... porté sur les ressources de leur terre. Primitif, peut-être, je ne sais pas. Ils doivent bien vivre auprès d'une rivière, alors à défaut de trouver un village... cherchons également un cours d'eau à suivre. Et cela nous permettra peut-être de nous désaltérer sans toucher à nos réserves...
- On va peut-être manger quelque chose de plus... consistant, avant, non ?


       Et là, elle se rappela que Grim n'avait rien, contrairement à elle qui avait sciemment préparé son voyage dans ce monde. Il n'avait pas quoi survivre seul dans cet endroit. Là, elle parvint à soupirer de nouveau. Elle le regarda jouer de son arme avec dextérité avant de ranger cette dernière, puis elle fouilla dans son propre sac. 


- Le problème... c'est que je pense vraiment que rien ici ne peut nous nourrir... Enfin, me nourrir, moi, du moins. Toi, si tu as trouvé quelque chose de nourrissant, tant mieux. Si tu veux chasser, je te suivrai... Mais sinon, je te propose ça.


        Elle sortit une petite boîte rectangulaire sous vide et la tendit à Grim.


- Salade composée. Si tu aimes ça, elle est à toi. 


        Peu importait sa réponse, elle la déposa sans un mot de plus dans les mains de Grim. Ainsi déchargée de la barquette, elle put fourrer de nouveau sa main dans son sac pour sortir une boîte de maïs. Elle l'ouvrit avec habileté et s'éloigna du campement en picorant dans la boîte.


- On y va ? Lança Yomyra avec un grain de maïs en bouche. Trouvons un village. S'il y a des vraiment des êtres vivants ici et s'ils nous ressemblent, ils doivent bien connaître un moyen de trouver de la nourriture qui nous convienne. 


-------


          Ils marchèrent longuement sans qu'aucun cours d'eau, ni aucun village n'entre dans leur champ de vision. Yomyra ne laissait pas voir d'agacement mais intérieurement, son esprit était en ébullition. Elle ne savait pas où aller et même sa grande intuition avait décidé de rester muette. Les arbres se ressemblaient tous entre eux mais ne lui rappelaient en rien ce qu'elle avait déjà vu sur Terre. Elle pouvait bien penser ce qu'elle voulait sur l'ouverture d'esprit, sur l'ouverture à l'autre et la propension à découvrir d'autres coutumes et d'autres personnes, elle restait fondamentalement fermée à l'idée de toucher un arbre aux couleurs phosphorescentes. 
          C'était très joli !
          Mais c'était mieux loin !


          C'était vraiment très beau. Yomyra devait bien l'avouer. Malgré l'excentricité dont se parait cette sylve, l'association des couleurs était enchanteresse. Les rayons du soleil étaient élégamment filtrés par les feuillages et les fleurs ondulaient doucement au gré d'une brise bienvenue. Yomyra ne savait pas trop quoi penser de ce monde. Elle avait été larguée pendant un long moment au sommet d'une montagne enneigée et austère, dans un environnement où le jour ne semblait jamais se lever. Puis, elle avait pu voir une ceinture de désolation entourer un volcan qui imposait respect et peur sans qu'elle ne puisse comprendre pourquoi. Et voilà qu'elle marchait tranquillement avec Grim dans une forêt luxuriante où piaillaient quelques volatiles hauts en couleur et vagabondaient des créatures se rapprochant grandement de mammifères terriens. Le tout après avoir arpenté une plage de sable fin.
          Souvent, la jeune femme laissait son esprit vagabonder vers les souvenirs des contes de fées et fut surprise de s'être autant laissée aller à la fantaisie. Il lui semblait être dans un des livres que sa grand-mère lui lisait le soir, alors qu'elle gardait la petite chienne de la maisonnée contre elle. De bons souvenirs de vacances qui faisaient atrocement mal désormais. La jeune femme fronça les sourcils et décida de balayer ses pensées. 
          C'était bien pour ça qu'elle répétait qu'il ne fallait pas courir après le passé dans un monde comme le sien. Au final, être sur Eldarya ne changeait en rien sa mentalité. Ce qu'elle avait perdu était parti à tout jamais, peu importait au Destin qu'elle fût sur Eldarya, sur Terre, ou morte. 


           Pendant qu'elle pensait, elle avait encore moins parlé à Grim que d'ordinaire et au bout d'un moment, elle se demanda s'il était toujours là. Ce fut quand ils arrivèrent auprès de ronces totalement noires que la jeune femme releva la tête, sortant du flot de ses souvenirs. Elle se tourna vers Grim et, rappelée par un hululement sordide, regarda de nouveau devant elle. Elle ne sut pas comment réagir, aussi elle ne fit rien, alors que sous ses yeux se dressaient des arbres déformés et enlacés par les ronces. Plus loin, elle pouvait même voir un brouillard violacé avancer doucement.


--------------


Voilà, voilà, désolée pour le retard. 
Donc, nous sommes devant la forêt des ronces. Y'a pas mal d'illusions dans le coin, si tu veux t'amuser... x) C'comme tu veux !
avatar
pts d'expérience
messages postés
Terrien
Terrien en Vadrouille
- 1 Revolver SP 101 Inox Ruger
- 1 GLOCK 19 Génération 4
- 1 BROWNING Buck Mark Stainless UDX
- 1 Pistolet Sig Sauer P226 Tar
- 1 Petit couteau de défense
- De la monnaie
- Des munitions
QU'EST-CE QUE JE FOU LA ?
Illusion
Magie de Rang O
Maana de rang O
Faelien/Faelienne
181
33
Grim prit ce que Yomyra lui donnait. La boîte de salade composé. Le blondinet s'imagina alors la jeune femme en train de cuisiner et préparer ce plat en chantonnant, comme une femme au foyer tout à fait normal et cliché. Il en rigola intérieurement, gardant cette vision amusante pour lui.
Il se racla la gorge pour se concentrer sur le sérieux et ouvrit la boite, piochant les différents ingrédients pour les manger. Et la bouche pleine :


- Non cha me va crès bien ! Merchi !


Et il avala. Non il voulait pas attendre une seconde de plus pour avaler et parler la bouche vide. Et puis ainsi, il montrait qu'il s'en fichait royalement de la bonne tenue et n'avait pas autant de respect que les petits chien-chiens de la damoiselle. Lui, il ne l'était pas. Il était son propre chien-chien. Ou presque.

Puis la route commença sur la piste d'une rivière, un fleuve, un simple court d'eau capable d'abriter une civilisation. La marche se fit durant des jours et des jours. Les dialogues entre les deux figures se faisaient rares. Les sujets principaux s'axaient principalement sur la nourriture, le travail d'équipe pour la chasse si on pouvait appeler ça ainsi, le partage de données et c'est tout. Pas de racontage de vie, pas de dispute, et pourtant il y avait un certain froid entre les deux individus. Un froid pesant et si quiconque se mettait entre les deux, il gèlerait sur place. Ou prendrait plutôt la fuite puisque tout ceci n'est que métaphore.
Yomyra semblait perdue dans ses pensées. Grim la fixait de temps à autres, se demandant bien où elle partait si loin intérieurement. Retournait-elle en enfance ? Il commença à s'interroger sur cette dernière. Avait-elle eut une enfance riche en bonnes choses, ou dramatique ? Ou rien de plus simple... Est-ce qu'elle se projetait dans le futur ? Reine du monde ? Ou justement, s'imaginait-elle dans un monde qui n'aurait pas perdu contre la guerre ? Peut-être qu'elle préparait un plan aussi. Un plan pour partir de ce monde, ou en prendre le contrôle, ou même peut-être le détruire ? Ou y vivre comme une femme normale ?
Grim s'imaginait bien des choses sur l'imagination que pouvait avoir la jeune femme. Lui même partait loin dans ses pensées avec ces réflexions.
Et lorsque c'était à lui de partir dans ses rêveries, il se posait pleins de questions. Celles qui sont habituelles pour lui, mais des nouvelles, surtout sur ce monde. Parfois une illusions provenant de ce monde le sortait de son univers intertieur, et en regardant Yomyra qui ne semblait pas perturbée, il constatait qu'il avait hallusciné. Il se pensait fou dans cet endroit inconnu. Mais pourtant...

Et puis vint le moment où le silence devenait trop lourd et où Grim décida de le briser. En milles morceaux.


- Hey Yomyra...


Pas de réponse. Elle était encore dans sa bulle. Le blondinet en profita, le sourire aux lèvres, amusé comme un gamin, tout en continuant de marcher vers leur destination inconnue.


- Pst ! Yomimichou ! ~


Et il se mit à rire comme un ados qui aurait fait péter un pétard sur la tête de son voisin. Mais il n'était pas totalement inconscient, il s'écarta de quelques pas de la jeune femme, il savait qu'il pouvait recevoir un coup sur la tête pour sa connerie, mais ça l'amusait tout de même.
Puis il s'arrêta net lorsque la brune fit de même en fixant la forêt des ronces.Cette brume violacée ne disait rien qui vaille.


- Woh... Tu veux entrer dedans ? Tu sais... Notre but, c'est de vivre hein ! On avait pleins d'autres occasions de crever ! Pourquoi ici ?


Lanca-t-il en arquant un sourcil, pointant le lieu de la main, le regard un peu plus sérieur et inquiet.



"Je ne suis pas sans foi, je suis sans loi."
Jeu de mot avec "sans foi ni loi"... Chut...
avatar
pts d'expérience
messages postés
Terrien
Terrien en Vadrouille
° Armement

- Desert Eagle 9 balles avec 36 munitions
- Fusil de chasse Baikal superposé avec 30 cartouches
- Revolver Magnum 44, 6 chambres, avec 24 munitions
- Uzi 32 coups avec 128 munitions
- Deux scalpels à lame titane
- Deux Grappins

° Pharmacie

- Une seringue de morphine.
- Une seringue d'anesthésiant
- Une plaquette de 8 anti-inflammatoires
- Bandelettes
- Un briquet

° Denrées

- 2 barres de céréales
- 1 boule de pain
- 1 bouteille d'eau

° Autres

- Sac à dos
- Corde
- Couverture en laine fine
- 20 feuilles de papier
- Un stylo
- Un critérium
Je n'ai pas quitté une résistance sur Terre pour en engager une ici.
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Humain/Humaine
193
42
- Hey Yomyra...


        Yomyra ne lui répondit pas. Elle l'avait entendu mais n'avait pas spécialement envie d'engager la conversation, surtout s'il comptait débiter une énième connerie. Ce n'était pas comme ça qu'on avançait, ni sur leur chemin actuel, ni dans la vie. Ce fichu tueur à gages étaient censé le savoir, non ? Elle en côtoyait, des tueurs à gages, elle en avait même deux dans ses rangs. Deux qui avaient un jour eu un contrat sur la tête de la petite chef des Mercenaires. Ils étaient tous les deux des fortes têtes, ils avaient des personnalités bien à eux, Yomyra pouvait même les qualifier d'excentriques. Pour autant, ni l'un ni l'autre n'avait un tel comportement. Bon, il fallait croire que même chez les tueurs à gages, il y avait de tout et de rien.
         Elle jeta un bref regard-en-coin-de-l'oeil à Grim.
         ... Ouais.
        Surtout "de rien". 


- Pst ! Yomimichou ! ~ 


         Et voilà la connerie ! Et en plus, ce petit crétin s'était mis à s'esclaffer comme un dernier de la classe. Bien loin de montrer ô combien cette remarque l'agaçait autant à cause de ce ridicule sobriquet qu'à cause de la puérilité de son collègue d'infortune, la jeune femme souffla bruyamment. Elle n'allait pas s'agacer comme il le cherchait seulement. Elle devait rester calme, avoir le dessus sur cet abruti fini. 


- Qu'est-ce que tu veux ? Demanda-t-elle d'un ton sec. 


         Elle remarqua alors qu'il s'était reculé, comme pour éviter un retour de karma... ou plutôt un retour de gifle. Bon, il avait quand même un instinct de survie. Dommage qu'il fuyait sa propre cible pour une blague de mauvais goût. Il avait donc si peur d'elle ? Décidément, elle l'aurait mal "vécu" de se faire tuer par un gars aussi idiot, là où des ennemis beaucoup plus crédibles échouaient sans arrêt. Finalement, elle roula des yeux en pestant et en retournant à sa contemplation de la forêt lugubre en face d'elle. 


- Woh... Tu veux entrer dedans ? Tu sais... Notre but, c'est de vivre hein ! On avait pleins d'autres occasions de crever ! Pourquoi ici ? 


           "Si ton but c'est de vivre, tu devrais être plus discret dans un monde que tu ne connais pas" se retint de dire la jeune femme. Même si ce blond l'insupportait en cet instant, elle risquait d'avoir besoin de lui, ne serait-ce que comme appât pour amorcer sa propre fuite. Pas question de se le mettre à dos une nouvelle fois. Elle le regarda de nouveau brièvement avant de scruter la brume violacée et les ronces.


- Dans l'absolu, les plus beaux trésors sont toujours les mieux gardés. Il y a forcément quelque chose à voir là-dedans. 


            Néanmoins, elle fit demi-tour et partit dans la direction opposée. 


- Mais cette forêt ne me dit rien qui vaille. Si je voulais me suicider, je me tirerais une balle dans la tête. J'irais pas jouer à la roulette russe là-dedans. S'il y a un village là-dedans, soit il n'y a plus personne qui y vive, soit ils sont tous forts et monstrueux pour avoir survécu à ce qui doit grouiller là-dedans. 


           Oui, un coupe-gorge, en somme. Yomyra n'avait pas du tout envie de jouer à ce petit jeu-là. Elle fit quelques pas pour s'éloigner de cette forêt et de cette drôle de brume qui avait commencé à les entourer. Son intuition lui disait de fuir cette chose. Seulement, n'entendant pas les pas de Grim la suivre, elle se retourna vers lui. Il lui tournait toujours le dos et était planté face à la forêt. Elle le héla. 


- Qu'est-ce que tu fais ? Tu viens ? 
pts d'expérience
messages postés
Contenu sponsorisé
 
[En cours] De l'Enfer au Paradis puis... Encore l'Enfer ?! (Ft. Yomyra)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quel personnage d'Enfer et Paradis es tu ?
» Enfer et Paradis
» Tenjou Tenje ou Enfer et Paradis
» Enfer et paradis - Tengo Tenge
» LIAISONS D'ENFER AU PARADIS de Collectif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldarya RPG ::  Les Contrées d'Eldarya  :: Le Continent :: Falaises de Calcaire-
Sauter vers: