Partagez | 
 

 Le futur d'Eldarya [Leiftan, Nevra, Ezarel, Staliane, Selen, Harya, Dipree, Kather, Akihiro, Noctem, Xenos, Dànaé et Gwen] [Terminé]



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
pts d'expérience
messages postés
Invité

« Que la quête à la fée clochette commence, huhu. »


Selen avait rejoint sa chambre afin de se préparer après qu’elle et les autres membres avaient été libérés de la salle de « réunion ». Dire que sa première mission se fera en compagnie de la quasi-totalité des chefs de Gardes… « Dire que Valkyon est le seul chef de Garde exclu de cette mission, le pauvre », Soupira-t-elle avec un petit sourire désolé pour lui. Elle se posait la question de « pourquoi », mais elle n’oserait pas vraiment questionner Leiftan ou qui que ce soit, elle n’avait pas trop envie de se faire passer pour une « miss curieuse » de l’infini.

C’est en compagnie de son petit Castiel qu’elle préparait son sac, un simple sac à dos en toile kaki pratiquement tout déteint, et qu’elle avait déjà dut rafistoler de ses mains avec des morceaux de cuirs usés et du gros fil. Elle y mit le stricte nécessaire, elle ne voudrait trop se charger comme l’a conseillé Leiftan, en cas de combat surprise se serai embêtant d’être gênée par ce poids. Elle fixait fermement les lanières de son sac à son dos avant de se couvrir elle-même de son poncho chéri de voyage. L’Obsidienne fit une dernière gratouille à son familier avant de le quitter pour sa mission.

Sur le chemin pour la grande Porte qu’elle supposait être le lieu de « rendez-vous », elle retraçait la scène de la cave et la discussion qu’il y a eu, c’était tellement une ambiance tendue. Elle inspirait longuement en arrivant dehors, et regardait en l’air. Cette première mission ne sera pas d’la rigolade, elle a bien intérêt à mettre son éternelle maladresse de côté. « Une Fée après tout ce qu’il s’est passé, c’est proche du miracle », pensa-t-elle en reprenant sa marche en étirant ses bras en l’air, puis au bout de quelques mètres elle s’élance dans un petit jogging. Un autre p’tit échauffement des muscles  « jambiaires » avant le début du voyage ne lui ferait pas de mal. Elle imaginait déjà les batailles épiques ou bien sur elle était l’héroïne qui sauvait tout le monde et qui trônait victorieusement sur les corps assommés des « méchants vilains monsieur » qui osaient vouloir du mal à la petite Fée.

Trêve de rêveries une fois arrivée à la porte. Elle ralentissait son trottinage avant de se mettre à l’arrêt auprès des premiers arrivants à la grande porte, et fit un salut proche du « garde à vous ». C’est avec un sourire scintillant dont elle a le secret qu’elle leur annonçait ;


« Selen de la Garde Obsidienne, prête à vous suivre, soutenir et accomplir cette quête ! »


Sa voix était sans doute un peu trop enjouée. Et encore, elle s’était retenue, si elle en avait la capacité, des flammes de motivations jailliraient en aura partout autour d’elle. Étant donné que… Non, ben elle ne l’exprime qu’au son de sa voix. Elle finissait sur un petit toussotement gênée avant de s’assoir sur un coin d’herbe au côté de la grande porte.  À l’entente du signal de départ de Leiftan elle se relevait et suivait la marche des personnes qui l’ouvraient.
pts d'expérience
messages postés
Invité


Quand Leiftan eût fini son discours, Staliane ouvrit les yeux, posa une de ses mains sur sa hanche droite et laissa un petit sourire fleurir sur ses lèvres. Retrouver une fée en ces temps-là s’avérait être très rare. En plus on l’avait invoqué elle, la p’tite ado de 16 piges qui avait intégré la garde il y’a à peine un an, pour mener une mission de si haute importance. Surtout après les fâcheux incidents qu’elle avait causé il y’a quelques semaines. Au moins on lui faisait toujours confiance, et si elle devait avoir de la gratitude envers quelqu’un, c’est Harya. La jeune femme avait accepté de l’’aider à dompter sa magie, faire paix avec elle-même, elle lui avait même enseigné comment s’en user. Depuis, la faery apprit à maîtriser un peu plus son pouvoir, elle sentit ses capacités s’accroître, et même son caractère changer.
 
Finalement, l’adolescente quitta la salle juste après Ezarel. Elle avait retenu le nombre d’informations qu’il lui fallait. Tout ce qu’ils avaient à faire, c’était retrouver la descendance de fée et la ramener au QG, tout en passant incognito. Mais elle savait très bien que cela risquait d’être impossible. Elle avait la persuasion que les mercenaires étaient déjà au courant pour la fée, ils devaient être même déjà en route. Si ça se trouve les gardiens devraient les affronter, et ça risquait d’être chaud !
 
Bon il y’a quelques temps de cela, c’est-à-dire quelques semaines, un affrontement Mercenaires contre Gardiens ne lui aurait pas déplut, au contraire. Elle appréciait voir les têtes éclater, les yeux sortir de leurs orbites, le sang gicler… Aujourd’hui elle trouvait ses désirs tellement cons ! Des fois même elle avait du mal à croire le changement qu’avait subit son caractère. Elle en était soulagée.
 
Staliane pénétra dans sa chambre et se dirigea directement vers son armoire. Elle y prit sa cape bleu foncé, semblable à celles de l’époque médiévale, sous l’œil de son Pimpel Hitsu. Puis elle saisit sa dague et l’accrocha à sa ceinture. Elle s’équipa ensuite de son arc  puis s’empara de son sac de cuir et se dirigea vers le garde-manger – suivie du familier-  où elle prit quelques aliments, surtout végétariens.
 
Ensuite elle se dirigea vers la Grande Porte où elle supposa retrouver les autres. Hitsu la suivait toujours, alors la gardienne la porte dans ses bras et lui dit :
 
-Je suis désolée ma p’tite, mais je ne pourrai pas t’emmener avec moi cette fois. Tu vois c’est une mission un peu plus importante que les autres, donc tu ne peux pas m‘accompagner. Ca sera pour une prochaine fois, promis !
 
Staliane déposa un baiser sur le museau de sa petite protégée et la remit à terre. Elle lui fit un petit signe de la main avant de continuer son chemin. En passant près des fontaines, elle se baissa pour plonger ses mains dans l’eau fraîche et limpide qui se faufilait entre ses doigts.


Arrivée à la Grande Porte, elle s’adossa contre un mur et se laissa tomber doucement sur l’herbe. Malgré le temps qu’elle avait mit à se préparer, elle était parmi les premiers arrivants. Elle entoura ses jambes de ses bras et posa sa tête contre ses genoux. Quelques minutes passèrent avant que tout le monde n’arrive.


Au signal de Leiftan, l’Obsidienne se leva et ajusta son capuchon sur sa tête, de façon à ce que l’on ne puisse pas voir ses yeux. Un léger sourire aux lèvres, elle suivit le mouvement, marchant aux cotés de Selen. Cette jeune femme pleine d’énergie lui plaisait fort, aussi lui parler ne lui déplaira pas.
 
-Alors Selen, toujours aussi excitée à ce que je vois. Je suis heureuse que l'on soit coéquipières une nouvelle fois, vraiment !
avatar
pts d'expérience
messages postés
Faery fou
Divine Folie
Inventaire vide
Ce n'est pas la folie qui est capable de bouleverser le monde, c'est la conscience.
Magie noire
Magie de Rang A
Pas de maana
Faery
180
133













Le futur d'Eel



Pour le coup, je marchais d'un pas énergique, un rictus aux lèvres. Il était si simple de savoir que Miiko avait également faite la même découverte que moi. La connaissant, elle se servirait du Cristal et la localiserait. Rapidement, certes mais elle savait. Connaissant cette lâche, elle n'enverra que ses subordonnés pour l'intercepter. Pourquoi ne pas la rejoindre aussi? Si la fée ne les rejoins pas, cela créera une Gêne pour les Gardiens. C'est donc tout à mon avantage.

Je pressais le pas afin de rejoindre le lieu que mon morceau de Cristal m'indiquait.

Au bout d'un certain temps, la forêt se fit plus claire. Cela faisait longtemps que je n'avait pas vu autant de lumière. C'était particulier comme sensation.

Ce n'était plus très loin.

Quelques minutes plus tard, la forêt se faisait plus verdoyante. J'avais l'intime conviction que j'étais proche de mon but. Cependant, un sentiment bizarre naquît en moi. Je croiserais peut être des Gardiens que j'ai connu? D'ancienne étincelante?

Je me ferais un plaisir de tous les abattre.

(HRP:MWAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA)
Lost One's Weeping by Soraru on Grooveshark
 






"Ce n'est pas la folie qui est capable de bouleverser le monde,  c'est la conscience."
-Baruch Spinoza
avatar
pts d'expérience
messages postés
Chef de la Garde Ombre
Capitaine de Garde
° Armes

- Fugue, une dague noire aux liserés cyan de 25 cm
- Toccata, une dague bleu nuit aux liserés turquoise de 18 cm
- Bobine de fils explosifs
- 10 couteaux de lancer


° Potions

- 2 potions de soin intermédiaires
Enfin résigné ? Par l'Oracle, tu es aussi froid qu'un cadavre...
Shaïtan - Black Gallytrot
Invisibilité
Magie de Rang C
Maana de rang B
Vampire
192
247
        Quand Leiftan prit la parole, Nevra était déjà au comble de sa concentration ; c'était un état qu'il allait garder, peu importe ce qu'il se passerait. Evidemment, il avait été mis au courant avant tout le monde alors il avait arboré un air assez grave qui avait dû résonner comme une très mauvaise augure pour les autres. D'ailleurs ces mêmes autres avaient arboré la même moue étonnée suite aux dires de Leiftan, une moue où transparaissait une lueur qu'il connaissait très bien.


        Celle de l'espoir.
        Oui, l'idée qu'une fée ait survécu aux multiples coups de faux de la vie les faisait espérer et ils avaient raison ; après une telle époque de galère, beaucoup aspiraient à tout mettre en oeuvre pour retrouver une situation beaucoup plus idyllique comme était celle qui planait doucement sur Eldarya avant l'éclatement de ce foutu cristal. Ils étaient prêts à tout, y compris à embarquer une fée qui n'avait rien demandé, qui peut-être même ne savait pas quel poids pesait sur ses épaules. Et Nevra ?
        Il était de ces gens-là. Il n'allait pas le cacher. Il voulait arrêter de vagabonder dans le dangereux monde des humains pour trouver quelques victuailles pour ses amis et alliés, il voualit pouvoir sourire véritablement à l'astre du jour sans craindre de qu'un cataclysme ne le fasse chavirer dans le désespoir, il voulait avoir le temps d'aimer la vie, les autres et le bonheur sans risquer de mourir, de voir mourir, ou de souffrir.
Alors, si une fée pouvait bien avoir ce Don, pourquoi ne sauverait-elle pas ce fichu monde en berne ? Elle n'était pas fée si elle voulait garder ce monde en danger. Elle n'était pas fée si elle ne voulait pas aider d'autres personnes.
Si fée il y avait, le monde ne s'en sortirait que mieux.


        Au fur et à mesure que Leiftan parlait, Nevra s'embourbait dans ses réflexions alambiquées. Il n'avait pas besoin d'écouter Leiftan, tout coulait de source. Il faudrait se préparer consciencieusement car de toute façon, c'était obligé que ces foutus mercenaires leur mettent des bâtons dans les roues. S'ils avaient la chance d'avoir entendu dire qu'une fée existait, ils n'étaient sans doute pas les seuls. Les mercenaires traînaient souvent dans les parages, Nevra le savait mais il ne pouvait agir sans preuves. Malgré tout, il savait qu'il pouvait se tromper, qu'il pouvait attaquer un innocent tandis que ces autres loups perfides montraient patte blanche.  Du coup, il laissait faire.
        Nevra porta sa poigne à son menton, en pleine réflexion. Si la Garde était au courant, il avait bien fallu un informateur. S'il y avait un informateur, c'est qu'il l'avait su quelque part et il était presque obligatoire qu'une petite fouine ait tout entendu. Un risque non-négligeable qu'il y ait des ennemis à prendre en compte. D'ailleurs, il en fit rapidement la remarque ;


- Leiftan, tu penses que Miiko et toi étiez les seuls au courant avec nous, parce que c'est tout ce que tu as vu, mais il y a une énorme marge de flou entre la prise de connaissance de l'information par votre informateur et son acheminement jusqu'à vous. Il faut que chaque Gardien ici présent soit consciencieusement armé et au meilleur de sa forme. Bien qu'Ezarel et ses potions, toi et ta magie et Harya et moi avec nos sens soyons là, on risque un assaut de grande envergure contre nous. Les mercenaires voudront cette fée et je suis presque sûr qu'ils seront de la partie. Je veux que chaque personne ici soit parfaitement au courant des risques qu'il encourt. Pas pour fuir car ce n'est plus une option depuis que vous êtes au courant, mais bien parce qu'il faut être correctement préparé. Pour le reste, je n'ai pas de question. Tu ne pourras pas y répondre de toute façon. Nous fonçons droit dans le brouillard. Puisse l'Oracle être de notre côté. 


        Finalement, Nevra fit volte-face dans l'envol de son écharpe noire avant de quitter la cave. Il remonta les escaliers au pas de course, suivi de très près par Harya qui avait jeté un regard rassurant à l'égard de son élève Staliane, avant de foncer à son bureau. Les deux Ombres se préparèrent en bonne et due forme. Vivres, armes et de quoi se couvrir. Ils n'étaient pas assurés de rentrer dans la soirée. S'il devait y avoir des mercenaires et donc des courses-poursuite dans la forêt, il fallait être prêt à progresser dans la froideur de la nuit.


- Tu m'as l'air anxieux, Nevra, souffla Harya.
- Je le suis, je ne vais pas te mentir. La menace "Mercenaires" est forte. J'en suis persuadé.


        Harya soupira. Elle le savait aussi bien que son chef. Toutefois, ce n'était pas le temps de s'inquiéter plus que de raison pour ça ; il fallait agir. Avec un peu de confiance en soi et de la volonté, ils pourraient survivre et y arriver. La jeune femme aux cheveux blancs en était intimement persuadée. Elle passa sa main sur l'épaule droite de son chef avant de se placer à sa gauche et de lever la tête vers lui.


- Nous allons tout mettre en oeuvre pour garder tout le monde sain et sauf. Je connais ta crainte véritable mais tu n'es pas seul.
- Je sais. Cela ne sert à rien de tergiverser là-dessus plus longtemps de toute façon. Nous y allons ?


        Ils hochèrent la tête de concert avant de s'en aller vers les portes, graves mais la tête haute. 
        C'était l'heure de partir.
avatar
pts d'expérience
messages postés
Division I mercenaire - Général
Général Mercenaire
Couteaux de lancer - 3
Potion de soin - 1
...
Drain de Magie
Magie de Rang C
Maana de rang B
Faery
186
1106
De retour au point de rendez-vous, Dànaé constata qu'elle était la dernière. Replaçant son sac sur son épaule, elle annonça :
"On peut y aller."
Les quatre mercenaires se mirent en marche. Au début, personne ne disait quoi que ce soit. Ils étaient tous conscients qu'ils se trouvaient à un point plus éloigné que les gardiens de l'endroit supposé où se trouvait la fée, ils devaient donc se presser. Pour ne rien arranger, il y avait un orage incroyable : la pluie frappait durement le sol, et le ciel était si noir que seuls les éclairs qui le déchiraient parvenaient à éclairer un tant soit peu le paysage. Dànaé pataugeait dans la boue, plissant les yeux pour tenter d'apercevoir quelque chose -n'importe quoi- à plus de dix mètres. Elle espéra qu'ils ne se fassent pas attaquer. Ils étaient peut être des généraux, et avait mérité ce titre, mais avec un temps pareil, face un à monstre un peu trop féroce, le combat serait sans doute difficile. En plus ils n'avait pas de temps à perdre.
Sans grand espoir de détecter quelque chose, Dànaé essaya quand même de repérer une trace d'énergie féerique grâce à son pouvoir. Evidemment, en vain. Ils se trouvaient encore trop loin. Il n'y avait plus qu'à continuer à avancer dans la direction de la forêt d'Eel jusqu'à ce qu'ils puissent trouver une piste plus précise que ça.
Avec un soupir qui se perdit dans la tempête, Dànaé  continua d'avancer.
________________________________

Désolée c'est assez court car j'ai peu de temps en ce moment, mais comme je déteste bloquer des rps... ^^"
avatar
pts d'expérience
messages postés
Recrue Mercenaire
Mercenaire Confirmé
* Effets personnels

- Un paquet de cigarettes
- Une colonne vertébrale qui lui sert de canne
Un jour, je foulerai le sable du Sahara et la neige de l'Himalaya, les eaux du Pacifique et l'herbe d'Amazonie.
Nightmare
Invocation
Magie de Rang C
Maana de rang C
Dullahan
180
47


Le futur d'Eldarya
FT. Trop de monde pour tous les citer !

- Vous savez comme moi que les rares fées encore vivante après la catastrophe du cristal restent entrer elles et se cachent, malheureusement trop bien pour que quiconque puisse les trouver. Cependant... Cependant, une information m'est récemment parvenu. Il parait qu'une énergie féerique a été détecté non loin d'ici, dans la forêt qui borde les plaines d'Eel. Ma source n'étant pas fiable, j'ai d'abord hésité à lancer une opération, mais un autre informateur m'a prévenu il y a quelques heures qu'il y avait de l'agitation à la garde d'Eel. Cela m'a décidé à vous contacter. Vous avez pour mission de trouver le Faery qui émet cette énergie féerique et, si cette personne existe vraiment, de la ramener ici. Avant les gardiens, bien entendu. Nous prendrions l'avantage sur eux avec une telle personne. Des questions ?

      Des questions, Stolphégan n'en aurait aucune à poser. Du moins, pas à l'homme en armure. Ce que ce dernier venait de prononcer n'était que le début d'une longue discussion que l'aristocrate n'était absolument pas censé entendre. Pourtant, il se tenait là, guindé comme un prince en appui, les deux mains sur le sommet encéphalique de sa canne, un sourire goguenard en pleine floraison planté au niveau de ses lèvres. 

      Quand l'homme avait vu les quatre généraux converger vers un même endroit sans même se parler, il avait su que quelque chose de grand était en train de se produire. c'était obligé et il n'avait pas été déçu du voyage, même si cela faisait de lui un vulgaire voyeur. La nouvelle qu'il venait d'apprendre était des plus croustillantes et surtout source de bonnes augures pour les rêves que nourrissait LeNoblet.

       Une fée.
       Ce petit être fragile dont on pensait la nature éteinte et bientôt oubliée. Une descendante des fées subsistait et avec elle une infinité de possibilités. Parce que les fées étaient ces petits êtres fragiles pleins de bonté et surtout avec un potentiel magique incommensurable, conté dans les livres comme fontaine de vie ou encore prodiges désastreux. Une fée était capable de tout de part sa simple volonté, le reste n'étant qu'à l'appréciation de son bon vouloir.
       Mais Stolphégan, lui, tout ce qu'il voyait, c'était la possibilité d'obtenir l'alliance d'une personne qui l'enverrait dans son pays des rêves ; la Terre. Un monde de rêve rien que pour le nécromancien, aaaah quel rêve délicieux !

      Soit. Alors que l'homme s'évaporait dans les Ténèbres de la grotte noire avant de se faire surprendre par les généraux qu'il ne souhaitait pas écouter davantage, il se mit à réfléchir à sa préparation. Bien évidemment qu'il partait ! Il ne pouvait pas laisser passer cette occasion en or, c'était purement impossible. Il devait donc se hâter pour pouvoir quitter le quartier général sans qu'on ne tentâ de le harponner ou que les généraux fussent au courant. Filant dans la chambre, il ouvrit placard à la volée et tiroirs à vive allure. Il empoigna sac et maigres victuailles, ainsi que quelques coquetteries ; il ne pouvait décemment pas demeurer sale durant son escapade folle et il savait très bien que celle-ci prendrait du temps ! 
      Finalement, il put sortir quand aucun danger ne plânait autour de lui. Il allait attendre que les généraux partent. C'est lui qui devait savoir où se trouvaient les quatre, et non l'inverse. À dos de son étalon et prêt à partir, il ne pouvait effacer son sourire, encore moins que d'habitude.
      Et des Généraux sortant sous la pluie tumultueuse, cette tempête vicelarde, et un murmure à l'oreille de son cheval...
      Stolphégan partait.


_________________________


Je vous rejoins, suite à l'accord de Dànaé et de Leiftan. Désolé d'avoir été si long à venir ; semaine assez chargée.



Code by Joy
avatar
pts d'expérience
messages postés
Division I mercenaire - Général
Général Mercenaire
Arme :
Epée broyeuse

Equipement :
Nécessaire de premiers soins (préparé par Nury)
Potion de soin x2
Poison étourdissant x1
Poison létal x1
Flasque de gnôle
Et, gentiment, je t'immole
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
207
147
C’était parti, l’aventure commençait. Xenos ignorait combien de temps cela allait leur prendre pour retrouver cette maudite fée. Il espérait inutilement que les gardiens n’étaient pas encore au courant. Ils se trouvaient bien plus loin que les gardiens de la dite forêt, ils n’avaient donc pas le droit de s’octroyer des pauses, il fallait tracer ! Tous les généraux avaient été choisis pour leurs compétences variés, ils étaient normalement habitués aux déplacements rapides. Enfin un avantages qu’ils avaient sur les gardiens.


Seul l’orage et la pluie faisaient du bruit. Les oiseaux s’étaient blottis dans leurs nids, les animaux s’étaient terrés dans leurs grottes, ils étaient seuls dehors, tous recouverts par d’épais manteaux, qui pourraient leurs éviter les embêtements d’une quelconque maladie. Leurs pas étaient rythmés par le bruit des bottes dans la boue et les cliquetis que provoquaient leurs armes. Personne ne semblait vouloir parler, ils étaient tous sous la préoccupation de leur prochain combat. La fée ne serait certainement pas d’accord pour les suivre. Mais quelle force avait-elle ? Est-ce qu’elle avait un pouvoir particulier de fée ? Serait-elle une menace ? Et si elle n’était pas une menace, les gardes le seraient-elles ? Si les gardes étaient au courant, qui avaient-ils envoyés ? Des chefs de gardes ? Ou pire, des Etincelantes ? C’était toutes ces questions qui résidaient dans leurs têtes. Et même pour le plus grand des barbares sans peur, l’idée d’une bataille avec tant de variables était inquiétante.


Xenos plongea sa main dans sa poche et y retira deux morceaux de Cristal. Les fées étaient liées au Cristal, il n’était donc pas à exclure que l’énergie du morceau de cristal puisse réagir avec l’énergie de la fée. C’était le moyen le plus simple qu’il avait trouvé pour la localisée.
« Qu’est-ce que sait, lui avait demandé Noctem qui avait vu la lueur dans la main de son mentor. »
Xenos lui lança un des deux morceaux que Noctem rattrapa sans problème. Le jeune général regarda ce qu’il avait rattrapé.


« Un morceau de Cristal ? S’était étonné Noctem. Pourquoi t’en as emmené en dehors du quartier général ? C’est dangereux.

-          J’ai une bonne raison, lui répondit-il joyeusement. Ce sera certainement la seule solution pour localisée la Fée. »


Xenos vit que Noctem regardait profondément le cristal puis il fit mine de le redonner à son mentor. Xenos repoussa doucement sa main.


« Gardes-le ! Nous serons certainement amenés à nous séparer en deux groupes pour pouvoir balayer une zone plus large.


-          Okay… »

_______________________

Bon mes chers mercenaires, je vous laisse avancer la missions avec votre petite imagination fleurie ♥
avatar
pts d'expérience
messages postés
Habitant d'Eldarya
Habitant
A été dépossédée de tous ses biens par les mercenaires.
"Je veux que tu évolues dans la peur qu'en te retournant, tu me vois, prête à te châtier."
Pyrokinésie
Magie de Rang B
Maana de rang C
Faery
183
1052
        Harya détestait la pluie. C'était froid, c'étaient de vrais barreaux de prison et c'était surtout parfaitement incompatible avec sa magie. Bien que ses tests se révélaient concluants et que ses flammes parvenaient à subsister sous l'averse, elle n'était pas très rassurée. Elle soupira longuement, ce qui ne manqua pas de faire rire Nevra, en désespoir de cause.

-
Fais-toi un peu confiance ! S'exclama-t-il.
-
Facile à dire, ce n'est pas toi qui bases tes aptitudes sur quelque chose qui craint la flotte !
- Certes non, et la pluie masque les odeurs et brouille les vibrations, c'est dommage...
- Oh la ferme ! Maugréa Harya en roulant des pupilles.

         Elle gratifia son chef de garde d'un petit coup de coude dans les côtes ce qui le fit sursauter et se moquer davantage. Le pire était qu'il avait raison concernant cette pluie. Les facultés d'Harya qui se basaient sur la détection d'odeurs et d'ondes allaient être entravées par cette vigoureuse averse. Quelle plaie. Finalement, Harya préféra réfléchir à la situation plutôt que de rager contre son adoré-détesté chef de Garde. En vérité, bien qu'il affichait un air guilleret, Harya savait bien pour le connaître qu'il ne faisait que cacher les apparences. Il ne pouvait et ne voulait pas afficher un air trop grave qui effraierait les plus jeunes gardiens convoqués à cette dangereuse épopée, ce qui imposa une réflexion à la Gardienne.
         Pourquoi Leiftan avait fait venir des Gardiens aussi jeunes, entre autres, pour une mission aussi périlleuse que celle-ci ? Il y avait des tas d'autres Gardiens beaucoup plus expérimentés que certains. Sur quoi Leiftan avait basé ses critères de confiance ? Voilà bien une énigme qu'Harya n'avait malheureusement pas le temps de résoudre.

         À la place, elle se focalisa sur son élève qui venait de les rejoindre ; Staliane. Elle prit congé auprès de Nevra qui avait retrouvé son sérieux pour la rejoindre et ébouriffer amicalement ses cheveux. Son élève, elle l'appréciait beaucoup. Elle n'aurait jamais pensé en acceptant d'aider cette jeune fille qu'elle pourrait s'attacher à quelqu'un d'autre que Makura et Nevra... une Obsidienne, qui plus était. Car il fallait dire que la plupart de ses précédentes expériences avec les Obsidiennes n'étaient pas des plus réjouissantes.

-
Comment tu te sens, Staliane ? Ne panique pas trop, je sais que tu es tout à fait prête pour ce genre de mission, même s'il pleut. J'ai confiance.


          Elle lui sourit.


avatar
pts d'expérience
messages postés
Officier Supérieur de la Garde Etincelante
Gardien Gradé
Arme :
Artefact tubulaire orné permettant de façonner sa magie

I’ll send a storm to capture your heart and bring you home.
Magie blanche
Magie de Rang A
Maana de rang A
Lorialet ?
194
57
Tout le monde était prêt au voyage. Etincelante, Absynthe, Ombre et Obsidienne, tous réunit pour une unique mission. C’était une belle cohésion, un bel exemple de ce qu’était la garde d’Eel. La diversité des gardes et des spécialités rendaient le déplacement plutôt lent. Il espérait que cela serait compensé par l’endurance et par les potions qu’Ezarel pourrait leur fournir. Les affinités étaient distinctes, Nevra discutait avec Harya, les trois Obsidiennes, qui ne se connaissaient que très peu, restaient entre eux et Ezarel… c’était Ezarel, il était seul.


La pluie ne ravissait aucun d’entre eux. Ils étaient déjà trempés, ils avaient déjà froids et ils n’avaient pas le droit de s’arrêter. Malgré tout, l’ambiance était légère vu les circonstances et tout le monde, même les plus inexpérimentés, prenait son mal en patience. Les plus inexpérimentés… Il y a en avait au moins deux. Deux gardiennes de l’Obsidienne. Il savait qu’elles avaient passées haut la main le test d’aptitude mais serait-ce suffisant ? Une mission aussi dangereuse pouvait amener à la mort de n’importe qui d’entre eux. Etaient-elles vraiment de taille à affronter ce qui allait certainement se dresser sur leur chemin ? Non ! Ce n’était pas le moment de douter ! Il avait constitué la meilleure équipe possible avec le temps dont il avait disposé et les gardiens disponibles. Et si un danger se présentait, ils les protègeraient tous. Il devait avoir confiance en chacun d’entre eux. C’était leur seul chance d’y arriver.


Mais pour l’instant, ce n’était pas la préoccupation des autres gardiens. Il entendait vaguement les voix derrière lui et les paroles réconfortantes d’Harya pour Staliane. Elle arrivait à faire ce qu’il n’avait pas fait : « donner du moral aux troupes et maintenir la cohésion ». C’était une bonne gardienne, elle grimperait sûrement vit les échelons.  Leiftan avait vu de nombreux champs de batailles, de nombreux  morts. Il avait aussi dû faire face à des pertes, parfois lourdes. Le temps lui avait appris à se détacher émotionnellement de tout cela, mais il n’avait pas le cœur à mentir et à dire que tout se passerait bien.


Plus le temps passait et plus ils avaient faims. Il était temps qu’ils s’arrêtent manger un morceau. Malgré toute leur recherche, ils ne trouvèrent aucune grotte où s’abriter ni aucun autre coin sec où ils pourraient se sécher où allumer un feu. Leiftan et les deux autres chefs de gardes décidèrent de se placer sous un gros arbre aux feuilles épaisses. Malgré leurs espérances d’échapper un temps soit peu aux gouttes, l’arbre n’arrivait à en retenir que le tiers, ce qui ne remontait pas le moral du groupe. Et ce n’est pas non plus les dits aliments qu’ils ingurgitaient qui allaient réchauffer leurs cœurs.


Après leur repas, Leiftan se dirigea vers Nevra et Harya qui mangeaient ensembles. La recherche de personnes n’était pas son principal atout et il aurait besoin du point de vue du meilleur espion d’Eldarya pour le conseiller dans la marche à suivre.


« Nevra, Harya, je vous prie de me pardonner d’interrompre votre repas, dit-il à l’intention des deux Ombres avant de se tourner vers Nevra. Nevra, j’aimerais faire appel à tes conseils avisés. »


Il s’agenouilla devant les deux gardiens avant de déplier une carte.



« Nous savons que la fée se trouve dans cette forêt vers le Nord, continua-t-il en pointant un endroit de la carte de son index. Vu ta connaissance du terrain, je te fais confiance pour me donner le meilleur itinéraire : le moins dangereux possible et le plus rapide en même temps. Je suis aussi conscient qu’arrivés à cette forêt, il faudra quadriller une large zone et certainement se séparer… »

_____________

Bon... J'ai continué x)
avatar
pts d'expérience
messages postés
Chef de la Garde Ombre
Capitaine de Garde
° Armes

- Fugue, une dague noire aux liserés cyan de 25 cm
- Toccata, une dague bleu nuit aux liserés turquoise de 18 cm
- Bobine de fils explosifs
- 10 couteaux de lancer


° Potions

- 2 potions de soin intermédiaires
Enfin résigné ? Par l'Oracle, tu es aussi froid qu'un cadavre...
Shaïtan - Black Gallytrot
Invisibilité
Magie de Rang C
Maana de rang B
Vampire
192
247
Je vois ça ! Je continue avec toi ö/
__________________________________________

-
Nevra, Harya, je vous prie de me pardonner d'interrompre votre repas. Nevra, j'aimerais faire appel à tes conseils avisés.


       Nevra leva la tête vers Leiftan, tout comme Harya. Il l'avait coupé en pleine dégustation de morceau de viande séchée, comme en témoignait le morceau intact qui dépassait de l'antre de ses lèvres. Toutefois, il le gratifia d'un mouvement de la main lui signifiant qu'il n'y avait pas de problème et d'un "cesse donc tes commodités" la bouche pleine. Il sembla aspirer le morceau rapidement, le reste du corps immobile, en écoutant Leiftan.


- Nous savons que la fée se trouve dans cette forêt vers le Nord, expliqua Leiftan en pointant la carte. Vue ta connaissance du terrain, je te fais confiance pour me donner le meilleur itinéraire ; le moins dangereux possible et le plus rapide en même temps. Je suis aussi conscient qu'arrivés à cette forêt, il faudra quadriller une large zone et certainement se séparer...

       Nevra regarda la carte et comme celle-ci n'était pas munie d'inscriptions en braille, il prit le temps de faire un topo à Harya. Devant la moue de Leiftan, Nevra se justifia ;

- J'ai envoyé Harya et Makura quadriller la forêt suite au vol de documents concernant la localisation des morceaux de cristal. Du coup, Harya aura une mémoire beaucoup plus rafraîchie que la mienne. On va te faire ça, ne t'en fais pas. Retourne manger et prends la température du moral des troupes.

       Alors que l'Etincelant s'éloignait, Nevra et Harya se levèrent pour aller se poster près d'un tronc d'arbre décapité où ils posèrent la carte. Le chef de l'Ombre retira son écharpe et mit une partie sur sa tête, imité par Harya, pour protégé le parchemin.

- Donc, nous ne sommes pas encore très enfoncés dans la forêt, commença Nevra. Il va falloir remonter toute la pointe pour enfin pouvoir bifurquer vers le Nord. Tu as des remarques à faire ?
- Oui, souffla Harya. Près de la clairière, les familiers ont élu domicile pour faire leurs nids. On pourrait juste traverser la clairière en ligne droite mais comme tous les familiers ont dû se terrer pour échapper à la pluie, on ne saura pas où sont les terriers et on a un trop gros risque de saccager leurs habitats et possiblement les œufs. On va devoir la contourner. 
- Par le nord ou par le sud ?
- Le nord nous ferait gagner du temps mais c'est au plus près des falaises. Il faudra faire attention où on met les pieds. 
- C'est bon, j'ai confiance, quitte à devoir faire des acrobaties dans les arbres.
- Tout le monde n'a pas notre souplesse, Nevra.
- Je suis au courant mais il y a des moments où ils faut faire des concessions. Déjà, nous nous traînons et nous nous embourbons dans les terrains boueux parce que certains ne veulent pas monter aux arbres, rétorqua Nevra en montant le ton à la fin de sa phrase, alors il va falloir trouver le moyen d'aller plus vite !


         Ce qui était sûr, c'est que la clairière n'aurait même pas été un problème si les autres s'étaient sentis capables de sauter d'arbre en arbre. Les obsidiennes étaient faits pour l'exercice physique, non ? Pourquoi ne pouvaient-ils pas pratiquer le saut en longueur ?


- Calme-toi, Nevra, ça ne sert à rien, tempéra Harya. Ensuite, après la clairière, il nous faudra longer les falaises tout du long pour quitter la pointe d'Eel et nous diriger vers le Nord.
- Tu as des remarques à faire ?
- On avait croisé un blackdog avec Makura. Pas du genre super coriace mais maintenant qu'il est mort et que les lieux sont imprégnés de son odeur, cela a peut-être attiré quelques uns de ses petits congénères qui désirent s'approprier la région.
- Cela fait longtemps que vous avez fait cette mission, toutes les deux. Je doute qu'il y en ait plusieurs qui se battent pour ça.
- Ne sous-estimons rien. Nous allons tout de même passer par là mais il faudra être vigilants. Je devrai ouvrir la marche et toi la fermer pour prévenir toute attaque sauvage.
- Cela va de soi, céda Nevra.


         Nevra notait tout ça avec sérieux tandis qu'Harya réfléchissait à d'autres remarques ou endroits à éviter. Puis finalement, Nevra s'arrêta et fronça les sourcils, la main en suspens au-dessus du parchemin. Il soupira.


- Qu'est-ce qu'il se passe ? Demanda Harya.
- Rien, juste des rumeurs jamais vérifiées. On va passer par un récif riche en grottes. J'espérais juste que les... bon, "eux", ne sont pas basés là-bas.
- Oh. 
- Leiftan dit que l'on va devoir se séparer mais je ne comprends pas comment il a pu ne pas penser à ça. Si on se sépare, il faudra le faire logiquement et de façon à ce que les plus jeunes ne soient pas mis en danger.
- Je sais, je sais... Leiftan n'est pas idiot et tu le sais, fais-lui un peu confiance.


           Nevra fit une moue contrariée avant de céder. De toute façon, cela ne servait à rien de se soucier plus que nécessaire, d'autant que ses soupçons n'étaient pas fondés. C'était un risque, pas une certitude et s'il prenait le temps de s'écouter, il savait que Leiftan, Ezarel, Harya et lui étaient tout à fait compétents pour protéger des gardiens qui n'étaient absolument pas incompétents. Il essaya un sourire avant de replier la carte et de se lever. Il reprit son étoffe et la remit autour de son cou avant de retourner vers Leiftan et de lui tendre la carte.


- Cet itinéraire ne semble être le plus juste mais il faudra être sur ses gardes. On a une menace... mercenaire, chuchota-t-il à mi-voix, soupçonnée dans le coin nord. Mais tu as raison, il faudra se séparer.
pts d'expérience
messages postés
Invité
En ce jour pluvieux, l’envie de s’entrainer en forêt n’était pas de la partie. Dipree préféra rester dans sa chambre à passer en revu ses « victoires » et « missions réussite » depuis son entré dans la garde Obsidienne, quelques jours après la brisure du cristal.

Il gardait toutes ses « gloire » dans un cahier, dans un coin de sa chambre tel un journal. Non pas comme un journal intime car il était plutôt fier de le montre à quiconque qui tombait par hasard dessus. Il était si fier de lui de montrer aux autres que c’était un bon gardien et qu’il était… puissant, mais sans être non plus trop prétentieux. Il fait attention à son « image » et surtout auprès des plus belles gardiennes du Quartier Général.

Après avoir passé près de 3 heures à relire ses victoires ou en écrire les dernières, le jeune homme décida de se dégourdir les jambes et d’aller un peu marcher dans la QG pour trouver, surement quelques choses à faire : embêter les plus jeunes, séduire une deux gardiennes qui passait par là (de préférence des Etincelantes ou des Obsidiennes ou peut être des Absynthe, mais c’était à voir.

Il marcha, ou plutôt erra dans les couloirs quasi déserts. Avant d’arriver à la grande porte, qui était très souvent ouverte, il croisa Hikari, une jeune gardienne Absynthe, à peu près du même âge que lui. Il lui avait déjà vaguement parler et la trouvait plutôt séduisante. Lorsqu’elle passa juste à côté de lui, il ne put s’empêcher de l’aborder et de la draguer un peu histoire de l’invité à un rendez-vous à la taverne ou en forêt. Il réussit à avoir ce qu’il voulait juste au moment où, une autre gardienne, mais de sa garde cette fois ci fit son entrée via la grande porte, trempée jusqu’aux os. Elle le salua vivement, mais Dipree n’était pas d’humeur à parler avec les amie de Pitchi’. Il n’eut pas le temps de lui répondre, histoire d’être tout de même poli, qu’une autre obsidienne aux cheveux rouge comme le sang débarqua telle une furie qui courait dans les couloirs.

Les paroles de la jeune femme provoquèrent un air interrogateur qui s’éveilla chez Dipree ainsi qu’un haussement de sourcil. Quel genre de mission cela pouvait être ? Sûrement le genre de mission toute simple donné par Valkyon si c’est Leiftan qui la propose. Le jeune homme de la garde Obsidienne n’eut pas le temps de répondre que celle-ci partie tel un courant d’air.

-Bon ben, on y va ?

Dipree acquiesça naturellement, le regard luisant, comme à son habitude. Staliane avait l’air d’avoir voulu faire un petit détour par sa chambre et Dipree profita de cette occasion pour faire de même et prendre quelques affaires qui lui servirait vivement.

Arrivé dans la grande salle, presque tout le monde était déjà là, et Leiftan près à donner les explications de cette fameuse « mission » sois disant urgente. Dipree écouta attentivement et ne put s’empêcher de penser : « Quoi ?! Tout ce cirque juste pour une simple Faery ?! Mais ils y en a des dizaines dans les gardes d’Eel et au refuge ! Elle a peut-être un lien particulier ? »

Tiens donc… ? Mission top secrète qui réunit tous les Chef de Gardes ainsi que quelques Etincelants mais Valkyon, lui, serait le seul à ne pas être au courant ? Pourquoi ? Tout le monde était conscient que les informations circulaient tellement vite que tout le monde est au courant d’ici une petite heure, et encore ! Mais quand même ! Ils auraient au moins pu mettre Valkyon au courant, surtout que lui aussi était chef de garde, tout comme Nevra ici présent.

Tout le monde semblait prêt et n’avait pas besoin ou très peu de repasser dans sa chambre pour reprendre des affaires. Dipree, lui avait déjà tout prévu. Avec lui, il a toujours, mission ou non, son arc maudit et ses flèches maudites. Le petit groupe passait la grande porte et les voilà enfin à l’air libre, Dipree se senti très flatté d’être convoquer pour une mission sois disant de « haute importance ». Mais l’envie même de s’en vanté n’y était pas. Il le ferait auprès des filles à son retour ! Le problème… c’est qu’il avait promis un rendez-vous à cette Hikari, mais il ne savait pas combien de temps il partirait en mission. Tant pis… pour le moment ce n’était pas un problème majeur, surtout qu’il ne lui avait encore rien convenu.

Le petit groupe marcha et s’avança dans les plaines et la forêt sous l’orage. Dipree leva les yeux au ciel et regarda les gouttes de pluie tombées. Cela ne le dérangeait pas… Il aime bien la pluie et la sensation de fraicheur qu’elle pouvait apporter. Son avis changea vite lorsqu’ils commencèrent à marcher de plus en plus sous la pluie qui tombait de plus en plus fort. Le jeune vampire/démon commençait à avoir froid, le fait d’être trempé jusqu’aux os. Mais impossible de se réchauffer avec du feu noir qu’il aurait pu invoquer. En effet son feu était résistant à la pluie, mais seulement à la pluie, il avait eu du mal à s’entrainer pour mettre un sors de protection au point, mais avec les années et grâce à l’aide des garde, il avait réussi.

Leiftan avait été clair : « essayer d’économiser son énergie et ne pas utiliser ses pouvoirs inutilement. » Dipree grogna. Il détestait se retrouver dans un tel état et d’avoir des ordres très stricts.

Le petit groupe marcha encore longtemps avant d’arriver dans un endroit qui semblait ressembler à une petite clairière. La pluie avait cessé de tomber et Leiftan en avait profité pour allumer un feu. Se réchauffer un peu n’était pas un moment mal venu ! Dipree n’avait pas ouvert un mot depuis leur départ du Quartier Général des Gardes d’Eel’ ou même croisé un regard. Il resta seul dans son coin avant de rejoindre les deux filles.

« Vous semblez plutôt excitées par cette mission, je me trompe ? » leur annonça-t-il avec une voix mielleuse comme à son habitude.
Les trois obsidiens restaient entre eux et mangeaient leurs repas histoire de reprendre des forces et dès qu’ils repartiront à la recherche de cette Faery, ils n’auront pas le ventre vide et ils pourront très bien se défendre face à l’ennemi. Cependant, Dipree était persuadé que d’autres personnes, mais avec de mauvaises intentions avaient découvert ou allait découvrir tout ce qui se trafic avec cette histoire. Aucune personne ici, n’était à l’abri d’une quelconque attaque.

Une fois qu’il eut fini de manger, le jeune gardien continua de parler avec les deux jeunes gardiennes et leur faire quelques avances, histoire de les draguer un petit peu. Pendant ce temps, les autres avaient l’air bien occupé autour d’eux. En effet, Leiftan avait rejoint Harya et Nevra pour pouvoir trouver un itinéraire, d’après ce qu’il avait entendu de la conversation. Tandis qu’Ezarel resta seul. Tout avait l’air tranquille. Du moins …. Pour l’instant.

Brusquement, on pouvait entendre des bruits de pas assez légers et d’autres plus lourds au loin. Par réflexe, Dipree sortit son arc et des flèches et resta sur ses gardes. Les pas semblaient se rapprocher d’avantage, mais à la fois ils semblaient également s’éloignés. Assez bizarre… Ses sens étaient tous aux aguets et au moindre frémissement de feuille, il était capable de tirer une flèche sur son ennemi sans le voir. Il resta un moment dans la même position, respiration ralentit pour être sûr de bien percevoir tous les sons de la forêt et des plaines. Quelques minutes plus tard, les bruits semblaient s’estomper de plus en plus jusqu’à réellement disparaitre. Tout le monde était sur ses gardes, puis la tension auprès de leur « petit camp » diminua. Personne ne comprit ce qui se passait mais Dipree pensait avoir sa petite idée…

« Je crois …. Qu’on nous surveille… » lança-t-il d’une voix neutre, dos tourné, et les yeux rond ficant le paysage lointain.
avatar
pts d'expérience
messages postés
Division I mercenaire - Général
Général Mercenaire
►Un katana tout neuf, forgé par un célèbre forgerons et grâce à un ami.
Il est temps de vous montrer notre vrai pouvoir.
Magie noire
Magie de Rang E
Maana de rang O
Faery
180
521
Le futur d'Eldarya





Les mercenaires étaient partis, prêts à retrouver cette fée quoi qu'il en coûte. Akihiro fermait la marche et surveilla les arrières, il suivait le groupe, sous la pluie, le visage et les cheveux trempés. Il ne parlait pas et ne cessait de penser a ce qu'il pouvait leur arriver et aux solutions qu'il fallait prendre. Est-ce que cette soi disant fée était forte ? Si ce n'était pas le cas, il lui suffirait de la manipuler pour qu'elle rejoigne gentiment les mercenaires, mais si c'était le cas, alors cela compliquera l'affaire et cela prendrait beaucoup de temps. De plus, ils allaient surement rencontrer des gardiens et des gardiennes et pourquoi pas des capitaines de garde...

Le mercenaire soupira et essuya son front mouillé. Ils continuèrent d'avancer à un bon rythme. Il posa sa main sur ses vêtements au niveau du torse. Sa pierre se comportait étrangement. Il sentait la présence d'un morceau de cristal quelques minutes puis deux secondes après, plus aucun signe... Qu'est-ce que cela veut dire... Pensa-t-il.
Akihiro préféra prévenir le général qui se trouvait devant de la situation étrange. Il accéléra donc le pas et doubla les mercenaires qui le regardaient surprit, interrogatif. Contre son gré, car il n'avait nullement envie de discuter avec lui, il regarda Xenos puis commença à lui parler.

- Xenos, il faut que je t'annonce de quelque chose d'inhabituel. Dit-il d'un ton sec mais posée.

Akihiro regarda devant lui, tout en continuant puis reprit.

- Nous nous rapprochons de l'objectif, je le sens, mais c'est assez imprécis. Ça disparaît et ça réapparaît la seconde qui suit. Que penses-tu de cela ? Devons-nous nous arrêter pour y réfléchir ?

Akihiro n'avait nullement envie de s'arrêter, il voulait avancer le plus vite possible pour en finir une bonne fois pour toute. Cependant, il se devait de les tenir informé.



(C) Galimybé - Mini BN



HRP : Désolé, c'est assez court... Si ca ne convient pas , je peux changer ~
avatar
pts d'expérience
messages postés
Division I mercenaire - Général
Général Mercenaire
Couteaux de lancer - 3
Potion de soin - 1
...
Drain de Magie
Magie de Rang C
Maana de rang B
Faery
186
1106
Après ce qui sembla une éternité à Dànaé, le groupe de mercenaire cessa sa marche pour monter le camp. La tempête les empêchait de faire du feu et ils n'avaient pas trouver de grotte pour s'abriter. Dans l'espoir de se réchauffer, Dànaé avait sorti sa cape. Espoir vain. Rapidement, le vêtement, fut aussi trempé que le reste et colla désagréablement au corps de Dànaé, qui s'en débarassa prestement.

Avalant rapidement ce qui lui servirait de repas pour ce soir, elle s'approcha ensuite de ses compagnons.



"On devrait établir une stratégie, sinon on risque de rechercher longtemps cette fée. Je propose qu'on se sépare en deux groupes pour couvrir une zone plus large en moins de temps. Grâce à mon pouvoir, je peux détecter les énergies et j'ai cru comprendre qu'Akihiro pouvait lui aussi repérer notre cible."



Elle fixa le mercenaire, faisant bien sur allusion à ce qu'il avait dit à Xenos plus tôt dans la journée.



"Si nous formons des duos, ce sera plus logique de nous séparer."



Elle marqua une pause puis reprit, pensive.



"En revanche je ne sais pas comment un groupe pourra contacter l'autre en cas de danger ou si on tombe sur la fée. Ca pose un vrai problème. Si personne ne peut y remédier, il vaudrait mieux ne pas se séparer... Qu'en pensez vous ?"



Si seulement les familiers avaient pu les accompagner... Mais la mission comportait trop de risques. Elle regarda ses camarades, espérant une suggestion.


______________


Puisque Noctem avait suggéré l'idée des duos...

Si quelque chose pose problème à quelqu'un, je changerais !
Je ne posterais pas avec Kather ce tour-ci, puisqu'elle dort c'est inutile.
avatar
pts d'expérience
messages postés
Division I mercenaire - Général
Général Mercenaire
Arme :
Epée broyeuse

Equipement :
Nécessaire de premiers soins (préparé par Nury)
Potion de soin x2
Poison étourdissant x1
Poison létal x1
Flasque de gnôle
Et, gentiment, je t'immole
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
207
147
Toujours cette foutue pluie battante qui ne faiblissait pas. Cela ne leur permettait pas une grande cadence. Chacun avait l’air de penser à sa façon à cette mission. Les quatre généraux avaient des manières très particulières d’aborder une mission. Chacune de ces manières avaient portées leurs fruits, un jour, leur permettant de passer à un grade supérieur. Il ne fallait plus qu’espérer que chacun d’entre eux se montreraient utile. Xenos était malgré tout plutôt confiants. Ils étaient mieux entrainer que les gardiens, ils étaient des machines de guerre, des machines à tuer. Personne ne serait en mesure de leur barrer le chemin.


Xenos prit en main le morceau de cristal qu’il avait amené. Il brillait, faiblement, mais de plus en plus fort. Ils se rapprochaient doucement. D’un coup, il entendit les pas d’Akihiro se rapprocher de lui. Bizarre, ils n’étaient pas en très bon termes. Quelque chose se passait-il ?


« Xenos, il faut que je t'annonce de quelque chose d'inhabituel, dit-il posément avec tout de même cette petite pointe sèche habituelle. Nous nous rapprochons de l'objectif, je le sens, mais c'est assez imprécis. Ça disparaît et ça réapparaît la seconde qui suit. Que penses-tu de cela ? Devons-nous nous arrêter pour y réfléchir ? 


-          Tout dépend de toi, lui-répondit-il perplexe. Tu es le mieux placé pour comprendre l’énergie de ton cristal. Après, cela fait déjà longtemps que nous marchons. Je crois que nous méritons une petite pause. Profites-en pour essayer de localiser la cible un peu plus précisément, okay ? »


Il lui avait dit cette phrase avec un grand sourire enjoué, le plus courtois possible avec un pouce levé en l’air pour montrer son approbation. Akihiro garda sa tête sérieuse. Il avait d’ailleurs plus l’air de se demandé ce que le général avait essayé de lui faire comprendre avec ce sourire. Il n’avait en plus aucune intention de s’arrêter, contrairement à Xenos, qui trouvait qu’une pause était la bienvenue. Ne manquait plus qu’à trouver un petit refuge pour se poser tranquillement, manger un morceau, localiser la fée et enfin mettre en place leur stratégie. D’ailleurs sur la stratégie… C’était une question délicate. Quatre généraux, quatre façons de penser, quatre caractères bien trempés qui pensent que son plan est le meilleur. Mieux valait vite trouver un terrain d’entente.


Ne trouvant pas d’endroit propice à la pause, elle se fit par terre dans l’herbe et les feuilles et sous une pluie diluvienne. Même les plus gros manteaux ne suffisaient plus à les maintenir suffisamment au sec et au chaud. Cette mission prenait presque des allures de marathon. Ce serait au quel des deux camps, entre les mercenaires et les gardiens, tiendraient le plus longtemps sous la tempête. Ils n’avaient rien pour se réchauffer, ni feu, ni nourriture chaude. Pour ce soir, ils devraient se contenter de ce qu’ils auraient dans leurs sacs : c’est-à-dire quelques végétaux et de la viande séchée, la nourriture des Warriors.


Après un repas bien apprécié, Dànaé s’approcha du reste des mercenaires.


« On devrait établir une stratégie, sinon on risque de rechercher longtemps cette fée. Je propose qu'on se sépare en deux groupes pour couvrir une zone plus large en moins de temps. Grâce à mon pouvoir, je peux détecter les énergies et j'ai cru comprendre qu'Akihiro pouvait lui aussi repérer notre cible. Si nous formons des duos, ce sera plus logique de nous séparer. »


Jusqu’ici, tout le monde semblait acquiescer.


« En revanche je ne sais pas comment un groupe pourra contacter l'autre en cas de danger ou si on tombe sur la fée. Ça pose un vrai problème. Si personne ne peut y remédier, il vaudrait mieux ne pas se séparer... Qu'en pensez-vous ? 

-          C’est en effet une décision importante à prendre. Nous séparer pourrais nous mettre en danger, mais nous ne pourrons jamais couvrir assez de la surface de cette forêt pour la trouver à coup sûr, dit-il d’un air inhabituellement sérieux. Noctem et moi travaillons en duos depuis quelques années déjà et ce n’est pas la première mission qui nous force à nous séparer. J’arriverais à détecter les fluctuations de son maanas s’il veut m’envoyer un message et il saura en aire de même pour moi. Cela nous laisse dons deux choix de duos. Noctem, tu iras avec Akihiro et Dànaé tu viendras avec moi. C’est ce que j’ai trouvé de plus logique. S’il y a besoin d’une intervention rapide, Dànaé et Noctem seront les deux plus à même de s’en occuper, quant à Akihiro et moi, rien de peut se dresser devant nous. Donc je crois que les choix sont faits. Si quelqu’un à une objection ? »

_________________________

J'espère que tout convient. Je ne posterais rien avec Noctem non plus, il n'y a rien à ajouter.
pts d'expérience
messages postés
Invité
Selen était debout appuyée contre un arbre auprès des Gardiennes qu'arborent ce même blason d'Obsidien qu'elle. À côté d'elle se formait un petit mont de coquilles vides, les pistaches, il suffit d'en manger une pour ne plus savoir s'arrêter.
Son humeur et son attitude habituellement fébrile avaient été mis de côté et avaient laissés place à une stature des plus calme. Les grises mines qu'avaient pris possession des visages des Officiers n'avait rien pour rassurer l'équipe. De plus, ce fichu temps. Ahh Lady Luck leur a laché la main, vivement qu'elle leur remontre leur soutien.
Le bonhomme bizarre, visiblement Obsidien s'est agité d'un coup. Il a d'un coup brandit son arc et préparé une flèche. Prêt a décorer toute tête suspecte de la plume que décore ses munitions.
Un long moment se passe avant que la pression soudaine qu'était survenue se calme. Pfouh, cette situation est plus tendue qu'un thriller.
La Rouge souffla en se frottant le front du dos de la main, éffacant les gouttes de pluies qui s'étaient infiltrés entre lez branches de l'abri pour attérir dans cette chevelure rouge. Bonjour la douche qui se fait trop froide à son goût. C'est avec une grimace qu'elle remit sa capuche.
Le bonhomme qu'elle jugeait de bizarre n'avait pas l'air de se décrisper, et d'après ses dires, la troupe serai surveillée?
"Eh bien, cette mission va être plus agitée que prévu" se disait elle tout bas, préoccupée.
De plus ce temps orageux semble bien installé et bien décider à rester. Quel tableau parfait pour les scènes de combat enragés. 
L'heure approche, les officiers semblent décidés quant à la suite de la marche à suivre. Il est donc temps de se remettre en route. C'est donc le sac nickelement remit en place et la dernière pistache sous la dent qu'elle approchait du groupe d'Officier afin de prendre connaissance des instructions et les appliquer au mieux !
pts d'expérience
messages postés
Contenu sponsorisé
 
Le futur d'Eldarya [Leiftan, Nevra, Ezarel, Staliane, Selen, Harya, Dipree, Kather, Akihiro, Noctem, Xenos, Dànaé et Gwen] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une requête pour Miiko? ~ Leiftan
» Passé, Présent et Futur
» un futur propriétaire du htc hd7
» custom doc brown - retour vers le futur
» Le visiteur du futur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldarya RPG ::  Les Contrées d'Eldarya  :: Le Continent :: La Forêt Célimor :: La Forêt des Ronces-
Sauter vers: