Partagez | 
 

 [-18] Akihiro VS Harya (2)



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
avatar
pts d'expérience
messages postés
Division I mercenaire - Général
Général Mercenaire
►Un katana tout neuf, forgé par un célèbre forgerons et grâce à un ami.
Il est temps de vous montrer notre vrai pouvoir.
Magie noire
Magie de Rang E
Maana de rang O
Faery
180
521
Akihiro VS Harya II







Citation :
PV : 153/200



Akihiro avait donc raison. Cette garce était vraiment naïve, tellement qu'elle venait de croire aux paroles du démon. D'un coté, il n'avait pas vraiment menti, Akihiro perdait bien peu à peu son âme et donc, son existence. Mais c'était bien évidemment grâce à sa présence qu'il pouvait vivre.
Tout ceci était bien compliqué.

Après de belles paroles et un enchaînement de coup violent, il se retrouva au sol, déséquilibré par une de ses attaques. Son regard fixait le sien. Il était haineux... Sa main se leva, prêt à lui pourfendre le cœur, cependant, il pu sentir comme de l'hésitation chez elle. Croyait-elle encore a l'existence de son ami ? Le démon ne pu s’empêcher de sourire et lâcha un petit rire.




Tu penses tout connaitre de lui...



Mais t'a-t-il déjà parlé de moi ? Tu penses qu'il avait confiance en toi, alors, pourquoi n'a-t-il pas encore dit toute la vérité à son sujet ?



Tu dois surement penser que c'est un homme touché par la cruauté et l’égoïsme de ce monde...




Il se mit a rire, penchant la tête sur le côté et en la regardant, le regard moqueur.





Et toi qui te bats pour lui ! Je t'en supplie, dis-moi que je me trompe, cela est bien trop absurde et stupide !



La main d'Harya se déplaça vers son cœur. Il ne disait rien, mais il était dans le pétrin ! Elle semblait résignée à le tuer... Il fallait qu'il réagisse et vite.
Elle chargea rapidement une boule d'énergie qu'elle tira en plein dans son cœur. Le démon n'avait pas totalement réussi à esquivé, il avait tourné sur le côté, mais son bras gauche touché. Il se plia, le corps et ses jambes avant de les tendre brusquement pour la propulser, mais elle esquiva habilement en arrière. Il en profita donc pour se relever, ramassant également son katana. Le démon soupira en regardant sa blessure. La pluie cessa peu à peu de tomber, le ciel était gris et une odeur de sang s'installa. Il serra fortement sa main droite, katana à la main. Ses yeux étaient cachés par ses longues mèches brunes. Il serra les dents, sourcils froncés et releva brusquement la tête vers elle, le regard plein de rage et d'incompréhension.





POURQUOI ! POURQUOI PERSISTES-TU TANT !! POURQUOI CONTINUER A TE BATTRE ALORS QUE LE COMBAT EST PERDU D'AVANCE !!


De son autre main, il se tint le front, tout en continuant de la regarder.




Je ne vous comprends vraiment pas les humains... Votre faiblesse... Serait-ce... Votre faiblesse qui vous ferait agir de la sorte...



Il cessa de la regarder, pencha la tête vers le sol. Il se mit a sourire, lentement... Puis a rire. Doucement, et après de plus en plus fort. Il se tenait le ventre avec sa main gauche comme si rire lui faisait mal. Il se redressa et regarda Harya...



Avec le même sourire angélique qu'Akihiro. Un sourire qui se veut rassurant. Ce n'était pas un faux sourire qu'il avait l'habitude de faire, celui-ci était sincère. L'apparence du démon semblait disparaître pour laisser place à celle du vrai général.

L'ambiance changea brusquement, comme si tout autour d'eux avaient disparu pour laisser place à un lieu vide, blanc, très lumineux.
L'homme se rapprocha d'elle, un pas après l'autre lentement, puis s'arrêta laissant plusieurs mètres entre eux. Il était impossible de savoir ce qu'il avait derrière la tête... Toujours aussi posé, la respiration calme et le sourire réconfortant, il leva sa main et la tendis à elle.




Rentrons, Harya.





Un long silence s'installa, une brise légère souffla ses cheveux.



Où suis-je ?

Que peut bien être ce sentiment... À la fois chaud et désagréable ?

Ce pincement au cœur... Comme une déchirure...

J'ai mal...


...




Le sourire aux lèvres, son visage était caché par quelques mèches de cheveux, il baissa lentement la tête, cependant sa main était toujours tendue. Quelque chose créa son chemin sur sa joue, puis son menton avant de finir sa route sur le sol.


Harya...


Je suis désolé.


Ne baisse pas les bras.
Relève-toi, Va de l'avant.
Ne m'oublie pas et j'existerai toujours...




Il releva la tête, le sourire plus éclatant que jamais, mais derrière ce dernier se cachait une tristesse qu'il ne voulait dévoiler. Or, il fut trahi par ce qui perlait sur son visage. La main tendue vers elle, la distance entre eux diminuai, des pas semblaient résonner et gagner en intensité. Plus que quelques mètres avant de lui attraper la main. Il ouvrit les yeux et releva la tête. Plus que quelques pas, la main désespérément tendue, elle arriva enfin à...



Merci.








Soudain, sans aucune raison, la main d''Akihiro semblait se désintégrer en une infinité de particules de poussière lumineuse alors qu'il ne restait plus qu'à se prendre et serrer la main. Bientôt tout son corps disparaissait de la même manière.
Trop tard.

Était-ce réellement un adieu ?

Il y avait-il vraiment tout une fin a cela ?

Un vent l'emporta.

Cet espace blanc commença aussi à disparaître. Des fissures noires apparu sur le sol, comme si les ténèbres se réveillaient à nouveau. Tout s'assombrissait.
Tout.








Alors qu'Harya essayait de comprendre ce qu'il venait de se passer, le démon lui, avança vers elle.
Il l'attaqua sans hésiter d'un coup de sabre. Elle esquiva en arrière, titubant presque, puis elle se ressaisit lors de la seconde attaque du démon. Elle para de ses flammes. Le choc provoqua une grande secousse autour d'eu. Puis commença le début d'une série d'attaque et d'esquive. Il se prit plusieurs de ses poings de feu, au visage et dans l'abdomen, mais il persista et arriva de temps à autre de la blesser. Quelques coupures. Lâchant à plusieurs reprises des boules sombres d'énergies.

Impossible... Comment faisait-elle pour rester debout ? il avait beau la piétiner, lui retirer tout espoir. En vain. C'était à se demander si elle était vraiment une gardienne.



Tu continues à persister encore... Je vais mettre fin à ce combat et changer le monde. Éliminant tout obstacle sur mon chemin.


Il écarta soudainement les bras, concentra son énergie au bout de ses mains.
Et les tendis vers elle.






(C) Galimybé - Mini BN
avatar
pts d'expérience
messages postés
Gardien de l'Etincelante
Pas de rang
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
180
405
Le membre 'Akihiro' a effectué l'action suivante : Action


'Attaque' :
avatar
pts d'expérience
messages postés
Habitant d'Eldarya
Habitant
A été dépossédée de tous ses biens par les mercenaires.
"Je veux que tu évolues dans la peur qu'en te retournant, tu me vois, prête à te châtier."
Pyrokinésie
Magie de Rang B
Maana de rang C
Faery
180
1048

 
Harya ; 145 / 200 pv
 
          Akihiro était parti.
          Akihiro avait disparu.
          … Adieu... ?
 
          Harya demeura statique, figée dans toute l'ampleur de sa stupéfaction. Cette main, tendue vers elle comme vers un espoir... elle aurait aimé avoir eu le temps de la rattraper. Mais c'était trop tard. Elle avait encore échoué. Une fois de plus, une fois de trop.
 
          Akihiro était parti.
 
          Il avait été sa lumière, quelque part. Le point d'ancrage dans l'obscurité, l'étincelle dans la morosité de sa vie. Celui qui avait su la faire survivre dans cette jungle qu'était Vorn Orgoloth. Il lui avait tant offert, mais avait-elle seulement renvoyé la faveur, ne serait-ce qu'une seule fois ?
          La vérité faisait affreusement mal et ce fut un sourire mal dégrossi, bloqué par les remparts des larmes dévalant ses joues, qui étira ses lèvres purpurines. Elle ne l'avait jamais aidé en retour, au final. Jusqu'à ce jour où elle envoya cette lettre pour s'enquérir de son état sur les tons d'un rendez-vous secret, qui scella toute l'inutilité dont elle avait su faire preuve. Elle regrettait amèrement d'avoir envoyé cette lettre et si elle pouvait remonter le temps pour effacer cette occasion de le revoir, elle l'aurait fait.
          Une éternité à ne plus pouvoir le voir pour avoir voulu passer un peu de temps avec son ami, c'était beaucoup trop cher payé.
 
          Harya ramena ses poings serrés l'un contre l'autre vers sa poitrine. Cela lui faisait tellement mal. Elle aurait voulu pleurer mais elle n'en avait pas le droit. Elle aurait voulu pleurer mais elle n'en avait absolument pas le droit. Non, elle devait absolument se relever. Après tout, il l'avait investie d'une mission. Elle ne devait pas baisser les bras.
 
 
          Comme pour le lui rappeler, le démon attaqua la jeune femme que seul un réflexe sauva. Elle fit une souplesse arrière, évitant le fallacieux tranchant de lame. Son visage s'était muré dans l’impassibilité la plus totale. La jeune femme ne réfléchissait plus vraiment. Voilà, tout était parfaitement automatisé chez elle, un instinct de combattante plus fort que la raison du cœur. Si ce dernier faisait trop souffrir alors qu'il se taise, Harya n'en avait plus besoin. Il était voué à être pourfendu dans la journée, de toute façon. Mais pas sans être sûr d'être désagréablement accompagné.
          Seule cette idée maintenait la conscience de Harya en ce monde.
 
          Elle esquiva à nouveau, avec plus d'assurance cette fois, quand le démon réitéra son attaque. Tsh. Il ne comprendrait jamais rien, celui-là. Aussi présomptueux que têtu. Pas grave, cela ne causerait que sa perte, Harya n'allait pas l'en empêcher. Se sentir insultée dans ces cas-là aurait été bien stupide. Cela ne servait que trop bien sa cause. Elle continua d'esquiver, agrémentant sa danse de quelques coups de poings qui trouvèrent souvent leur cible. Des coups point assez vigoureux pour attenter davantage à l'intégrité de cette sale race en face d'elle, mais c'était toujours ça de gagné. Tant de gouttes de sang au sol seraient autant qui ne pourraient alimenter en oxygène ses putains de viscères.
 
          Elle se réceptionna en arrière sur les mains avant qu'une impulsion ne renoue le lien entre ses pieds et le sol. Déjà, le démon préparait une nouvelle attaque chargée en énergie. Bien, il fallait simplement l'esquiver, ce que Harya fit au moment opportun d'une impulsion enflammée sous ses pieds. Elle passa au-dessus du faisceau de maana et arriva à la verticale de l'autre immondice sur lequel elle finit par plonger, doigts tendus et enflammés aux devants. Elle traversa la partie droite de son visage de cette façon pendant qu'il était trop occupé à accuser les contrecoups de son attaque. Elle attrapa ses bras dans sa chute et laissa son corps basculer en arrière. Un point chaud protégea son dos tandis que ce dernier se confrontait au sol et la Gardienne fit passer le démon par-dessus son corps, l'aidant en plus d'un coup de pied dans l'abdomen. Elle se releva ensuite dans la continuité de son mouvement, en une roulade arrière, jambe tendue sur le côté.
          Elle jeta un regard au démon malgré la barrière de son bandeau. Son visage se suffisait à lui-même pour faire transparaître sa rage contenue. Mais rapidement, un autre détail attira l'attention du démon, à n'en pas douter. Des volutes noires paraissaient auprès de Harya, comme de légers flashes lumineux bien que leur teinte n'aurait pas dû rendre cela possible. Puis, ce furent comme des runes qui apparurent lentement sur le corps de Harya, entourant ses jambes, traçant son abdomen, la naissance de sa poitrine et même son cou. Puis, ce fut sur ses joues que les tracés s'arrêtèrent, étant beaucoup plus lents à se former. Peu importe ce que c'était, une nouvelle variable à envisager avec un tel danger public n'était pas des plus plaisant.
 
          La jeune femme se releva doucement, toujours dos à Akihiro mais le visage légèrement tourné vers lui.
        
...
 
          Sans autre forme de procès, des flammes apparurent autour de Harya avant de fuser vers son adversaire, tels des tirs de canon.


avatar
pts d'expérience
messages postés
Gardien de l'Etincelante
Pas de rang
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
180
405
Le membre 'Harya' a effectué l'action suivante : Action


'Attaque' :
avatar
pts d'expérience
messages postés
Division I mercenaire - Général
Général Mercenaire
►Un katana tout neuf, forgé par un célèbre forgerons et grâce à un ami.
Il est temps de vous montrer notre vrai pouvoir.
Magie noire
Magie de Rang E
Maana de rang O
Faery
180
521



Harya VS le Démon






Citation :
PV :  146/200






Le démon avait encore raté son attaque et s'était pris quelques coups, surtout un dans son abdomen qui le fit passer au-dessus de la gardienne sans qu'il ne puisse répliquer par le moindre mouvement. Il se releva et observa la gardienne. Il arqua un sourcil face a cela : des orbes noirs et des marques sombres apparaissaient petit à petit. Une nouvelle attaque ? Le Démon se mit en position, méfiante, prête à esquiver et/ou riposter. C'était la première fois qu'il voyait ce genre de chose sur cette misérable gardienne et malgré lui, il avait un mauvais pressentiment. Une sensation étrange...

L'humaine déplorable se releva lentement, dos à lui, elle semblait le regarder. Non... Le fixer avec une haine incommensurable ! Le Démon pesta, un sourire aux lèvres. Elle n'avait donc pas fini de le surprendre ! Cependant, avant qu'il ne puisse reprendre son souffle, Harya fit apparaître de sombres flammes noires puis les envoya sur lui. Le démon changea soudainement d'expression, une mine très sérieuse, qu'il n'avait jamais prise auparavant, signifiant que le danger était grand...

Il se mit à courir sur le côté à un vitesse hallucinante, mais les flammes le suivaient quasiment à la même allure. L'une des flammes fi une explosion juste derrière son passage, mais d'autres continuaient à le suivre. Il fit donc des sauts pour les esquiver. Elles explosèrent juste a ses pieds, mais la distance entre elle et le Démon se réduisait. Jusqu'à ce que l'une d'entre elles la touche suivit des autres. Un enchaînement d'explosion violent se fit, faisant trembler le sol et éparpillant un nuage de poussières mélangées aux restes des flammes noires.

Plus aucun signe... Seul le silence.

Les morceaux de terre bougeaient légèrement puis soudain une main sortit vers le ciel, celle du Démon qui était enseveli du à l'attaque d'Harya.
Il sortit de terre, recouvert d’égratignure.

Bon, bon, bon...


Sa main droite était complétement retournée, ses doigts étaient dans tous les sens. Il craqua son cou puis, avec sa main gauche, remit en place sa main droite et fit craquer chacun de ses doigts.

Tout ceci devient de plus en plus intéressant, mais cela doit cesser.

Il écarta ses pieds pour avoir une position plus stable. Ensuite, il leva son index vers le haut.

Ttttt, tttt, ttt !

J'ai des choses plus importantes à faire que de m'occuper d'un animal éprouvant de futiles sentiments envers lui...



Avec son index, le Démon traça dans le vide une spirale et trait vif a l'horizontale. Rien ne se produisit...

... Lorsque,

Une substance blanche à l'aspect gélatineux sorti d'une ancienne blessure au cou d'Harya. Elle ne pouvait plus bouger. Le Démon marcha, un pas après l'autre, faisant traîner sa lame au sol. Le son était désagréable.
Insupportable.

Il était devant elle.

Pensez que tu as été sauvé par quelques flammèches noires.
Quelle chance ignoble...


Il pointa la lame sombre sous sa gorge.

Je te laisse le temps de mon attaque pour dire ta dernière volonté.


Il lui asséna un coup.







HRP : mise en page de reponse en cours, désolée si ca pique les yeux ;-;
avatar
pts d'expérience
messages postés
Gardien de l'Etincelante
Pas de rang
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
180
405
Le membre 'Akihiro' a effectué l'action suivante : Action


'Attaque' :
avatar
pts d'expérience
messages postés
Habitant d'Eldarya
Habitant
A été dépossédée de tous ses biens par les mercenaires.
"Je veux que tu évolues dans la peur qu'en te retournant, tu me vois, prête à te châtier."
Pyrokinésie
Magie de Rang B
Maana de rang C
Faery
180
1048
145 / 200 pdv

- J'ai des choses plus importantes à faire que de m'occuper d'un animal éprouvant de futiles sentiments envers lui...

      Ca, il aurait peut-être fallu y penser avant. Alors qu'il avait confessé tous ses crimes, Harya allait bien s'assurer qu'il ne repartirait pas avant de les avoir expiés. Ca passait par sa mort. Autant dire que s'il repartait, ce serait direction l'Enfer. Si y'en avait un. Il devait bien y avoir un néant douloureux où damner son âme. Cela devait bien exister pour punir des existences aussi insupportables. 
      On ne pouvait pas avoir de la chance jusqu'au bout. 

      En parlant de chance, il semblait bien que la sienne s'arrêtait là également. Les glyphes avaient d'ores et déjà disparus, ne laissant aucune explication à leur apparition. La jeune femme ressentait quelque chose d'indicible au plus profond d'elle-même. Elle se sentait étrangère à elle-même, c'était tout ce qu'elle avait pu se décrire pour mettre un nom sur ses ressentis. Cela n'allait pas bien loin.
      Mais elle n'avait pas le temps, elle était en plein combat. Il fallait qu'elle reprenne les choses en main pendant qu'elle le pouvait encore. Elle s'élança alors sur ce fichu démon mais alors que sa vitesse atteignait son apogée sans l'aide de ses flammes, elle se retrouva brusquement tétanisée en pleine course. Elle ne comprit que lorsqu'une violente douleur se fit sentir au niveau de son cou, lui rappelant ce qu'il s'était passé quelques minutes auparavant. Ce n'était pas la première fois que ses propres mouvements étaient inhibés par une force qu'elle détestait et elle savait que c'était l'oeuvre du démon. Elle grogna puisque c'était la seule chose qu'elle pouvait faire et elle écouta son ennemi se rapprocher d'elle lentement, la lame contre le sol. 

- Penser que tu as été sauvée par quelques flammèches noires. Quelle chance ignoble...
- Et on en parle du fait que tu as été abrité par Akihiro ? Sale vermine. Je rêve de te voir retourner à l'état de larve. 

      La jeune femme entendit la lame se relever, elle ressentait l'arme se déplacer et sa mémoire des masses lui apprit que désormais la pointe était mise au regard de sa gorge.

- Je te laisse le temps de mon attaque pour dire ta dernière volonté.
- Va mourir.

      Elle sentit le cou partir et d'instinct ses flammes noires formèrent une barrière de pression ardente juste au niveau de la pointe de la lame. Un point chaud d'une précision remarquable, d'une taille ridiculement petite mais d'une concentration exemplaire, tant et si bien que d'une simple volonté, celle-ci repoussa Akihiro d'une grande violence, l'envoyant en arrière. Harya l'entendit heurter le sol et au premier impact, l'embargo qu'elle subissait s'évapora. Elle en profita alors pour courir le plus vite possible grâce à ses impulsions enflammées sous les pieds. Elle rattrapa bien vite le démon en plein vol et bondit au-dessus de lui, poing armé et enflammé, lequel elle envoya directement dans l'abdomen de son ami, histoire de renouer son lien légendaire entre lui et le sol.


avatar
pts d'expérience
messages postés
Gardien de l'Etincelante
Pas de rang
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
180
405
Le membre 'Harya' a effectué l'action suivante : Action


'Attaque' :
avatar
pts d'expérience
messages postés
Division I mercenaire - Général
Général Mercenaire
►Un katana tout neuf, forgé par un célèbre forgerons et grâce à un ami.
Il est temps de vous montrer notre vrai pouvoir.
Magie noire
Magie de Rang E
Maana de rang O
Faery
180
521

「 Harya VS Akihiro [II] 」

Harya & Akihiro
Ces flammes noires étaient vraiment un obstacle redoutable pour le démon. Son coup fut arrêté d'une facilité horripilante. Mais ce n'était rien comparé à la riposte qu'il allait subir. Il fut projeté d'une grande violence, la peau de son visage se tira et le déforma. Ses longs cheveux bruns et ternes volaient en arrière. Tout comme lui dès à présent. Il poussa un cri de frustration avant de voler au dessus du sol, il tomba, heurtant le sol. La puissance était telle qu'il rebondit aussitôt comme un caillou plat qu'on lance à la surface de l'eau. Il ne tarda pas également à apercevoir au-dessus de lui un poing armé et enflammé. Soudain, le démon reprit vite la situation entre les mains. La substance blanche constituant tout son corps, tomba comme des gouttes suspendues à un fil vers le sol et le déplaça, en portant le démon, sur le coté très vite, esquivant son attaque. La substance regagna sa place.

Le démon se remit en position, jugeant son adversaire. Il observa les flammes et la marque noire. Étrange. Pensa-t-il. Tout semblait avoir changé, son aptitude, l'aura qu'elle dégageait et son regards luisant de haine. Son corps était marqué par sa détermination. Elle résistait et faisait face au démon. Elle aurait sans doute été une remarquable guerrière. Mais, il ne fallait pas oublier que sous cette mystérieuse apparence, se cache sa véritable nature.
Harya.
La Harya protectrice.

Ni plus ni moins, toute une stratégie se mit en place dans sa tête, avec les éventuelles possibilités, les bénéfices et les contraintes. Cependant, il ne devait pas attendre et se faire prier. Il serra la main où se tenait son katana et fonça vers son ennemie. Il asséna plusieurs coups, mais ses flammes étaient très douées pour la protéger et contrer. S'en suit une multitudes de coups et de ripostes.
Cependant, le corps du démon manquait de plus de plus de fluidité. Ses muscles demandaient plus d'effort et sa peau se durcissait. Il devait se dépêcher avant de finir aussi lourd qu'une montagne.
Il n'y avait qu'un seul endroit où il pouvait se nourrir et reprendre des forces.
Eel.


Sur ces pensées, il décida de passer à l'action. Il laissa tomber de la substance blanche sur son arme. Il couru à toute vitesse vers son adversaire et, à une bonne distance, lança son katana de toute ses forces. Comme prévu, les flammes contrèrent son sabre mais pas la main noire du démon. Ses griffes s’accrochèrent et s’enfoncèrent dans la peau d'Harya près des cotes puis, d'un geste vif, la lança assez loin, vers le sol. Son katana lui revint grâce à la substance blanche et sans perdre de temps, il s'attaqua au sol, créant une énorme vague de roches et de terres cassantes vers Harya. Son but était de l'enfouir sous une prison de pierre.

Mon ventre cri famine. dit-il en lechant sa main recouverte du sang de son adversaire.

Puis il bondit en direction d'Eel.


***


Enfin arrivé, cela lui fit bizarre de se rendre lui même dans la cité et non à travers les yeux de son hôte, dont il ne préférait pas prononcer le nom.
Il observa les gardes à l'entrée, qui ne tardèrent pas à prévenir les gardiens et à appeler du renfort face à la menace qui se trouvait sous leurs yeux.
Ils sont faibles mais leur cœur est très juteux.
Le démon marcha lentement vers eux. Pendant que l'un était entrain d'appeler, l'autre était venue se battre contre lui.
Sont-ils tous aussi têtus ?

A peine il leva son épée que sa tête fut séparée de son corps. Elle tomba au sol accompagné de son corps, et roula vers les pieds du démon. Il l'écrasa d'un coup sec et le bruit cassant de son crane résonna. Le démon se baissa et de sa main gauche, transperça le corps et arracha le cœur de l'homme. Le sang encore chaud dégoulina sur sa main et son bras. Il leva ce dernier vers sa bouche et croqua onctueusement le cœur. Le démon sentit alors son corps se détendre et ses muscles plus souples. sa peau s'adoucit.

Un délice. Sucré et juteux, comme je les aime.

Une marre de sang s'étendait autour du cadavre qui ressemblait de moins en moins au gardien. Son coéquipier était terrorisé et incapable de bouger. Il savait qu'il ne restait que quelques secondes avant que son sort soit entre les mains de ce monstre.

Alors... Tu as eu le temps de les appeler j’espère ? Tonna-t-il d'une voix aussi sombre que son pouvoir. J'ai besoin de me ressourcer. Je ne dirai pas non à une horde de nourriture.

Il s'approcha du dernier. Ne pouvant prononcer un mot.

Sucré, mais plus dur que le précédent.



sous-titre
avatar
pts d'expérience
messages postés
Habitant d'Eldarya
Habitant
A été dépossédée de tous ses biens par les mercenaires.
"Je veux que tu évolues dans la peur qu'en te retournant, tu me vois, prête à te châtier."
Pyrokinésie
Magie de Rang B
Maana de rang C
Faery
180
1048
145 / 200 pdv


      Harya se releva lentement, à bout de ses bras tremblants. Ses lèvres entrouvertes laissèrent échapper un visqueux filin de sang après avoir embrassé le sol. Elle sentait qu'elle avait été sévèrement blessée aux côtes mais déjà les flammes léchaient la plaie et la faisaient cicatriser. Ce qui était horrible, c'était qu'elle ne ressentait plus la douleur. Même ses flammes s'activant autour de ses plaies ne savaient lui arracher la moindre moue de douleur.

      C'était à en perdre la notion d'être en vie. 

      Une fois soignée faute de mieux, elle se releva entièrement. Elle était comme investie de la mission de purger le monde de l'existence de ce démon. Quand son bandeau s'affaissa le noeud sectionné par toute cette violence, quand elle ouvrit les yeux et vit les ravages qu'ils avaient causé en si peu de temps, Harya fut comme frappée par l'évidence. Frappée une fois de plus.
      Il n'y avait pas de place en ce monde pour accueillir ce démon, et peut-être n'y avait-il pas même le moindre monde, la moindre dimension pour ce destructeur. Pas plus qu'il y en avait pour elle, cette destructrice.

      La forêt de Célimor se souvenait de danseurs.
      Le sanctuaire avait subi deux vandales. 

      Elle fit quelques pas hésitants, le regard furetant à droite à gauche pour mirer l'étendue des dégâts. Ca et là brûlaient encore quelques gerbes de flammes noires. Ah, oui, son pouvoir sombre. Ce pouvoir étranger. Elle l'avait encore utilisé. Elle le voyait s'échapper quand elle se déplaçait, disparaître peu à peu dans son sillage, elle le voyait créer l'ombre de ses cheveux virevoltant au vent. Ce fut à cet instant qu'elle comprit que son corps ne pouvait pas le canaliser et que sans cristal de maana pour le faire taire, il continuerait de déborder. Ce fut à cet instant qu'elle comprit qu'elle n'avait plus sa place dans ce monde, qu'elle était bien plus dévastatrice qu'elle ne l'aurait cru.
      Il faudrait noyer ce pouvoir, une bonne fois pour toute. 

      Mais il avait encore un acte à jouer. Se souvenant de cela, la jeune femme se mit en quête de croiser le démon du regard. Après quelques tours sur elle-même, elle comprit qu'il n'était plus là. Son énergie, bien que présente, semblait lointaine. Quoi ? Il avait fui le combat ? Que s'était-il passé ? Elle n'eut pas à réfléchir longtemps pour se dire qu'il était incapable d'abandonner, même si cela sauverait sa vie. Il devait avoir un autre but. Il ne pouvait pas l'avoir pensée morte, il aurait forcément vérifié, il aurait vu qu'elle vivait toujours. S'il avait vérifiait, elle n'aurait plus eu à se soucier de l'endroit où il se trouvait, sa conscience se serait endormie à jamais. La jeune femme fronça les sourcils. 
     Il fallait qu'elle le localise. Elle ferma les yeux et brava sa migraine naissante pour tenter de retrouver l'endroit par où l'énergie du démon avait fui. La frustration commençait à envahir son visage quand elle se rendit compte que la tâche était bien plus ardue qu'imaginé. Pourtant, localiser les énergies... sa cécité l'avait bien forcée à maîtriser cet art. Recouvrer la vue lui avait-elle volé ces capacités ? 

     Elle se ressaisit rapidement et se concentra davantage. Le sort des autres en dépendait, tous ces gens à E-.
     Eel !
      Harya rouvrit les yeux vivement, l'air affolé, et se tourna vers la citadelle perdue derrière les arbres mourants. Evidemment, c'était un démon qui se nourrissait de l'énergie des autres et du plaisir de faire régner le chaos ! La plus forte concentration de population dans les environs, c'était Eel avec ses gardiens, ses réfugiés, les connaissances de Harya. Celle-ci s'empressa alors de rejoindre la cité mais ses jambes ne pouvaient pas couvrir d'aussi longues distances assez vite à elles seules. Au diable l'éthique !
     La jeune femme, pour la première fois de sa vie, utilisa de son propre chef ce pouvoir qu'elle détestait. De la même manière que ses flammes habituelles car la façon de les manier ne changeait pas, contrairement à l'impression qu'elles laissaient, elle créa de petites impulsions sous ses pieds pour rallier la cité en vitesse. Au plus près des remparts, elle bondit pour se retrouver sur les passerelles, et une fois de plus pour rallier le point culminant, la tour nivéenne. De là, elle chercha le démon du regard, et elle n'eut pas besoin de beaucoup de temps pour le trouver. Là où fuyaient comme ils pouvaient ceux qui le pouvaient encore, debout au milieu de ceux qui voyaient l'apocalypse personnifiée, cette silhouette blanche à l'âme si sombre. 

     Et là, perchée sur son piédestal comme il y avait longtemps, auréolée de ses pétales de flammes noires qui s'échappaient dans le sens du vent, attisée par une puissance nouvelle, elle tendit deux doigts faire le démon. Elle soutint son bras avec l'autre main, coucha sa joue contre son épaule et ferma un oeil. Elle le visa soigneusement tout en chargeant son énergie et au moment opportun, elle tira une boule d'énergie, droit dans le coeur du démon.


avatar
pts d'expérience
messages postés
Gardien de l'Etincelante
Pas de rang
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
180
405
Le membre 'Harya Sath' a effectué l'action suivante : Action


'Attaque' :
avatar
pts d'expérience
messages postés
Division I mercenaire - Général
Général Mercenaire
►Un katana tout neuf, forgé par un célèbre forgerons et grâce à un ami.
Il est temps de vous montrer notre vrai pouvoir.
Magie noire
Magie de Rang E
Maana de rang O
Faery
180
521

「 Harya VS Akihiro [II] 」
130/200

Harya & Akihiro

Cela faisait longtemps qu'il prolongeait le plaisir. Arrachant un à un les cœurs frais des insectes qui étaient sur son chemin. Tous fuyaient se réfugier dans le bâtiment le plus proche. Au loin, le démon pouvait apercevoir le cœur de cette ruche. Là où il trouverait toute la nourriture qu'il pourrait manger à volonté ! Sa destination, son point d'arrivée pour un nouveau départ.

Il continua de les dévorer. Ce n'était pas seulement le cœur à la fois visqueux et légèrement craquant qu'il aimait, c'était aussi leurs sangs chauds et sucrés remplis de magie. Chaque cœur avait un goût qui était différent, l’empêchant de s’arrêter. Leur magie lui parcourait les veines, lui faisant frissonner de plaisir. Chaque goutte était une jouissance, une luxure. Cela n'avait pas que l'effet de plaisir et de remplir son ventre, cela lui donnait une force nouvelle, permettant à sa substance blanche de se régénérer et de créer de nouvelles capacités que le démon ignorait et qu'il avait hâte de tester sur de guerriers.
En parlant du loup...

Une masse de fer et d'acier armé jusqu'aux dents arriva droit sur lui. Cet accueil chaleureux était un bon exercice et aussi une bonne assiette de magie pour lui. L'expérience du mercenaire avait appris au démon de se méfier des guerriers obsidien et davantage ceux de l'ombre aux esprits malicieux et fourbes. Le démon se lécha les mains et les ongles qui s'étaient récemment changées en griffe acérées de la taille d'un stylo. Il se releva, le dos droit prêt à les accueillir.



Approchez...



Puis une horde fonça vers lui, des flèches volaient dans le ciel pour le transpercer, cependant sa substance le protégea de tout impact et se changeait en bras et mains souples pour attraper et arracher les armes des guerriers qui fonçaient sur lui, et les expulsant avec violence par la suite. Il se déplaçait comme un liquide visqueux pouvant se matérialiser dans la forme qu'il souhaitait. Il trancha les bras et les mains des imbéciles qui se jetaient gratuitement sur lui. Mangeant un cœur par-ci par-là, il ouvrait la gueule en direction de la gorge d'un homme et l'arracha, buvant quelques secondes à peine son sang. Une pure merveille était entrain de se produire. Un passe-temps, un jeu où il était le gagnant. Les cadavres de leurs camarades n'ébranlèrent pas leur détermination à vaincre ce monstre venant des profondeurs des enfers. Une incarnation même de la destruction et bientôt, du désespoir.
Il vit alors, un homme musclé aux cheveux blancs, ressemblant grandement à un humain. Le démon fut surpris de le voir esquiver aisément son attaque, et avait même eut la liberté de lui donner un coup violent au visage, le démon partit avec force en arrière, rebondissant sur le sol, tout en roulant pour enfin s'écraser et s'arrêter dans un mur. Le choc fut tellement violent qu'il avait ébranlé la maison, le toit commençait à tomber et la maison s'écrouler sur lui.

Sous les décombres, il pouvait entendre la joie qui s'intensifiait des gardiens de bas esprits. Cependant, il en fallut plus pour le vaincre. Une main surgit hors des décombres en une fraction de seconde. Cette main était complètement cassée, les doigts retournés et quelques griffes cassées. Le silence et la peur réapparurent sur leurs visages gras de sueur.
Au lieu de fuir en espérant échapper à la mort, ils préféraient se battre inutilement.
Ainsi soient-ils. Pensa le génie du diable.

Il se releva, avançant vers eux. Il se craqua la main la remettant comme avant, comme si de rien n'était. Il crut apercevoir une kistune donner l'ordre aux guerriers de bas étages de se replier. Pendant que le chaos s'installa et laissant les moins-que-rien fuir, il en profita pour manger et boire les cadavres. Encore et encore de la magie... Le démon perdait de plus en plus son aspect humain. Sa beauté avait disparu depuis bien longtemps et il lui était impossible de faire des phrases humaines, c'est-à-dire, dire une phrase complète.
Son cœur fit un bon et son corps frisonna lorsqu'il vit et reconnu un homme. Une personne qu'il n'avait jamais portée dans son cœur et qu'il rêvait d'affronter.
Non...
Ce qu'il voulait, c'était de goûter la saveur de son cœur et son sang de vampire. Quel goût à un vampire ?
C'est avec la voix aussi sombre que son pouvoir, et méconnaissable qu'il dit.



... Quel... Gout...




Il leva lentement son index qu'il replia vers l'homme avec un cache-œil. Il pencha la tête rapidement sur le coté, un sourire carnassier et effrayant sur le visage.

...


...Manger...



Puis soudain, surgit de son dos, une extension de sa substance blanche, ressemblant à des tentacules. Neuf. Neuf tentacules, il n'y avait rien à leur extrémité pour l'instant. Mais cela allait vite changer. En effet, six d'entre elles se ruèrent sur les cadavres et les enveloppèrent entièrement. Elles dévorèrent leurs corps entiers et leurs âmes fut transformées en une tête blanche, dépourvu de yeux et remplis de dents acérées. Elles rugirent, ravirent d'avoir dévoré une âme. Elles se déployaient dans tous les sens avec fluidité.



*******************************



Le combat fut impressionnant, il avait réussi à fatiguer le démon, mais la haine qu'il éprouvait depuis toujours lui avait donner la force de prendre le dessus. Il s'approcha du corps allongé, mais encore vivant. Enfin, il allait pouvoir goûter à son sang. La créature blanche se lécha les lèvres. Il attrapa le vampire par le cou. Une des queues, plus rapide que les autres s'approchèrent de son corps qui se débattait. La substance commença à l'envelopper lorsque...

...Son cœur fut transpercé.

La queue cria de douleur, ressentant elle aussi la douleur et lâcha sa victime qui tomba au sol.

Le démon déglutit, du sang noir coulait par le trou qui était tout juste formé. Il tomba à genou et regarda autour de lui, d'où provenait cette magie qui lui était familière. Des flammes aussi sombres que de l'ébène brûlaient et jaillissaient encore dans le trou de sa blessure.
Le démon hurla. Son cri fut si fort et terrifiant qui tressaillait les personnes autours. Certains avaient bouché leurs oreilles à temps, d'autre subissait la torture du timbre de sa voix, saignant des tympans.
Il tomba, à terre.



*******************************



Le démon ne savait pas combien de temps il était allongé au sol. La douleur se dissipait peu à peu. Il avait perdu son cœur. Alors que certain le pensait mort, sa substance protectrice en avait profité pour le soigner. Cependant, elle ne boucha pas le trou de son cœur.
Elle en créa même un deuxième.

Là où se trouvait la source de son pouvoir, le cristal, il s'était formé un trou. Le fragment brilla d'énergie et le visage du démon se transforma. Il devenait noir de noirceur, ces yeux autrefois sombres, étaient devenues blancs, tandis que la mâchoire du générale était devenue celle d'un monstre.
Il était un monstre.
Humain, il était un monstre...

Il en avait fait des choses horribles. Et la seule qui le comprenait se trouvait devant lui, à se battre contre lui.

Il se releva en titubant, gagnant petit à petit son équilibre. Il craqua son cou et regarda autour de lui. Pas un chat, sauf deux humains. Deux cœurs à savourer.



...

... Je... Veux... Toi...



Difficile d'imaginer que ce corps était autrefois un homme à l'allure imposante, au physique élégant, prenant soin de lui. Difficile d'imaginer que c'était lui.



... Aki...hiro...

...a... faim...

Mensonge. Mais quoi de plus drôle de voir les yeux horrifiés de ces individus.
Sans perdre de temps, les têtes foncèrent vers eux, essayant de leur mordre les membres.


sous-titre
avatar
pts d'expérience
messages postés
Gardien de l'Etincelante
Pas de rang
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
180
405
Le membre 'Akihiro' a effectué l'action suivante : Action


'Attaque' :
avatar
pts d'expérience
messages postés
Habitant d'Eldarya
Habitant
A été dépossédée de tous ses biens par les mercenaires.
"Je veux que tu évolues dans la peur qu'en te retournant, tu me vois, prête à te châtier."
Pyrokinésie
Magie de Rang B
Maana de rang C
Faery
180
1048
128 / 200 pdv
La Dame Noire demeurait debout, droite et inflexible au bord du sommet de la Tour d'Eel. Elle releva légèrement le menton tandis que son regard s'abattait comme des coups d'épervier sur le corps tombant du démon. Il y avait cette espèce de rien qui animait son regard, cette suffisance horripilante cachée bien à l'abri d'une grande méchanceté. Voilà. Le démon était enfin à terre. C'était là, sa place.

La seule chose qui trahit ce que la jeune femme pouvait bien éprouver, c'était la larme qui avait coulé sur sa joue en guise d'adieu pour Akihiro.

Après avoir transpercé le cœur du démon, la jeune femme amorça un pas en avant. Son pied suspendu au-dessus du vide n'eut guère de vertige. Il s'enfonça volontiers dans cette chute, rejoint par son homologue. Avec une grâce et une certaine lenteur, Harya dévala les centaines de mètres qui la séparaient du sol. Ses genoux ne fléchirent qu'à peine quand ses pieds touchèrent le sol et aucun nuage de poussière ne menaça de la salir. Elle avança de quelques pas aussi lents que légers et se plaça entre Nevra et le démon.


Jamais le vampire des Ombres n'aurait à souffrir une nouvelle fois par sa faute, c'était une certitude et ce, malgré l'assassinat récent de ses propres sentiments. Harya posa un regard sur le corps de vampire, lequel était parsemé de nombreuses afflictions plus ou moins profondes. Il avait voulu se relever mais la dureté qui se reflétait dans le regard de la jeune femme lui renvoya l'image de ses propres plaies. Quand elle vit d'autres Gardiens sortir doucement des buissons, elle leur dit d'une voix monocorde ;

- Emmenez Nevra à l'infirmerie et ne revenez pas par ici. Prenez tous ceux que vous croiserez avec vous. Barricadez-vous. Taisez vos énergies. Vous devez vous protéger.
- Mais les morts ne peuvent pas se battre, tenta un autre gardien.
- Utilisez cette réplique pour vous.

Comme pour étayer ses propos, l'énergie du démon se fit rapidement et violemment ressentir. Harya tourna lentement la tête vers son ennemi qui une fois encore changeait de forme. Elle pouvait ressentir son énergie à l'intérieur d'elle-même, sans doute à cause de la substance blanche dans son cou, particules qui avaient fini par se cristalliser autour de sa peau qu'elles avaient lacéré. Désormais, c'était une complexe suite de rameaux aussi fins que des branches nouvelles qui s'entrecroisaient au niveau de son cou, comme l'ébauche d'une toile d'araignée solidifiée et épaisse, aux segments blancs striés par le sang du corps qu'ils avaient percé. Cette branche, cet appendice amouraché de son cou... était comme vivant, et en résonance avec ce démon.

Mais cette énergie n'était plus de ce qui pouvait effrayer Harya. La puissance faisait payer de bien lourds tributs et après avoir éliminé en grande partie la sensation de douleur et la perception de son propre corps, il lui semblait qu'elle ne parvenait plus à ressentir le sentiment qu'elle aurait dû ressentir, et dont elle avait oublié jusqu'au nom. N'était-ce qu'une enveloppe vide qui se dressait contre le démon ? Où était la femme, celle qui adorait le Disparu ? L'avait-elle rejoint, laissant quelque once de sa volonté animer ce qui restait de son corps ?

Elle n'avait plus le temps de se le demander.
Le démon s'était relevé, revêtant une apparence encore plus ignoble que la précédente et à chaque nouvelle transformation, la faerité d'Akihiro semblait disparaître toujours un peu plus. Avait-il réellement courbé l'échine face à ce démon ? Harya n'avait pas même la force de continuer à l'appeler. Cette entité en face d'elle n'était plus le démon qui avait soumis Akihiro, son hôte, à sa volonté. C'était une menace à éradiquer. Point final.

Elle se mit en garde quand les nouveaux appendices autour du démon se mirent à se mouvoir. Elle les suivait docilement du regard, insensible à cette danse tout sauf charmante, mais toujours prête à répondre en cas d'une attaque.

Et elle ne se fit pas attendre longtemps ! Déjà, les extrémités aux allures de visages horrifiques fondirent sur elle. Elle prépara alors un de ses fameux points chauds et ce fut une explosion de flammes noires qui se produisit entre eux quand la tête s'y heurta avec une violence inouïe. Mais elle ne baissait pas la tête, pas même un battement de cil avait trahi la surprise qui aurait pu l'atteindre. Non, elle était parfaitement inflexible.


Mais elle avait tourné la tête vers ce groupe fuyant de Gardiens, ceux qui transportaient Nevra. Celui qui était une autre cible de choix pour le démon, avec son immortalité et sa force magique qui subsistait un peu, même sans cristal de maana. Évidemment qu'il intéressait ce cannibale !


Elle repoussa les limites de son point chaud contre les têtes qui l'avaient assaillies pour se faire gagner du temps. Ainsi, elle se dégagea sur le côté juste avant que les têtes s'encastrent là où elle avait posé ses pieds. Elle accéléra sa course violemment et en quelques foulées elle s'interposa de nouveau, tout en sachant qu'elle n'aurait jamais eu le temps de créer un autre point pour se protéger. Elle croisa alors ses bras devant son visage, acceptant sans rechigner les nouvelles blessures. Cela ne lui fit pratiquement rien quand elle sentit les dents s'enfoncer de toute leur longueur dans la chair de ses avant-bras, déchirant quelques faisceaux de ses muscles, faisant craquer ses os. C'était le bras gauche qui avait pris mais cela ne lui faisait rien.

Au contraire, elle n'attendit pas pour riposter ; elle leva sa main droite à hauteur de son visage et laissa une flamme noire s'y former. Vigoureuse, ténébreuse. Dans un bruit de flammèche, elle s'était ravivée dans la main de la demoiselle et demeurait fine, haute, aux mouvements rapides et frénétiques. La jeune femme chargea son bras en arrière avant de l'abattre sans vergogne sur le haut de la tête qui la mordait. Cela lui arracha des lambeaux de chair supplémentaires, mais peu importait, comme toujours. Même si elle ne le ressentait pas, le mal était plutôt pour elle, puisque l'intégrité du démon n'était en rien atteinte.

La jeune femme mit son avant-bras blessé au niveau de ses yeux pour le scruter. Les flammes noires s'étaient déjà greffées à sa peau pour tenter de cautériser la plaie et relier les deux rives de cette rivière hémorragique. Cela serait vain, le saignement s'arrêterait mais ses chairs mises à nues porteraient toujours les stigmates de cet affrontement, pour les courts instants de vie qui lui restaient.



Puis, elle tendit ses mains devant elle, paumes vers le ciel. Rapidement, des flammes noires naquirent dedans et s'élevèrent sans quitter leur mère. Elles s'enroulèrent par la suite autour de ces mains tandis qu'une vague d'énergie se dégageait d'elle. Le pouvoir sombre semblait intarissable, aussi il fallait que Harya le laisse s'échapper très souvent pour ne pas qu'il implose. Une bourrasque ardente irradia autour de la jeune femme et elle profita que celle-ci souffle sur le démon pour courir vers lui. Elle bondit au-dessus des espèces de tentacules, glissa sous un autre sans jamais quitter son objectif et elle bondit au plus près de lui. Elle vrilla, chargea son bras en arrière et l'abattit sur le crâne de son ennemi, dans l'espoir de lui arracher la tête.


avatar
pts d'expérience
messages postés
Gardien de l'Etincelante
Pas de rang
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Faery
180
405
Le membre 'Harya Sath' a effectué l'action suivante : Action


'Attaque' :
pts d'expérience
messages postés
Contenu sponsorisé
 
[-18] Akihiro VS Harya (2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [-18] Akihiro VS Harya (2)
» Présentation ; Harya l'Enflammée
» Harya Sath.
» Le futur d'Eldarya [Leiftan, Nevra, Ezarel, Staliane, Selen, Harya, Dipree, Kather, Akihiro, Noctem, Xenos, Dànaé et Gwen] [Terminé]
» 1/43 made in Japan Akihiro-kamimura

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldarya RPG ::  L'Arène  :: Interfactions (RP)-
Sauter vers: