Partagez | 
 

 [Ft. Vralzech/Sakura] [T ♥] Distance de Sécurité



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
pts d'expérience
messages postés
Ombre - Esquisseur de l'Ombre
Gardien Confirmé
• Doubles lames
• Quelques Lotus Précieux
• Quelques bonbons d'amûr
• Bandages
• Carnet de note
• Partitions qui traînent
Le Courage est la Magie qui transforme les Rêves en Réalité
Usako le Pimpel & Alys le Valuret
Kekkai
Magie de Rang B
Maana de rang C
Faery
185
1510



Distance de Sécurité
Le Courage est la Magie qui transforme les rêves en Réalité
Ft. Vralzech ♥

C'était en fin d'après-midi que Nevra avait fait convoquer Sakura, si ses souvenirs étaient exacts. L'ordre de mission était simple, il s'agissait d'établir un périmètre de sûreté autour du Lac Crépusculaire, afin d'assurer la sécurité de l'endroit aux réfugier. La jeune femme n'était pas partie en mission depuis un moment, alors celle-ci s'avérait toute joyeuse. En y repensant, c'était sa première mission depuis son anniversaire. Cela faisait tout drôle. Bientôt, on allait lui assigner une faction, Dieu sait à quel point elle avait hâte. La rouquine avait travaillé si dur pour cela.
Cela faisait un petit moment qu'elle n'avait pas senti le poids son fourreau sur sa ceinture, mais elle s'était rapidement rendu compte que sans elle, elle se sentait toute nue. Alors elle avait intérieurement décidé de ne plus la quitter.

Elle se mit alors en route des abords des forêts où son partenaire, d'après Nevra devait l'attendre. Celui-ci avait eu l'ordre de mission avant elle, alors elle espérait juste qu'elle ne serait pas en retard, et qu'il ou elle n'ait pas attendu trop longtemps son arrivée. Elle se retourna en direction de son familier et voyant que celui-ci était à la traîne, lui donna une gentille réprimande :

-"Allez Usako, dépêches-toi !" Dit-elle en direction de son familier, qui courait encore derrière elle.

Elle et son eurent rapidement fini de dépasser la plaine qui englobait une partie du refuge et, alors qu'ils étaient sur le point d'arriver devant la forêt, elle trébucha sur un gros caillou. (Fidèle à elle-même)

-"Ouille ouille ouille."Grogna-t-elle. Sa maladresse légendaire ne l'avait pas quittée, elle, lorsqu'elle avait fait cet arrêt de mission. Et elle le regrettait.

Pourquoi diable ne faisait-elle pas plus attention à regarder autour d'elle-même avant de foncer ? Telle était la question. Mais bon, même si elle était assez maladroite de nature, il faut bien admettre qu'elle ne tenterait rien pour changer ce point-là. Elle n'en avait aucune envie.

Alors, elle se releva d'une traite, désespérée par sa propre étourderie et, après avoir donné quelques coups sur ses vêtements afin de retirer la terre qui venait de s'y loger, elle observa les environs, à la recherche de son potentiel partenaire.

(c)Fiche by Saku' ♥



avatar
pts d'expérience
messages postés
Ombre - Traquenuit
Gardien Confirmé
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Electrokinésie
Magie de Rang B
Maana de rang B
Faery
182
80
Une fin d'après midi tranquille. Allongé sur la branche d'un arbre, Vralzech regardait le ciel. Un beau ciel bleu plutôt dégagé pour cette saison de Kylmä. Le jeune homme bailla avant de porter un regard lasse sur la cité.
Voilà quelques jours qu'il était rentré. Bizarrement, cela lui avait fait du bien de rentrer et se reposer un peu. Mais, les missions avaient vite commencé à lui manquer et l'ennuie avait menacé de le submerger, et ce malgré les beaux spécimens que contenait la garde et le refuge.
C'est donc tout naturellement qu'il a été voir ses supérieurs pour savoir. S'il n'y avait pas un ordre de mission qui traînait quelque part. Quel ne fut pas sa joie en recevant son ordre ! Établir un périmètre de sécurité, chose tout à fait faisable pour lui. Cependant, il avait bien vite perdu son sourire en voyant qu'il ne serait pas seul dessus. Serrant les dents, il s'était rendu dans ses quartiers pour y ressembler quelques affaires, ses armes, dont quelques petites lames qu'il avait prit soin de cacher dans sa large ceinture et dans ses bottes, son arc, ses flèches et une dague.

-Cendre, nous partons, avait-il à son crowmero niché au dessus de son armoire.

Le volatile avait étendu ses ailes avant de sauter de son perchoir, et de s'envoler par la fenêtre rester ouverte. Soupirant, le faery avait ensuite prit sa veste avant de fermer sa porte et se rendre à l'orée de la forêt où il était sensé attendre sa partenaire, le temps qu'on la mette au courant de sa mission. Une Absynthe ? Une Obsdienne ? Une autre Ombre ? Peut importe, pour lui cela revenait au même: partenaire et était synonyme d'emmerde. Et d'ailleurs, pourquoi lui avait-on assigné un partenaire ? Ne le jugeait t-on pas apte à faire se genre de mission seul ? C'est passablement irrité que le beau ténébreux avait passé les grandes portes, marchant à grands pas dans la pleine.

Après avoir attendu un long moment debout appuyé contre un arbre, et râler après Cendre qui ne cessait de lui tirer les cheveux avec son bec. L'oiseau était pressé de partir, mais il ne pouvait décemment pas poser un pimpel a une jeune femme ! Même pour mission. Lasse il avait grimpé dans l'arbre, et s'y était installé confortablement, pestant contre sa partenaire qui n'arrivait pas. Elle n'était pas vraiment en retard. Non, c'était juste Vralzech qui n'était pas assez patient.

Un éclat de voix sortit le jeune homme de ses pensées.

- Aller Usako, dépêche toi !

Il reporta alors son regard vers la pleine.

-Jolie rousse, tu trouve pas Cendre ? Demanda t-il a son familier poser près de lui.

Pour toute réponse, l'oiseau s'envola. Le faery haussa les épaules et s'assit sur sa branche en regardant la jeune femme. Une ombre. Il se souvint avoir déjà vu son visage il a quelque années. Elle ne semblait pas l'avoir vu. Alors qu'elle arrivait près de la forêt, elle trébucha sur une pierre. Un peu soucieux pour sa partenaire, il sauta souplement au sol. Il se rassura cependant très vite en la voyant se relever et s'épousseter tout en le cherchant du regard.

Vralzech partit d'un rire moqueur.

- Et bien ! Qu-elle étourdie es-tu ! Maladroite et en retard..., dit-il, un sourire narquois sur les lèvres, mais je te pardonne tu m'as bien fais rire.

Le jeune homme passa une main dans ses cheveux avant de sourire plus gentiment à la jeune femme. Elle avait l'air charmante. Il lui tendit sa main.

-Je suis Vralzech, ravie de faire ta connaissance, dit-il, charmeur avant de lui faire un baisemain.
avatar
pts d'expérience
messages postés
Ombre - Esquisseur de l'Ombre
Gardien Confirmé
• Doubles lames
• Quelques Lotus Précieux
• Quelques bonbons d'amûr
• Bandages
• Carnet de note
• Partitions qui traînent
Le Courage est la Magie qui transforme les Rêves en Réalité
Usako le Pimpel & Alys le Valuret
Kekkai
Magie de Rang B
Maana de rang C
Faery
185
1510


Distance de Sécurité
Rappel Couleurs ♥ (Pour moi-même et ma mémoire défaillante xD)
Ft. Vralzech ♥

#ffffff
SakuChou
#6633ff
VralChou

(c)Fiche by Saku' ♥






Distance de Sécurité
Il y a de la magie à livrer combat au-delà de ses propres limites;
c'est cette magie qui fait que l'on prend tous les risques pour un rêve qu'on est seul à connaitre.
- Million Dollar Baby (Clint Eastwood).
Ft. Vralzech ♥

- "Et bien ! Quelle étourdie es-tu ! Maladroite et en retard...," dit-il, un sourire narquois sur les lèvres, "mais je te pardonne tu m'as bien fais rire. "

Alors qu'elle venait de se relever de sa petite chute, son partenaire, qu'elle cherchait du regard était venu à elle. Il était grand. Très grand par rapport à elle. Il faisait au moins quinze bons centimètre de plus. Elle le détailla rapidement, c'était un faery, tout comme elle, il avait de longs cheveux noirs et de magnifiques iris violettes. Elle n'en avait jamais vu de similaires, celles d'Erika paraissaient si ternes à côté de celles-ci.

La jeune fille aurait pu rougir de honte à sa phrase, ce n'était absolument pas son intention. Dommage, elle qui était pourtant ponctuelle. La jeune femme murmura tout de même un bref pardon (politesse l'y oblige) en baissant le regard, terriblement gênée.

Vralzeck fit un sourire plus doux à Sakura, ôtant son sourire narquois des lèvres, tout en passant sa main dans les cheveux. Il tendit alors sa main en direction de celle-ci :

-"Je suis Vralzech, ravie de faire ta connaissance", dit-il, avant de lui faire un baisemain.

La réaction fut immédiate, elle vira au rouge écarlate face à ce petit geste. Aucun homme de la garde ne s'était permit cela face à elle alors elle ne savait absolument pas comment réagir.

-"Euh..." Bredouilla-t-elle en se mordant timidement la lèvre,"Je suis Sakura, enchantée. Et...euh.. Voici Usako, mon familier." Bégaya-t-elle en direction du Pimpel, qui s'était caché derrière les jambes de sa maîtresse.

Sakura détourna le regard en direction de la forêt, puis le ciel, dont les teintes viraient au orange, petit à petit. Le soleil commençait déjà à se coucher. Elle eut un instant une réflexion, pensant aux diverses et multiples chemins qu'ils pourraient emprunter.

-"Je te propose qu'on parte maintenant ? Avec un peu de chance, on y sera avant la tombée de la nuit." Acheva-t-elle, encore un peu déstabilisée par le jeune homme.

(c)Fiche by Saku' ♥



avatar
pts d'expérience
messages postés
Ombre - Traquenuit
Gardien Confirmé
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Electrokinésie
Magie de Rang B
Maana de rang B
Faery
182
80
Alors qu'il était encore penché sur sa main, il la vit rougir. Vralzech trouvait ça adorable, ces femmes, gênée, qui ne savait pas comment réagir face à ce genre d'attention. Il sourit charmeur. Néanmoins, il fallait faire attention avec ce genre de femme, elles étaient plus promptes à crier au grand amour dès qu'un homme posait les yeux sur elles. Surtout ne pas aller trop loin dans le jeu de séduction...

-Euh... Je suis Sakura, enchantée. Et... Euh... Voici Usako, mon familier, se présenta-elle, gênée.

Adorable. Et ce petit mordillement de lèvre... Tout à fait charmant. Elle était plus jeune que lui, peut-être d'un peu de cinq sa cadette. Il hocha la tête.

-Enchanté, répondit-il avant de pointé du doigt son propre familier , qui volait loin au dessus d'eux, lui c'est Cendre, excuse le, il n'est pas très sociable.

Regardant le ciel, Vralzech se rendit compte que la luminosité commençait à décliner. Il grimaça. Il avait perdu assez de temps. Il se tourna vers sa compagne de mission, l'air un peu plus froid et distant, voulant lui proposer de partir sur le champs, mais la rouquine prit la parole avant.

-Je te propose qu'on parte maintenant ? Avec un peu de chance, on y sera avant la tombée de la nuit, dit-elle, l'air vaguement troublée.

Il haussa un sourcil. Ils étaient donc sur la même longueur d'onde. Il l'étudia attentivement, s'attardant sur ses habits et surtout ses chaussures. Il se demanda un instant si elle pourrait le suivre en traversant la forêt en se déplaçant dans les arbre, en sautant de branches en branches, puis il se souvint de sa chute. Les arbres, hors de questions...

- Arriver avant la nuit oui c'est possible, mais pour ça il faudra courir ! Arrivera tu as suivre ?

Le jeune homme commença à se diriger vers la forêt, fixant Sakura de ses yeux d'améthystes, attendant une réponse de sa part.
avatar
pts d'expérience
messages postés
Ombre - Esquisseur de l'Ombre
Gardien Confirmé
• Doubles lames
• Quelques Lotus Précieux
• Quelques bonbons d'amûr
• Bandages
• Carnet de note
• Partitions qui traînent
Le Courage est la Magie qui transforme les Rêves en Réalité
Usako le Pimpel & Alys le Valuret
Kekkai
Magie de Rang B
Maana de rang C
Faery
185
1510


Distance de Sécurité
Rappel Couleurs ♥ (Pour moi-même et ma mémoire défaillante xD)
Ft. Vralzech ♥

#ffffff
SakuChou
#6633ff
VralChou

(c)Fiche by Saku' ♥





Distance de Sécurité
Il y a de la magie à livrer combat au-delà de ses propres limites;
c'est cette magie qui fait que l'on prend tous les risques pour un rêve qu'on est seul à connaitre.
 

- Million Dollar Baby (Clint Eastwood).
Ft. Vralzech ♥

 Vralzech semblait la scruter un instant puis lança :

- « Arriver avant la nuit oui c'est possible, mais pour ça il faudra courir ! Arriveras-tu à suivre ? »

 La jeune femme eu un petit sourire en coin en voyant son regard se poser sur elle. Ne pas y arriver ? Ce n’était pas une option.
 Elle fut, cependant, rapidement soulagée. Une grande majorité des Ombres préférait sauter de branche en branche. Seul domaine dans lequel elle…. Elle loupait tout. N’ayant pas un grand équilibre, Sakura trébuchait/tombait souvent. Très souvent. Du coup, contrairement à ses sœurs Ombres, elle ne sautait pas, elle courait. Elle faisait toujours de son mieux pour maintenir la cadence pour ne pas être un poids pour les membres de son équipe.

-« Pas de soucis à ce sujet. » Dit-elle.

 Rapidement, elle prit un ruban, dans sa pochette, qu’elle sectionna en deux. Elle attacha la première partie du ruban sur la patte de son Pimpel. Celui-ci s’empressa de le humer. Sakura mit le sien au poignet. Elle s’était énormément liée avec son familier. Un peu plus tôt lors de son dressage, elle avait mis au point un système de reconnaissance avec lui basé sur l’odeur. Courant plus vite que son familier, la maîtresse a mise au point une méthode pour qu’Usako puisse la retrouver qu’importe les circonstances. Il faut dire qu’elle en avait bien besoin vu le lieu dans lequel ils se rendaient. Selon certaines rumeurs, des illusionnistes auraient établi refuge là-bas et s’amusaient avec la perception des passants. Elle supposait que c’était de là que venait cet appel à l’aide. Les réfugiés qui venaient régulièrement dans cet endroit en avaient sûrement marre que l’endroit change de disposition. Et c’était parfaitement compréhensible.

 Sakura rejoignit Vralzech en direction de la forêt et tous deux débutèrent leur course, suivie d’Usako, sous le regard de Cendre.

 Pour quadriller la zone, il fallait noter les moindres détails alarmant ou peu singulier. Alors elle faisait attention à bien regarder son chemin. Il serait bête de tomber une seconde fois dans la même journée ou de marcher sur un piège de chasseur.

 Elle en vit un d'ailleurs. Un plutôt gros pour la chasse. Elle le contourna et sorti prudemment un petit calepin, tout en continuant sa course, pour noter la position du piège.

 Aille aille. Elle a pris un peu de retard. Elle poussa un peu plus sur ses jambe pour maintenir la cadence.

HRP : J'espère que cela te conviendra, s'il y a des choses à modifie,r fait-le moi savoir :33

(c)Fiche by Saku' ♥



avatar
pts d'expérience
messages postés
Ombre - Traquenuit
Gardien Confirmé
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Electrokinésie
Magie de Rang B
Maana de rang B
Faery
182
80
La jeune femme eu un sourire en coin.

-Pas de soucis à ce sujet, répondit-t-elle.

Il haussa un sourcil. Elle semblait assez confiante et rassurer. "Nous verrons bien..." Pensa t-il. Il l'observa tendit qu'elle accrochait un ruban a la patte de son familier et le même autour de son poignet. Un système qui permettrait à l'animal a la retrouver. Ainsi donc elle courait plus vite que le pimpel... Pas bête la jeune fille.

Cendre le rejoignit et se posa sur le bras tendu du brun. L'oiseau regarda curieusement le pimpel et Sakura. La jeune femme semblait l'intriguer avec son ruban.

- Tu veux des rubans toi aussi ? Se moqua t-il gentiment.

L'oiseau battit des ailes un instant avant de s'envoler vers la forêt. Quand Sakura le rejoignit, enfin, il lui fit un signe de tête avant de s'élancer vers la forêt. Il commença plutôt lentement, histoire de bien s'assurer que la jeune femme le suivait. Voyant qu'elle tenait plutôt bien, il décida d'accélérer la cadence, observant avec attention les environs, enregistrant chaque détails particuliers, évitant les branches basses et les racines traîtres, se mouvant avec une grâce presque féline, les cheveux flottants dans le vent.

Le piège d'un chasseur attira son attention, il en enregistra la position, il noterait tout plus tard dans son rapport. Ce genre de piège pouvait se montrer dangereux pour les habitants, surtout les enfants ou les personnes un peu maladroite. Maladroite... Son crowmero crossa. Vralzech pesta. Sa partenaire avait disparut. Et merde ! Ou était-elle passé ? Le faery se stoppa immédiatement. S'était-elle prise les pieds dans le piège ? Il grimaça ,non qu'il s'inquiéta vraiment pour elle, mais cela pourrait se montrer problématique. Pestant, il reprit sa course en sens inverse. Les yeux grands ouverts, s'attendant à tout moment à la voir à terre, au pied d'un arbre. Au détour d'un tronc, il l'a croisa, s'arrêtant soudainement pour ne pas la heurter. Il la scruta un instant pour voir si elle n'était pas blessé. Il remarqua alors son petit calepin, son regard s'assombrit.

- Je ne sais pas si tu es au courant, mais nous ne sommes pas vraiment en avance ! La nuit tombe, j'aimerais poser le campement avant qu'il ne fasse totalement noir, ET si possible près du lac. Je me doute bien que tu veux bien faire et prendre des notes de tout ce que tu vois d'anormal, mais la vois-tu nous n'avons pas spécialement le temps ! Et j'apprécierais aussi que tu me préviennes quand tu fais ce genre de choses ! Histoire que je n'ai pas à revenir te chercher en me demandant si tu n'es pas en train d'agoniser derrière un arbre ! Explosa-t-il.

Vralzech ferma les yeux un instant, massant l'arrêté de son nez entre son pouce et son index en soupirant pour se calmer. Voilà pourquoi il avait horreur des partenaires ! Ils faisaient toujours les choses sans jamais le concerter, le faisant presque s'inquiéter pour rien ! Il n'avait pas besoin de ça. Il posa une deuxième fois les yeux sur le calepin. Noter les éléments dans ce carnet le forcerait à retenir moins de choses... Mais s'il fallait a chaque fois qu'elle ralentisse pour les écrire, ils perdraient un temps précieux. Vralzech serra les mâchoires puis s'approcha de Sakura.

- Bon... On va changer de méthode, dès que tu vois un truc louche tu me préviens, dit-il.

Puis sans lui laisser le temps de répondre ou de protester, il plaça un bras dans son dos et l'autre derrière ses genoux avant de la soulever et de la ramener contre son torse.

-Accroche toi, murmura-t-il d'une voix beaucoup plus douce, en s'élançant vers une branche d'arbre.

Ils iraient beaucoup plus vite ainsi et la jeune femme pourrait noter dans son carnet les détails qui attireraient son attention sans les retarder.
avatar
pts d'expérience
messages postés
Ombre - Esquisseur de l'Ombre
Gardien Confirmé
• Doubles lames
• Quelques Lotus Précieux
• Quelques bonbons d'amûr
• Bandages
• Carnet de note
• Partitions qui traînent
Le Courage est la Magie qui transforme les Rêves en Réalité
Usako le Pimpel & Alys le Valuret
Kekkai
Magie de Rang B
Maana de rang C
Faery
185
1510


Distance de Sécurité
Rappel Couleurs ♥ (Pour moi-même et ma mémoire défaillante xD)
Ft. Vralzech ♥

#ffffff
SakuChou
#6633ff
VralChou

(c)Fiche by Saku' ♥





Distance de Sécurité
Il y a de la magie à livrer combat au-delà de ses propres limites;
c'est cette magie qui fait que l'on prend tous les risques pour un rêve qu'on est seul à connaitre.
- Million Dollar Baby (Clint Eastwood).
Ft. Vralzech ♥

Elle n’aurait pas dû s’arrêter. Clairement.

Vralzech s’était à son tour stoppé et son regard s’était assombrit, visiblement agacée :

- "Je ne sais pas si tu es au courant, mais nous ne sommes pas vraiment en avance ! La nuit tombe, j'aimerais poser le campement avant qu'il ne fasse totalement noir, ET si possible près du lac. Je me doute bien que tu veux bien faire et prendre des notes de tout ce que tu vois d'anormal, mais la vois-tu nous n'avons pas spécialement le temps ! Et j'apprécierais aussi que tu me préviennes quand tu fais ce genre de choses ! Histoire que je n'ai pas à revenir te chercher en me demandant si tu n'es pas en train d'agoniser derrière un arbre !" Explosa-t-il.

De quel droit lui parlait-elle ainsi ? Toute son âme lui criait de ne pas se laisser faire mais sa raison le lui en empêchait. Il avait raison, elle avait eu tort. Elle aurait dû le prévenir. Elle baissa les yeux au sol et murmura qu’elle était désolée. Perdre du temps était la dernière chose qu’elle souhaitait même si ces informations étaient détenaient une certaine importance. Aaah ! Et la voilà en train de culpabiliser. Zut. Elle n’en laissa rien paraître. On laisse ce genre de chose pour après la mission !
Elle n’eut même pas le temps d’en placer une que Vralzech s’approcha d’elle et lui dit :

- « Bon... On va changer de méthode, dès que tu vois un truc louche tu me préviens. »

Avant même qu’elle n’eut le temps d’acquiescer, le jeune homme place une main dans son dos et l’autre au niveau de l’arrière de ses genoux et la souleva d’un coup, la ramenant contre lui. Sakura se crispa rapidement avant de se détendre un peu plus, surprise par la réaction de son partenaire.

- « Accroche-toi. »

Et sans prévenir, il s’élança agilement sur une branche d’arbre et continue son chemin ainsi.

-« Mais… » Et sa phrase n’eut jamais de fin et ne devint qu’un écho qui s’évapora progressivement dans leur course.

Elle faisait de son mieux pour regarder le sol et les alentours, mais petit à petit, elle se rendit rapidement compte de la raison primaire qui la poussait à ne pas faire son chemin dans les arbres. Elle avait le vertige. Un petit vertige, mais un vertige tout de même. Elle secoua rapidement la tête et se concentra. Tout n’est que mental.

-« Attention, il y a une tanière de BlackDog à ta gauche. Cinq pièges, surement dissimulés par des Gardiens tous autour de celui-ci. » Murmura-t-elle en notant, le plus lisiblement possible, les positons chiffrés et codés à la manière du QG, de la tanière et des pièges sur son carnet.

-« Et deux présences à trois heures. » Chuchota-t-elle.

Possédant un don de type sensoriel avec ses champs de forces, la jeune femme avait appris à manier cela à sa manière, de sorte à faire un bon éclaireur pour le groupe et la garde. Elle espérait que toute ces informations serviraient.

(c)Fiche by Saku' ♥



avatar
pts d'expérience
messages postés
Ombre - Traquenuit
Gardien Confirmé
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Electrokinésie
Magie de Rang B
Maana de rang B
Faery
182
80
La jeune femme s'était crispé entre ses bras, surprise sans doute par le comportement du faery.

-Accroche toi, murmura-t-il d'une voix beaucoup plus douce, en s'élançant vers une branche d'arbre.

Sa partenaire sembla se détendre un peu. Alors qu'il sautait rapidement de branches en branche, il sentit comme une hésitation chez sa partenaire. Elle semblait pas rassuré en hauteur. Avait-elle peur qu'il la fasse tomber ? Ou était-ce le vide qu'elle craignait ? Vralzech grimaça, redescendre sur terre ne lui plaisait pas trop, il faudrait donc que Sakura surmonte ses peurs. Il tenta discrètement de lui faire adopter une position un peu confortable pour elle, plus assise que couché. Au même moment, il la vit secouer sa tête et prendre un air plus déterminé. "Oui c'est bien" pensa t-il, c'était la bonne attitude à avoir. Regardant droit devant lui, Vralzech sourit. Elle avait un bon mental et semblait déterminé. Finalement travailler avec elle ne se montrerait peut-être pas si pénible...

-Attention, il y a une tanière de blackdog à ta gauche. Cinq pièges, surement dissimulés par des Gardiens tous autour de celui-ci.

Le jeune homme hocha la tête et sauta sur une branche plus à droite pour éviter de déranger la bête qui sommeillait. On était jamais trop prudent avec ces bêtes la. Après quelques bonds, elle murmura de nouveau:

-Et deux présences à trois heures.

Il hocha la tête de nouveau mais cette fois ci en fronçant les sourcils. Qui cela pouvait-il bien être ? Il avait envie de vérifier, ami ? Ennemi ? Un simple coup d'œil vers le ciel qui s'assombrissait suffit à le dissuader. Il fit donc un petit détour pour éviter les inconnus. Il jeta un rapide coup d'œil à la jeune personne entre ses bras, ses sens étaient plutôt bien développer. Lui qui avait une bonne vue n'avait pas remarquer tout de suite la tanière ni n'avait senti les deux présences dans la forêt. Il sourit en la voyant si appliqué. Cela ne devait pas très facile pour elle d'écrire alors qu'il était en mouvement. Bah difficile pour difficile... Autant aller plus vite... Forçant sur ses jambes, et puissant dans son pouvoir, il accéléra. Ils n'étaient plus qu'un souffle dans le feuillage des arbres... Pour ne pas qu'elle ai trop peur, il serra plus étroitement son petit corps chaud contre lui.

-Ne crains rien, je ne lâcherais pas, susurra-t-il à son oreille, confiant.

A chaque murmure de sa part, il déviait légèrement de sa trajectoire, évitant de nombreux dangers, ou de potentielles pertes de temps.

La jeune femme n'était pas bien lourde pour lui, mais il n'avait pas l'habitude d'être ainsi charger pendant qu'il courait à grande vitesse et surtout aussi longtemps. Son cœur s'était mis à battre plus vite, plus fort. Sur son corps brûlant perlaient de petites goûtes de sueur. Pourtant, il ne ralentit pas sa course. Il avait toujours été très exigeant envers lui même. Ce jour là ne ferait pas exception. Il espéra simplement qu'il sentait toujours aussi bon. Il n'aimait pas ne pas être à son avantage devant une jeune femme, même si elle n'était que sa partenaire !

Quand il ne furent plus qu'à quelques mètres du lac, Vralzech commença à ralentir. Sous le couvert des arbres, il faisait déjà sombre. Le faery fit encore quelques sauts puis s'arrêta sur une branche du dernier arbre. Sous leur yeux s'étendaient le lac crépusculaire.

- Nous y sommes ma Douce, susurra-il, un peu essoufflé.

Il posa son regard sur la jeune femme entre ses bras, et lui fit un sourire charmeur.

-Et dans les temps...

Délicatement, il la posa sur la branche juste à côté de lui, gardant ses bras autour de sa taille pour s'assurer qu'elle ne tombe pas et ne se brise pas le cou. Se serait problématique et il n'avait pas assez de motivation pour faire ce genre de rapport. Et puis elle était mignonne... se serait du gâchis.

Reprenant peut à peu son souffle, il s'autorise quelques minutes de repos avant d'installer le campement, profitant de la vue qui s'offrait à lui... Et avec une jolie femme... Il coula un regard vers Sakura, la fixant droit dans les yeux et lui sourit.
avatar
pts d'expérience
messages postés
Ombre - Esquisseur de l'Ombre
Gardien Confirmé
• Doubles lames
• Quelques Lotus Précieux
• Quelques bonbons d'amûr
• Bandages
• Carnet de note
• Partitions qui traînent
Le Courage est la Magie qui transforme les Rêves en Réalité
Usako le Pimpel & Alys le Valuret
Kekkai
Magie de Rang B
Maana de rang C
Faery
185
1510
Et Vralzech semblait accélérer au fur et à mesure de leur progression. Sakura était bien obligé de l’admettre, les capacités du jeune homme étaient remarquables. Elle s’était déjà beaucoup entraîner dans l’espoir de surpasser (ou du moins, tenter de se hisser à leur niveau) Yui, sa propre rivale, et certaines Ombres, avec qui elle avait plus ou moins tissé des liens. Mais lui… C’était différent. Peut-être était-ce de la magie ? Elle n’en savait rien, mais tout était à prévoir.
 Elle se cramponnait à lui, surprise par la vitesse et lui, il la retenait.

Ne crains rien, je ne lâcherais pas », susurra-t-il à son oreille.

 Et après avoir passé une grande partie de la forêt, Vralzech ralentit progressivement, jusqu’à se stopper complètement sur la branche du dernier arbre, qui donnait directement vue sur le lac. Elle admirait les lieux, ébahie. C’était magnifique, comme dans les livres qu’elle avait lu sur le sujet. Le soleil était encore visible, bien que proche de son départ. Des lucioles voletaient aux alentours du lac, leur donnant une vision splendide.

- « Nous y sommes ma Douce », susurra Vralzech, légèrement essoufflé. Il fit un léger sourire et acheva par : -« Et dans les temps... »

 La rouquine rougit immédiatement à cette appellation, flattée et gênée à la fois. Mais elle se contenta de répondra par un léger : -« Oui », tout en hochant la tête.
 Il la déposa par la taille sur la branche voisine, prenant soin qu’elle ne tombe pas à la renverse. Mais elle fit suffisamment attention pour s’accrocher à la branche et descendre, presque immédiatement. Lorsqu’elle eut les pieds sur terre, elle se sentie revivre. Sakura s’étira quelques instants, levant les bras en hauteur et tirant un peu sur ses articulations, notamment sur ses chevilles et ses poignets qui étaient presque tout le temps restés immobiles.

 Les deux partenaires firent une petite pause. Sakura, émerveillée par le lac, se permit de s’approcher un peu de la surface de l’eau afin d’admirer l’étendue d’eau de plus près. Elle se retourna et vit Vralzech lui adresser un sourire. Elle se contenta de lui en faire un en retour. Il faut dire qu’elle retournait un peu en enfance, elle avait toujours vécu proche de lac lorsqu’elle était encore au village, avant son arrivée au QG.

 Quelques minutes après cela, les deux jeunes gens s’empressèrent de commencer à installer le campement.

Vralzech ? Je vais chercher du bois pour faire du feu. » Dit-elle en montrant les abords de la forêt.-« Tu as besoin de quelque chose d’autre pour le campement ? » Questionna-t-elle, doucement, prête à repartir.


avatar
pts d'expérience
messages postés
Ombre - Traquenuit
Gardien Confirmé
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Electrokinésie
Magie de Rang B
Maana de rang B
Faery
182
80
Quelques instant plus tard, le camps était installé, leurs affaires posées. Vralzech fut agréablement surpris par l'implication de sa partenaire, aussi resta t-il plus agréable avec elle durant ce temps.

-Vralzech ? L'appela t-elle doucement.

Le jeune homme, qui fixait l'eau du lac, se tourna vers elle et haussa un sourcil.

- Je vais chercher du bois pour faire du feu, dit -elle en désignant la forêt, tu as besoin de quelque chose d'autre pour le campement ?

Le jeune homme fronça les sourcils. Pouvait-il se permettre de la laisser partir seule alors qu'il faisait déjà sombre dans les bois ? Et avaient-ils vraiment besoin d'un feu ? Le feu les réchaufferait, certes, il éloignerait aussi les bêtes sauvages mais donnait aussi leur emplacement a de potentiel ennemis. Il fixa un instant sa jeune partenaire, il se souvint alors de son don, il était sur que même dans le noir, elle pourrait se repérer. Pour le feu, après réflexion, un repas chaud ne leur ferait pas de mal. Il inspira et se passa une main dans la tête.

- Pas de soucis... Et non je n'ai besoin de rien.

Il lui sourit brièvement avant de redevenir sérieux.

- Juste, ne t'éloigne pas trop... Et ne fait rien de trop téméraire... S'il te plait.

La jeune femme hocha la tête et s'empressa de regagner les abords de la forêt. Vralzech regarda alors vers la cime d'un arbre. Il leva deux doigts vers le ciel, fit un cercle et abaissa sa main en direction de Sakura. Comprenant ce que l'on attendait de lui, Cendre déploya alors ses larges ailes noirs et se mît a suivre, de loin, la jeune femme. Vralzech ricana légèrement. Le volatil voulait bien obéir à son maître, mais il ne fallait pas trop lui demander. Cendre était sauvage, il n'appréciait que rarement la compagnie des autres, et quand il acceptait, qu'une autre personne que son maître, le caresse, c'était pour pouvoir mieux le pincer après.

Une fois que Sakura eut totalement disparut, il retira ses bottes, ses chaussettes, et remonta son pantalon sur ses genoux avant d'enlever et mettre à sécher sa veste et sa chemise humide de transpiration qui lui collait à la peau. Un courant d'air glacé fit naître des frissons sur sa peau. Puis, tout ses sens en éveille, il entra dans le lac jusqu'à mi mollet. Il pris un peu d'eau en coupe entre ses mains et se lava le visage. L'eau était glacée, mais cela lui fit du bien. Ces sensations n'étaient elles qu'illusion ? Il n'aurait su le dire. Il passa ensuite sa main sur sa nuque, ses bras et son force pour y enlever la sueur collante. Une fois rafraîchi, il se mît a scruter avec attention la surface du lac. Il avait vu un peu plus tôt quelques poissons lunaires. S'il n'étaient pas très nourrissant, au moins ils pourraient caler leur faim.

Tout en pêchant, Vralzech restait attentif au moindre bruit, il regardait souvent autour de lui, pour voir s'il n'y avait pas eu un quelconque changement, ou voir si Sakura n'était pas revenu entre temps.

-Elle en met du temps... Murmura-t-il au poisson qu'il venait d'attraper.

Une fois qu'il jugea en avoir assez, le faery s'assit sur un rocher au bord du lac et entreprit de vider et d'écailler les petits poissons avant de les embrocher un à un sur un fin bout de bois.

Une fois son travail fini, il retourna dans l'eau pour se débarrasser du sang qui souillait ses mains et ses avant-bras, frottant énergiquement sa peau pour en faire partir toutes traces et toutes odeurs. Il se relava aussi le torse, pour nettoyer les petites Gouttelettes de sang qui avaient giclé sur lui.

Un battement d'aile le fit se retourner. Cendre. L'oiseau se posa tranquillement sur une branche et regarda l'ombre qui s'avançait vers eux. Vralzech posa ses mains sur. Ses hanches fit un sourire narquois.

- J'ai failli m'inquiéter !

Il sortit de l'eau et s'approcha, trempé et à moitié nu de Sakura. Il prit son menton entre son pouce et son index, la forçant à relever la tête vers lui. Souriant moqueusement, il caressa sa pommette avec son pouce puis se pencha doucement vers son visage.

- Plus sérieusement, tu as remarqué/vu/senti des choses anormales ? Je n'ai rien vu ici, souffla t-il doucement à son oreille pour qu'elle soit la seule à l'entendre.
avatar
pts d'expérience
messages postés
Ombre - Esquisseur de l'Ombre
Gardien Confirmé
• Doubles lames
• Quelques Lotus Précieux
• Quelques bonbons d'amûr
• Bandages
• Carnet de note
• Partitions qui traînent
Le Courage est la Magie qui transforme les Rêves en Réalité
Usako le Pimpel & Alys le Valuret
Kekkai
Magie de Rang B
Maana de rang C
Faery
185
1510
- « Pas de soucis... Et non je n'ai besoin de rien. »

 Il marqua une pause.

- « Juste, ne t'éloigne pas trop... Et ne fait rien de trop téméraire... S'il te plait. » Acheva-t’il.

 Elle hocha doucement la tête. Il faisait presque nuit, elle ne prendrait pas de risques inutiles à se balader plus profondément dans la forêt. Surtout pour un feu.
 Alors elle pénétra à nouveau dans les lieux et observait le tout très attentivement. Elle avait déjà du mal à voir correctement le sol. Alors elle baissa un peu le visage. Evidemment, comme ils étaient proches d’un lac, les brindilles alentours étaient humides. Elle soupira et fouilla un peu plus en arrière. Elle eut alors une grosse surprise en voyant quelques arbres fruitiers dans son champ de vision. Elle prit dans ses mains la première pomme qui lui tombait sous le nez et l’approcha de son visage, respirant son odeur et la scrutant sur tous les côtés.

Hum. Elles semblent vraies. » Dit-elle en coupant un petit quartier et observant l’intérieur.

 Elle croqua à pleine dent la pomme et la laissa ainsi dans sa bouche pour essayer dans cueillir quelques-unes pour elle et son partenaire. Sakura en plaça le maximum (quatre ou cinq) dans sa pochette et décida de rebrousser chemin en ramassant le maximum de brindille. Au moins de quoi faire un feu.

 En rejoignant la clairière ou le duo avait décidé de poser leur campement, et vit Vralzech, qui l’attendait, torse-nu, dans l’eau. Il plaça ses mains sur ses hanches et l’observait, un sourire narquois aux lèvres.
 
- « J'ai failli m'inquiéter ! »

 Il sorti rapidement de l’eau et se plaça devant la jeune fille, qui rougissait en ayant aperçu son torse. C’était la première fois qu’elle voyait un homme torse-nu, mais aujourd’hui semblait être la journée des premières fois. Il saisit son menton, la forçant tout de même à plonger son regard dans le sien et caressa sa joue avec son pouce.

- « Plus sérieusement, tu as remarqué, vu, senti des choses anormales ? Je n'ai rien vu ici », murmura-t-il.

 La jeune femme était troublée, c’était indéniable. Elle ne paniquait pas, mais elle ne savait pas comment décrire son sentiment, ses sentiments. La proximité du jeune homme la troublait, et elle n’avait absolument aucune défense. Personne ne l’avait jamais abordée ainsi. Elle plongea sa main dans sa pochette, par purs réflexes, et saisi rapidement une pomme pour la mettre dans la bouche de Vralzech, et ainsi détacher son regard du sien. Elle était écarlate, mais ne s’en rendit pas tout de suite compte. Elle passa une main à l’arrière de ses cheveux et frotta doucement l’arrière de son crâne, balbutiant :

Euh… Je... Tu… Euh, enfin… Non. Je n’ai rien vu de particulier. » Souffla-t-elle. -«Désolé du retard, j’ai trouvé quelques arbres fruitiers un peu plus loin, j’en ai profité pour ramener quelques pommes. »

 Sakura, toute gênée, était en train de retirer sa sacoche de sa ceinture pour lui dévoiler son butin. Quelques pommes bien mûres étaient logées dans celle-ci.

 Elle jeta rapidement un coup d’œil au soleil, qui laissait entrevoir ses dernières teintes. Oui, Usako ne devrait plus tarder. Pensa-t-elle.

Je t’admets que cela m’a un peu surprise, » dit-elle, encore un peu rouge, « Les fruits sont en avance cette année. Je ne sais pas si cela nous remplira beaucoup le ventre mais… On aura la sensation d’avoir mangé. C’est toujours ça de gagné. »


avatar
pts d'expérience
messages postés
Ombre - Traquenuit
Gardien Confirmé
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Electrokinésie
Magie de Rang B
Maana de rang B
Faery
182
80
Avant qu'elle ne lui réponde, la jeune femme lui mît une pomme dans la douche. Surprit, Vralzech recula, et pris une bouchée du fruit. Juteuse. Un fruit tel que celui ci à cette période de l'année... Étrange... Mais après tout, ils étaient au lac crépusculaire. Était-ce une illusion ? Le faery fixa le fruit d'un air soupçonneux avant d'en croquer un deuxième bout en haussant les épaules.

- Euh... Je ... Tu... Euh, enfin... Non. Je n'ai rien vu de particulier, souffla-t-elle gênée en détournant le regard, désolé du retard, j'ai trouvé quelques arbres fruitiers un peu plus loin, j'en ai profité pour ramener quelques pommes.

Sur ses mots, elle ouvrit son sac et lui montra ce qu'elle avait pu récolter. Vralzech hocha silencieusement la tête en regardant attentivement les fruits.

-Je t'admets que cela m'a un peu surprise, les fruits sont en avance cette année. Je ne sais pas si cela nous remplira beaucoup le ventre mais... On aura la sensation d'avoir mangé. C'est toujours ça de gagné.

Toujours silencieux Vralzech hocha la tête avant de prendre une autre bouché de son fruit. Puis, tout en mâchant lentement, il récupéra le bois que Sakura avait ramené. Il les disposa correctement au milieu de petites roches et alluma un feu. Le jeune homme se releva ensuite avec quelques difficultés. Il grimaça en s'étirant un peu. Toujours avec sa pomme dans la bouche, il s'appuya contre un tronc. Il vérifia que sa compagne ne le regardait pas, puis il massa un peu ses mollets. Il avait peu être un peu trop forcé sur ses jambes et en payait désormais le prix. Voyant sa camarade se tourner vers lui, il se redressa vivement, comme si tout allait bien, et, ignorant ses douleurs musculaires, s'approcha d'elle un air charmeur collé au visage et lui mît à son tour sa pomme croquée dans la bouche de la jeune femme pour l'empêcher de parler ou lui poser des questions. L'ombreux tâta ensuite sa chemise. Elle était toujours humide. Il soupira. L'air devenait plus frais. Il enfila tout de même sa veste et jeta un petit coup d'œil à Sakura. N'aurait-elle pas froid pendant la nuit ? Avait-elle de quoi se chauffer ? Vralzech haussa les épaules, dans le fond, il s'en moquait royalement. Et au pire, il pouvait bien lui servir de bouillotte et cette idée ne lui déplaisait pas.

- Pendant que tu n'étais pas là, j'ai pu pêcher un peu aussi. On aura donc un repas fait de pommes et de poisson !

Il lui sourit légèrement en montrant sa brochette de poissons vidés, lavés et prêt à être cuit. Le jeune homme s'installa ensuite lourdement près du feu et poussant un soupir commença à faire griller sa brochette.

-J'espère que tu aimes ça ? Demanda t-il sans quitter les flammes des yeux.
avatar
pts d'expérience
messages postés
Ombre - Esquisseur de l'Ombre
Gardien Confirmé
• Doubles lames
• Quelques Lotus Précieux
• Quelques bonbons d'amûr
• Bandages
• Carnet de note
• Partitions qui traînent
Le Courage est la Magie qui transforme les Rêves en Réalité
Usako le Pimpel & Alys le Valuret
Kekkai
Magie de Rang B
Maana de rang C
Faery
185
1510
 Vralzech récolta le bois que la rouquine avait amené et le disposa au sol, afin de préparer le feu. Pendant ce temps, elle prit un petit bâton au sol et y traça des signes particuliers. Une espèce de cercle, ainsi que des motifs runiques étranges entouraient le campement. Elle murmura une incantation et son champ de force fit apparition. Elle se retourna vers Vralzech et fit :

J’ai fait un… »- Et vit le jeune homme se masser les mollets. Elle fronça légèrement les sourcils et eut une boule au ventre. C’était de sa faute s’il avait poussé sur ses jambes.

 Ayant vu qu’elle l’observait, Vralzech se leva comme si de rien n’était et, rapidement, se rapprocha d’elle, un petit sourire en coin collé au visage. Il prit alors la pomme qu’elle-même lui avait collée dans la bouche pour lui remettre dans la sienne. Alors qu’elle voulait lui demander si cela allait bien. Ses joues prirent une teinte pivoine.
 Il se retourna pour reprendre sa veste, comme s’il ne s’était rien passé.

 L’air commençait à se rafraîchir, mais elle ne sentait presque rien. C’était une vraie bouillote vivante, elle avait presque tout le temps chaud. Parfois trop, à son grand détriment.
 Quelques bruits de pas se firent entendre. Presque par reflexe, elle tourna le visage et vit son familier arriver. Elle sourit et attrapa le petit pimpel qui venait de lui sauter dessus.

- « Pendant que tu n'étais pas là, j'ai pu pêcher un peu aussi. On aura donc un repas fait de pommes et de poisson ! » Lança Vralzech, en montrant la brochette qu’il avait préparé un peu plus tôt.

 Il soupira et plaça la brochette au-dessus du feu :

J'espère que tu aimes ça ? » Demanda-t-il sans quitter les flammes des yeux.

 Elle hocha la tête.

Je ne suis pas difficile en nourriture. » Murmura-t-elle.

 Elle s’installa proche du feu, à distance raisonnable du jeune homme.

Je suis désolé pour tes jambes. » Souffla-t-elle, le visage baissé.

 Elle plongea alors son regard dans les flammes. Elle voyait sa famille à travers celui-ci. Elle avait longtemps eut l’habitude d’en faire avec son père et Roux, dans la forêt. Cela faisait tout drôle. C’était il y a maintenant trois ans. Trois ans qu’elle avait quitté le village, sans donner de nouvelles à ceux qui l’avaient accompagné presque toute sa vie. Quelques fois, elle regrettait de ne pas y être retournée. Mais c’était mieux ainsi.


 Sakura releva son visage en direction de Vralzech :

Cette nuit, il ne devrait rien pouvoir nous arriver. J’ai dressé un champ de force autour du campement tout à l’heure. Seuls Cendre, Usako, toi, ainsi que moi-même êtes autorisé à franchir ces limites. Les intrus, quant à eux, auront la sensation de se cogner contre du verre. » Continua-t-elle.

-"Cependant, pour être actif pendant notre sommeil, et pour améliorer son efficacité, j'ai du tracé des runes au sol. Je les effacerais demain pour éviter que l'on nous repère."


avatar
pts d'expérience
messages postés
Ombre - Traquenuit
Gardien Confirmé
Inventaire vide
Poulpy est notre Dieu ~
Electrokinésie
Magie de Rang B
Maana de rang B
Faery
182
80
Vralzech releva les yeux vers la jeune femme. Elle hocha la tête dans sa direction.

- Je ne suis pas difficile en nourriture, murmura-t-elle.

Il hocha la tête à son tour avant de se re concentrer sur sa brochette.

-Tant mieux ! J'ai horreur des gens qui jouent les difficiles ! Surtout en pleine nature.

Délicatement, il fit tourner son poisson pour faire cuire l'autre côté. Pendant ce temps, Sakura se rapprocha des flammes. Il la fixa un instant du coin de l'œil. Elle s'était installée a distance respectueuse de lui. Sans y prêter plus d'attention, il ramena sa brochette vers lui et tâta l'un des poissons avec son pouce et son index, manquant de se brûler.

- Aie. Pas cuit, murmura-t-il pour lui-même.
-Je suis désolé pour tes jambes, souffla l'ombreuse en baissant sa tête.

Il porta un regard vaguement surpris et un tantinet furieux sur elle. Ainsi, elle l'avait vraiment vu quand il s'était massé. Faire preuve de faiblesse devant un de ses compagnons était l'une des choses dont il avait horreur.

- Tu n'as pas à t'excuser pour ça, c'était mon choix, répliqua-t-il plus brutalement qu'il ne l'aurait voulu.

Elle ne répondit pas. Son esprit semblait loin à présent. Il ne dit rien, ne voulant pas la troubler dans sa méditation.
Tous ses sens en alerte, Vralzech surveillait l'horizon en même temps que son poisson.

- cette nuit, il ne devrait rien pouvoir nous arriver, informa Sakura, J’ai dressé un champ de force autour du campement tout à l’heure. Seuls Cendre, Usako, toi, ainsi que moi-même êtes autorisé à franchir ces limites. Les intrus, quant à eux, auront la sensation de se cogner contre du verre. Cependant, pour être actif pendant notre sommeil, et pour améliorer son efficacité, j'ai du tracé des runes au sol. Je les effacerais demain pour éviter que l'on nous repère.

Le jeune homme se gratta un instant la mâchoire en fixant intensément Sakura. Il finit par acquiescer. Voilà donc de quoi était capable la jeune femme... Formation de Kekkai. Un pouvoir très utile, et bien maîtriser, il pouvait être une très puissante protection. Il comprenait à présent ses sens étaient plus développé que les siens.

-Bonne initiative, murmura-t-il a la jeune ombre avec un sourire en coin.

Il ramena une. Seconde fois sa brochette vers lui, mais cette fois-ci souffla un peu dessus avant de le tâter.

- C'est prêt, rapproche-toi un peu, ordonna-t-il gentiment à sa partenaire.

Il souffla un peu sur un des poissons, puis le retira du morceau de bois avant de le tendre à la jeune femme.

-Fais attention, c'est encore un peu chaud, murmura-t-il.

Il fit de même avec un autre poisson qu'il garda pour lui cette fois. Cela manquait cruellement d'assaisonnement, mais la chair de la bestiole était bonne et assez bien cuite. Plus ou moins satisfait, Vralzech continua son repas silence, s'assurant par moment que sa partenaire mangeait-elle aussi. Ce n'était pas. Un repas très nutritif certes, mais au moins leur permettrait-il de passer une bonne nuit de sommeil sans gargouillis intempestifs.

Une fois qu'il eut fini de manger, il se leva et se dirigea prudemment vers le lac. Il faisait nuit noir désormais. Quelques lucioles volaient au-dessus du lac sur lequel miroitait les reflets de la lune et des étoiles. Il s'agenouilla doucement, les sens aux aguets et trempa ses mains dans l'eau pour les nettoyer. Il passa ensuite de l'eau sur son visage. Elle était froide, mais il s'en moquait un peu. Un bruit de pas le fit se redresser légèrement. Sakura. Elle aussi devait certainement venir pour se débarbouiller. Quand il eut fini, il se releva complément. Et se posta près de la jeune femme, portant sur elle un regard presque protecteur. Il ne désirait pas vraiment qu'elle se fasse attaquer alors qu'il avait le dos tourné. Quand elle eut fini à son tour, il la raccompagna sous le champ de force. Ne voulant pas perdre plus de temps en paroles, Vralzech se rhabilla cette fois-ci correctement, et se coucha près du feu. Le Kekkai offrant une protection fiable, ils pouvaient se permettre de dormir tous les deux et de faire une nuit complète. Et au pire, si un problème survenait, Cendre les préviendrait. L'oiseau, installé confortablement dans un arbre surveillait le lac et ses environs avec attention. Cacher par le feuillage, il était presque invisible. Seuls ses yeux brillants vert émeraude trahissaient sa présence.

- Bonne nuit, murmura Vralzech à sa camarade.

Il glissa un bras sous sa tête avant de lui faire un. Petit sourire charmeur.

-Si jamais trop froid ou trop peur, je t'autorise à venir te coller contre moi, lui dit-il d'une voix douce, caressante.
avatar
pts d'expérience
messages postés
Ombre - Esquisseur de l'Ombre
Gardien Confirmé
• Doubles lames
• Quelques Lotus Précieux
• Quelques bonbons d'amûr
• Bandages
• Carnet de note
• Partitions qui traînent
Le Courage est la Magie qui transforme les Rêves en Réalité
Usako le Pimpel & Alys le Valuret
Kekkai
Magie de Rang B
Maana de rang C
Faery
185
1510
-"Bonne initiative", murmura-t-il à Sakura, un petit sourire en coin.

 Il prit à nouveau la brochette et vérifia une nouvelle fois sa cuisson. Il souffla légèrement dessus et la tâta rapidement avant de lui dire, gentiment :

C’est prêt, rapproche-toi un peu. »

 Elle se rapprocha un peu du jeune homme tandis que lui, soufflait sur l’un des poissons, tout en retirant le morceau de bois qui l’avait soutenue durant la cuisson. Elle le remercia lorsqu’il lui avait tendu et souffla un : « Bon appétit. » avant  de débuter son repas.
 Lorsque Vralzech eut fini, il se leva pour aller en direction du lac. Le soleil avait eu le temps de complètement disparaître, à part le feu et les quelques lucioles qui luisaient, proches du lac, il était presque impossible de distinguer les arbres alentours, ou de se servir de sa vue pour repérer d’éventuelles intrus. Tous les sens de la jeune femme étaient en alerte, elle devait se montrer prête pour toute tentative d’approche ennemie. Après tout, le lieu étant décrit comme étant différent à chaque venue, il n’était pas étonnant que Nevra lui demande de vérifier cela de ses propres yeux.

 Quand elle eut fini son repas, elle se dirigea à son tour vers le lac afin d’observer les lucioles et se laver les mains. Sakura ne voyait que quelques parties de son reflet. Elle se posa un instant et tentait de détecter une présence magique. Impossible. Pour une magicienne comme elle, il était extrêmes difficile de détecter un illusionniste, et c’est bien ce qu’elle haïssait. Ils plongeaient les personnes dotées d’un quelconque don et il était presque qu’impossible de se sortir de ce calvaire seul. Elle serra les dents. En tant que magicienne de type sensorielle et défensive, elle espérait un jour avoir le niveau et les capacités suffisantes pour traquer un illusionniste. Tient, en parlant sur ses capacités. Elle avait de sérieux doutes. Tout ce qu’elle sait, elle l’avait appris seule. Personne n’avait été là pour l’aider. Elle aimerait tant pouvoir se comparer avec quelqu’un comme elle, si un jour elle rencontrait une personne manieuse de Kekkai.

 Elle soupira et se releva pour rejoindre le campement. Elle s’allongea en face de Vralzech. La rouquine s’était mise sur le côté et avait placé un de ses bras derrière sa tête et l’autre devant son visage.

- « Bonne nuit », lui murmura Vralzech.

- « Bonne nuit à toi aussi. » Chuchota-t-elle à son tour.

 Elle avait un petit sourire, camouflé par la pénombre. La journée n’avait pas été mauvaise. Sakura cru alors voir le jeune esquissé un petit sourire à son tour.

- « Si jamais trop froid ou trop peur, je t'autorise à venir te coller contre moi, » lui dit-il d'une voix douce.

 Sakura avait prié de tout son cœur que la nuit masque son visage. Il n’eut fallu qu’une fraction de seconde pour que son visage vire à l’écarlate. Elle ne répondit pas. Mais son subconscient la fit tout de même intervenir. Un simple « Hum. », gênée se fit entendre.
 Alors lentement, elle laissa ses paupières se fermer et se laissa aller dans les bras de Morphée.


 Un bruit. Une sensation. Les yeux de la jeune femme se sont ouverts d’un coup sec. Elle releva tout son corps et se mit en position de repos (assise) comme si c’était un réflexe. Elle ne savait absolument pas ce qu’il se passait et elle avait perdu la notion entière du temps. Elle regardait les alentours, il lui était presque impossible de discerner les lieux, la nuit ne lui permettait pas de le faire. La rouquine n’arrivait pas à mettre de l’ordre dans son esprit et elle avait l’infâme sensation que c’était pourtant réel. Comme si elle était enfermée alors qu’elle ne l’était pas. Tout n’était qu’une sensation, celle qui la suivait la nuit, où qu’elle soit. Des images défilaient dans son esprit. Elle se voyait dans le passé, face à sa mère, son père qui refusaient de la voir partir. Face au jour où elle avait décidé de mettre les sentiments de sa famille à part, ou elle avait décidé de partir. C’était une nuit comme celle-ci. Non. C’était impossible. Tout cela ne peut pas ressurgir après trois ans. Sa respiration se faisait de plus en plus rapide. Elle ne supportait pas revoir cela. Elle ne supportait pas être seule, de nouveau face à cela.
 Non, elle avait réussi à trouver sa place après cela. Plus elle réfléchissait, tout semblait s’embrouiller, se contredire. Alors elle fit ce qu’elle savait de mieux faire. Sakura posa une main contre sa poitrine et essayait de calmer son cœur, de reprendre ses esprits. Et de laisser tout cela derrière elle. Le passé reste le passé.

 Une illusion. Ce n’est pas réel.

 Elle ne savait pas ce qu’elle voyait, mais rien de ce qu’elle vivait n’était réel. Oui, elle se souvenait. Elle était partie en mission. En mission… Sakura fouillait au plus profond de sa mémoire, oui, avec Vralzech. Elle ouvrit les yeux et mit tout en œuvre pour concentrer son flux de maana et de le relâcher d’un coup. Elle devait faire cesser cela. Elle le devait.

 Et tout d’un coup, tout semblait plus clair. Les lieux n’avaient pas changé mais elle, elle était partie pour un autre endroit. Les illusionnistes n’étaient pas loin. Elle ressentait leur flux. Ils étaient à portée, et eux, exposé. Et ils ne pourraient pas agir sous le kekkai.
 Elle se releva rapidement, la respiration toujours aussi saccadé et remua doucement l’épaule de Vralzech.

On doit partir. Vite. Les illusionnistes nous ont trouvé. On ne pourra pas réagir contre eux à découvert, ici. »


pts d'expérience
messages postés
Contenu sponsorisé
 
[Ft. Vralzech/Sakura] [T ♥] Distance de Sécurité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fiche de données de sécurité - Ethanol pur
» Yuu Watase - Sakura-Gari T3
» Moyens de sécurité sur les billets
» Sécurité alarme et coupe-gaz pour chaudière de bateau à vapeur.
» [Requete] Sécurité market

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldarya RPG ::  Les Contrées d'Eldarya  :: Le Continent :: La Forêt Célimor :: Lac Crépusculaire-
Sauter vers: