Partagez | 
 

 Le futur d'Eldarya [Leiftan, Nevra, Ezarel, Staliane, Selen, Harya, Dipree, Kather, Akihiro, Noctem, Xenos, Dànaé et Gwen] [Terminé]



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
avatar
pts d'expérience
messages postés
Division I mercenaire - Général
Général Mercenaire
Arme :
Epée broyeuse

Equipement :
Nécessaire de premiers soins (préparé par Nury)
Potion de soin x2
Poison étourdissant x1
Poison létal x1
Flasque de gnôle
Et, gentiment, je t'immole
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
207
147
Alors qu’il venait de terminer sa phrase, un hoquet attira l’attention des deux généraux mercenaires. Il se retournèrent tous deux dans un mouvement fluide. La fée les regardait avec des yeux grands ouverts de frayeurs. Puis, d’un bond, elle se releva se mit à courir vers les arbres les plus proches. Si elle ne pouvait rivaliser avec Xenos sur la vitesse, il pouvait facilement la perdre dans ce labyrinthe de verdure. Le mercenaire lâcha une insanité avant de se jeter à la poursuite de la fée. Décidément celle-ci était aussi dure à trouver qu’à garder. Il ne prit pas longtemps à la rattraper, la tenant fermement dans ses bras par les épaules pour qu’elle ne puisse pas le cogner en se débattant. Pendant une petite seconde, il crut qu’elle allait utiliser sa magie, mais elle n’en fit rien.


Si… Tu… Arrête de résister, on ne te fera pas de mal, articula-t-il difficilement. Mais si tu continues, je te jure que tu ne te réveilleras pas de si tôt.


Petit à petit, il sentit la jeune fille se figer, puis se détendre docilement. Il desserra progressivement l’étreinte qu’il avait autour de ses épaules.


Bon choix, lui dit-il.”


Il la lâcha enfin complètement, mais rapidement il noua un tissus autour de ses yeux pour qu’elle ne voit plus rien. Un gros paquet était déjà bien assez à porter, il n’en avait pas besoin de deux. Il la prit enfin par le bras avant de la ramener à la clairière. Il chargea Dànaé de la guider à travers les végétaux. Il avait retrouvé Dànaé, puis ensemble, ils avaient retrouvé Akihiro. Il ne manquait plus que Noctem. Xenos commençait à s’inquiéter quelque peu. Ils étaient dans la forêt depuis déjà un long moment. Un très long moment même. Mais pourtant, son ancien élève ne s’était pas manifesté. Il ne devait pas être très loin d’Akihiro. Mais il ne savait pas dans quel état. Les combats avaient cessés. Bien que Xenos ne soit pas un as en magie maana, les auras avaient été tellement oppressantes qu’il aurait été impossible de ne pas les sentir. Les gardiens survivants étaient donc maintenant à la recherche de leurs rescapés eux-aussi. Il avait pu retrouvé Dànaé et Akihiro avant qu’un malheur n’arrive, mais il fallait maintenant en faire de même pour Noctem. Avant qu’un gardien ne le tue, ou pire, ne le ramène à Eel.


Il ratissèrent les environs de la clairière, jusqu’à enfin pouvoir retrouvé le jeune homme, lui aussi dans le coma. Xenos s’approcha, suivit de près par Dànaé et leur prisonnière. Le général souffla un bon coup en voyant la charge que les deux comateux représenteraient sur son dos. Il se tourna vers sa collègue pour voir sa réaction. Il s’attendait presque à la voir avec une petit sourire de sadique cloué sur les lèvres, mais ce n’était pas le cas. Elle regardait les alentours. Xenos fit donc de même. Le grand mur de pierre avait été endommagé récemment. Il pouvait imaginer ce que Noctem avait pu sentir à ce moment là. Il s’étira légèrement le dos en imaginant se prendre un tel mur de pierre à pleine vitesse. Mais Noctem ne semblait pas avoir été le seul à avoir subi des dommages. Il n’y avait pas qu’un seul foyer de sang au sol, il y en avait deux. Quelques traces de pas étaient aussi visibles au sol. Les gardiens eux-aussi étaient à la recherche des survivants. L’instinct de mort de Xenos le poussait à aller tuer le reste des gardiens présents dans cette forêt, mais il savait bien qu’il n’était pas en état d’y aller seul. Les bleus étaient faciles à gérer, mais il devait aussi y avoir des gardiens expérimentés, comme cette gradé de l’Ombre. Il pouvait gérer un étincelante, mais une horde d’étincelante n’était pas envisageable.


Il y a eu du mouvement par ici et ils ne doivent pas être bien loin… dit Xenos avec sérieux.”

Raison de plus de se dépêcher et de rentrer à Vorn, répondit Dànaé.”

Eeeh ? Tu nous priverais d’une petite tuerie ? dit-il avec une moue boudeuse.”

Je nous prive de la mort. Ne te plains pas.


Elle partit en première en direction de Vorn Orgoloth. Autrefois trempé et boueux, le voyage se passe au sec avec même quelques rayons de soleil. Il ne prirent pas le temps de faire de longue pause. Dànaé semblait vouloir livrer la faery au plus vite, quant à Xenos, il n’était pas très rural. Tout ce vert, ces arbres et ces fleurs arrivaient à le saouler assez vite. Le chemin sembla prendre bien moins de temps qu’à l’aller. Lorsqu’ils furent arrivés à Jharra chacun d’entre eux sembla se sentir chez lui. Ce qui au final se résumait à Dànaé et Xenos. La fée ne savait de toute façon pas où elle était, il était difficile pour elle de se dire quoi que ce soit.


Pose moi à terre, dit une voix masculine dans le dos Xenos.”


D’abord étonné, Xenos s’arrêta, provoquant la stupéfaction de Dànaé. La mercenaire s’arrêta à son tour. Xenos posa le plus délicatement possible les deux charges qui pesait sur son dos. Il avait adossé son ex-élève contre un arbre et avait allongé Akihiro par terre. Noctem semblait encore un peu dans les vapes. Le coup dans son dos et sur sa tête lui faisait encore mal.


Où est-ce qu’on est… Murmura-t-il.”

On est déjà à Jharra. Tout s’est bien déroulé, on a la fée avec nous.

Et Nevra… ?”

Nevra ? Tu t’es battu contre lui ? Et bah… Pour une première mission de généraux, ce n’était pas rien. Mais nous ne l’avons pas vu. Quelqu’un a dû venir le prendre avant nous.


Noctem dit un mot de manière presque inaudible. Mais Xenos savait que ce n’était pas un mot très distingué. Le jeune homme avait tourné le regard, ses yeux étaient dans le vide et ses sourcils étaient froncés.


Au fond, ce n’est pas plus mal. Ça aurait pu être une mauvaise idée de le ramener au quartier général maintenant. Tu peux marcher ?

Ça devrait aller.


Xenos lui tendit une main que Noctem saisit. Il le releva d’un mouvement vif. Il se tourna ensuite vers Dànaé et lui adressa un signe de tête pour lui dire qu’ils pouvaient repartir. Il reprit Akihiro sur son épaule et entama un bout de route. Suivit des trois autres faerys, il provoqua la stupéfaction lorsqu’ils s’arrêta brusquement de nouveau.


On est presque arrivé au quartier général, dit-il en regardant la prisonnière aux yeux bandés.”


Dànaé donna un coup sur la tête de la demoiselle, l'assommant alors de nouveau. Ils n’avaient plus que deux personnes à porter au final et la charge de la fée était bien moindre que celle de Noctem. Ils finirent le voyage tranquillement. Jharra n’était pas une forêt extrêmement grande et la forêt était traversée en à peine deux ou trois jours. Après un mois passé à cette mission, une bonne pause se méritait. Ils avaient tout besoin de soin et d’une bonne pause d’au moins une semaine. Ils ne pourraient rêver mieux, pour l’instant.
avatar
pts d'expérience
messages postés
Division I mercenaire - Général
Général Mercenaire
Couteaux de lancer - 3
Potion de soin - 1
...
Drain de Magie
Magie de Rang C
Maana de rang B
Faery
186
1106
Après le départ de Xenos, Dànaé commença par faire l'inventaire de ses blessures. Ses côtes lui faisaient mal à chaque respiration, pas difficile de comprendre qu'elles étaient cassées. Sa jambe était dans un sale état également et de nombreuses brûlures ornaient son épiderme. La mercenaire avala quelques potions de régénération et appliqua une épaisse couche de baume cicatrisant sur ses brûlures et estafilades, soupirant de soulagement lorsque la substance rentra en contact avec ses plaies.
Et puis elle attendit. Que les médicaments fassent effet tout d'abord, et bien sur le retour de Xenos.
Dans cet intervalle, elle eut largement le temps de repenser à son combat contre Ezarel. Cela lui laissait un goût amer dans la bouche. Bien sûr, elle n'avait jamais été véritablement en danger. En position de faiblesse parfois, mais rien de réellement critique. Elle était clairement plus forte que l'elfe. Mais malgré tout, pas plus maligne. Le gardien savait qu'il n'avait aucune chance et il avait joué les kamikazes. La clairière était une putain de bombe. Et elle n'avait rien vu avant le dernier moment. Certes, elle avait battu l'elfe. Et pourtant, elle avait l'impression que c'est lui qui ressortait victorieux de ce combat.
Xenos finit par revenir, interrompant ses ruminations et la gratifiant d'un joyeux : “Bon, tant mieux, tu n’es pas morte.”. Juste avant de lui rappeler qu'elle lui devait une tournée. Dànaé leva les yeux au ciel et répliqua :

-J'imagine que c'est le maximum que je puisse attendre de toi. Mais si tu ne fais aucun effort, oublie tes bières !

Après encore quelques piques, les deux généraux décidèrent de repartir. Dànaé se releva avec difficulté. De manière prévisible, elle boitait. Mais ça restait parfaitement supportable et elle tiendrait jusqu'à Vorn à condition de ne pas forcer.

Quelle direction ? demanda Xenos.”
-Je m'étonne que tu es réussi à retrouver ton chemin jusqu'à moi, commenta distraitement Dànaé avant d'ajouter plus sérieusement : Vers l'Ouest, légèrement vers le Sud.

Ils s'apprêtaient à enfin partir lorsque Xenos remarqua quelque chose. Une tache de couleur dans le gris de la cendre qui avait envahie ce coin de la forêt.
Ezarel. Une fiole dans la main. Dànaé ne savait pas ce que le flacon contenant, mais elle connaissait désormais suffisamment l'elfe pour savoir que ce n'était rien de bon pour eux. Elle avait une furieuse envie d'achever elle-même ce foutu gardien, mais c'était trop risqué et elle en fit la remarque à son camarade, qui s'apprêtait à tuer l'Absynthe, commettant ainsi la plus grosse connerie de sa vie -et la dernière. Il arrêta heureusement son geste à temps et les deux compagnons reprirent leur route, s'éloignant le plus rapidement possible ; non seulement pressés de retrouver leurs deux collègues et de rentrer à Vorn, mais aussi de mettre un maximum de distance entre eux et ce dingue d'elfe.
Portant la fée sur son épaule, Dànaé chemina en tête, louvoyant entre les arbres. Elle se fiait à l'énergie d'Akihiro, qu'elle percevait non loin d'eux. Bien plus faible que d'ordinaire. Bien que ce soit normal après les violents combats qui avaient agité la zone, elle décida quand même d'accélérer la cadence au cas où.
Enfin, ils débouchèrent dans une zone aussi ravagée que celle où Dànaé avait affronté Ezarel. Dans l'épicentre des dégâts, Akihiro, évanouit sur le sol non loin de son adversaire. Dànaé déposa sa charge et examina rapidement son allié. Quelques blessures avaient l'air assez dangereuses, mais elle estima qu'il était suffisamment en forme pour être transporté... Certes, elle n'était pas une experte mais ce n'est pas comme s'ils avaient le choix de toute manière. Elle allait le signaler à Xenos lorsqu'elle remarqua que le géant s'était approchée de la jeune gardienne qui avait combattue Akihiro et appuyait sur son crâne à l'aide de sa chaussure. Dànaé leva les yeux au ciel. Elle n'aurait rien fait pour l'en empêcher si elle n'avait pas senti des énergies inconnues, mais relativement puissantes, venir dans cette direction. Avec un petit soupir, elle rappela Xenos à l'ordre et ils s'apprêtaient à reprendre la route lorsqu'un léger son retentit derrière eux. La fée était réveillée et s'enfuit en courant. Les deux mercenaires jurèrent en chœur et Xenos s'élança pour la rattraper. Il ne tarda pas à revenir, guidant la fée qui avait désormais les yeux bandés. Tant mieux, ils n'auraient pas à la porter.
Ils repartirent enfin. Dànaé avait la main posée sur l'épaule de leur captive afin de la guider et de l'empêcher de s'enfuir, pendant que Xenos portait Akihiro. La jeune femme ne le fit pas savoir à son camarade, qui était bien plus proche de Noctem qu'elle, mais elle était inquiète pour le jeune homme. Bien qu'elle sentait qu'il ne se trouvait pas très loin, son énergie était très faible. Quelqu'un se trouvant à plusieurs kilomètres aurait eu la même aura aux yeux de Dànaé. Nul doute qu'il était gravement blessé, ou bien qu'il avait donné jusqu'à sa dernière miette d'énergie dans le combat. Probablement les deux.
Enfin, ils retrouvèrent le jeune général. Il était encore vivant, mais à peine. Dànaé lâcha la fée et sortit ses dernières potions et obligea Noctem à les ingurgiter. En attendant un peu qu'elles fassent effet, les deux mercenaires éveillés évaluèrent rapidement la situation. Xenos voulait une "petite tuerie" mais Dànaé savait qu'il n'était pas sérieux. Il savait reconnaître ses limites, et les Faerys qui traînaient dans les parages étaient tout simplement trop nombreux, et actuellement trop forts, pour eux deux.
De nouveau, ils se remirent en route. Xenos portés les deux blessés, Dànaé guidait la fée. Occasionnellement et pour soulager pendant quelques instants son camarade, Dànaé portait Noctem. Jamais très longtemps, car cela l'obligeait à appuyer trop sur sa jambe, mais suffisamment pour que Xenos se repose quelques minutes.
Alors qu'ils arrivaient enfin à Jharra pour le plus grand contentement de Dànaé qui voyait enfin la mission toucher à sa fin, Noctem se réveilla. Dànaé pila, surprise. Elle ne pensait honnêtement pas que ni Akihiro ni Noctem n'arriveraient à se réveiller avant des soins avancés de la troisième division, mais elle était plutôt contente de s'être trompée.
Xens posa son protégé à terre et en profita pour allonger Akihiro sur le sol. Appréciant la pause à sa juste valeur, Dànaé lâcha l'épaule de leur captive, qui saisit l'occasion de s'éloigner des mercenaires d'un pas mal assuré. Après s'être assuré qu'elle n'essayait pas de s'enfuir, la générale s'intéressa à la conversation des deux autre. Xenos venait de dresser rapidement un topo de la situation à Noctem. Après encore quelques minutes de repos, ils décidèrent de repartir, Xenos en tête cette fois-ci. Mais il s'arrêta après quelques pas, comme s'il venait de se rappeler de quelque chose, et désigna la fée d'un geste du menton.

On est presque arrivé au quartier général, dit-il en regardant la prisonnière aux yeux bandés.”

Dànaé ne fut pas la seule à comprendre le sous-entendu et la jeune fille tenta de se débattre, mais fut rapidement maîtrisée. La mercenaire lui infligea un coup rapide sur la nuque et la fée s'affaissa. Avec un soupir, Dànaé la chargea sur son épaule et reprit sa marche. Heureusement, Jharra fut rapidement traversée : les mercenaires connaissaient l'endroit comme leur poche : ils avaient pléthore de raccourcis, savaient les endroits à éviter... Rien de très étonnant après les centaines de fois où ils avaient traversé la forêt.
Enfin ils arrivèrent à Vorn. Dànaé, à cet instant, était presque heureuse de ses blessures : elles lui garantissaient quelques jours de repos.
 
Le futur d'Eldarya [Leiftan, Nevra, Ezarel, Staliane, Selen, Harya, Dipree, Kather, Akihiro, Noctem, Xenos, Dànaé et Gwen] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Le futur d'Eldarya [Leiftan, Nevra, Ezarel, Staliane, Selen, Harya, Dipree, Kather, Akihiro, Noctem, Xenos, Dànaé et Gwen] [Terminé]
» Une requête pour Miiko? ~ Leiftan
» Passé, Présent et Futur
» un futur propriétaire du htc hd7
» custom doc brown - retour vers le futur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldarya RPG ::  Les Contrées d'Eldarya  :: Le Continent :: La Forêt Célimor :: La Forêt des Ronces-
Sauter vers: