Partagez | 
 

 Taini, Sorcière mal dégourdie~



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
pts d'expérience
messages postés
Invité













Taini



Prénom: Taini (a prononcer Tahini qui veut dire nouvelle lune)
Age:  20ans (8 Hauméa 669)
Sexe: Féminin
Race: Faery « hybride » sirène





Gardes :  -later on ?-
Grade : Rien~
Ancienneté : /
Faction : /



Apparence :

     De taille relativement moyenne, tournant aux alentours du mètre soixante, son poids l’est un peu moins. Ne demandez pas, elle ne le dira pas, mes ses bras légèrement potelés, ses cuisses arrondies et son petit ventre rebondi ne saurait que trop faire comprendre qu’elle n’est pas vraiment dans la catégorie des sportive. A moins que le lézardage dans un coussin tout en lisant soit devenu un sport de qualité.
     Elle a la peau mate, le nez droit, des lèvres légèrement pulpeuse et des yeux en amandes du bleu du ciel qu’arbore Eldarya. Ces derniers étant d’autant plus visible qu’ils sont entourés d’une chevelure de flamboyante. Si dans l’ombre elle pourrait passer pour brune, sitôt qu’une rayon de lumière les frôles, ses longs cheveux s’illumine de reflets chatoyants.
      Du reste, elle est plutôt banale, voir très banale. Les cheveux rarement attaché, tout juste coiffés, ornés une fois de temps à autre d’une breloque ou d’un grigri censé la protéger ou lui porter chance. Quant à sa tenue, tant qu’il y a un haut et un bas, cela lui convient. Complexée, elle cherche plus à camoufler qu’à mettre en valeur de toute manière (au grand damne de sa sœur qui tente de lui cacher ses frusques peu élégantes au profit d’autres bien meilleure selon elle).

     En tant que sirène par contre, son allure si peu effrayante bascule. Ses jambes sont remplacées par une longue queue de poisson légèrement orangée et marbrée de taches noir. Les pointes de ses nageoires légèrement transparentes sont légèrement piquantes. Contrairement aux apparence, son corps poissonneux est relativement doux et non râpeux comme les formes des écailles pourraient le faire croire.
     En plus de sa transformation en dessous des reins, le reste de son corps encore humanisé s’en trouve modifié. Des ouïes se sont creusées le long de son cou ainsi qu’au niveau de ses côtes, lui permettant de respirer sous l’eau aussi. A l’intérieur de ses oreilles se forment un opercules protégeant ses tympan, alors que les ongles de ses doigts se durcissent, formant des griffes tandis que ses canines s’allongent légèrement pour ressembler à de petits crocs. Sous l’eau, la « sirène » semble pouvoir se défendre et est bien loin de l’image que l’on peut avoir de cette race (il faut dire qu’elle n’en fait pas vraiment partie, de cette race).
     Cette apparence plus « guerrière » n’est bien sur que lorsque la jeune femme se déplace dans les fonds marins.
     Trempée et transformée hors de l’eau, elle en devient bien vite moins effrayante et protégée, perdant crocs, ouïes, griffes et tout ce qui aurait pu lui permettre de se défendre rendues vulnérable sur la terre ferme. Mais ses nageoire semblent plus arrondies et inoffensives.
     Sur la terre ferme, elle ne ressemble qu’à un gros poisson hors de l’eau, incapable de se défendre ou de se déplacer.
Croquis de son apparence:
 

Caractère:

     Plutôt calme et posée à première vu, Taini est avant tout une grosse peureuse et surtout une timide. Les gens l’effraie et elle les craint, préférant rester à l’écart, seule ou entourée de familiers. La chaleur d’un coussin, d’un tasse de thé bien chaud accompagné d’un livre, une sortie en solitaire dans les eaux profondes sont pour elle des instants de bonheur et de répits.
     S’étant toujours recluse, les lieux emplis de gens, les regroupement massifs la mettent mal à l’aise et l’oppressent rapidement. Néanmoins, contrairement à ce que l’on pourrait croire, elle ne se mettra pas à pleurer, ni à geindre, elle restera droite et silencieuse. Plutôt même d’abord froide lors de grande réunion. De nature honnête, elle pourrait au contraire vous repousser plutôt sèchement. N’y voyez pas une marque de haine, c’est une manière de garder ses distances et de se protéger par la même.
     Cependant, une fois à l’aise, elle devient de compagnie fort agréable, souriante et aidante, bien que facilement en proie au doute. Plutôt studieuse et à l’écoute, elle n’hésiterait pas à vous proposer une bonne tasse de chocolat chaud, sous une couette pour vous écouter lui raconter votre dernière sortie ou épancher vos pleurs suite à une lourde peine. Elle est même plutôt bonne cuisinière, ce qui peut se révéler utile lorsque l’on « cuisine » des petites décoctions et autres joyeusetés du chaudron.  D côté de la magie, elle y a tiré un trait épais et indélébile, la fuyant comme la peste. Elle n’aime d’ailleurs pas être en présence ou à proximité de personne qui en font l’utilisation, un éclat perdu est si vite arrivé vous comprenez.
     Au final, il lui manque surtout l’étincelle de joie et de folie que sa sœur lui offrait et qui s’est éteinte avec elle. Mais elle doit être là, quelque part, enfouie et ne demande qu’à ressortir. Car sous l’eau, isolée des autres, Taini est une vraie casse-cou. Filant à vive allure, sautant hors de l’eau tel un poisson-libellule, dévorant un poisson lune si la faim la tiraille trou et furetant dans des endroits escarpées à la découverte de nouvelle chose.














Histoire




     Taini et sa soeur jumelle Magena sont nées dans une famille de Faery des plus banales dans un des nombreux villages qui peuplent le continent d’Eldarya. Installées depuis plusieurs générations, la famille y prospérait calmement, profitant du climat relativement clément et d’une paix qui, bien que fébrile, leur assurait le calme de l’esprit.
     C’était dans esprit là qu’avait naquit les deux jeunes filles, se ressemblant comme deux gouttes d’eau, toujours fourrées l’une avec l’autre. Leur mère pratiquant la magie apprise par sa propre mère, elle-même ayant reçu ses connaissances de la sienne, ce savoir se transmettait de générations en générations. Et curieuse et attentive, les deux fillettes écoutaient toujours avec soin ce que leur expliquait leur mère.
     Si Taini se révélait un peu plus calme, Magena était moins docile et plus... entreprenante.

     Un jour qu’elles se baladaient aux abords de la rivière qui longeait le village, Magena eut une idée remarquable. Magique même ! Sans plus attendre, elle s’était jetée dans l’eau et, utilisant son vêtement pour bloquer sa propre, se saisit du poisson fraichement péché.  La mine fière et le sourire aux lèvres, elle le pointait vers sa soeur. La mission qu’elle s’était donnée, en tant que grande magicienne qu’elle était -du haut de ses six ans-, était de faire pousser à ce chabot piquant une paire de pattes, afin qu’il puisse marcher sur la terre ferme.
     Mais à six ans, on a ni la pratique, ni les connaissances afin de transfigurer la nature ou tout du moins, tel qu’on le voudrait... Harponnées l’une en face de l’autre, le poisson au milieu, le sort toucha bien le poisson, mais aussi la jumelle de la magicienne du dimanche. Le résultat, bien que surprenant, fut loin d’être celui attendu par la petite.
     Devant elle ne se trouvait pas un poisson à quatre pattes, mais sa sœur dont l’allure n’était plus vraiment humaine. Si l’expression moitié humanoïde, moitié poisson, évoque plutôt la silhouette d’une femme délicate et resplendissante aux extrémités poissonneuse, ici cela ressemblait plus à l’œuvre d’un Frankenstein raté respirant à peine. Terrorisées, l’ainée se releva abandonnant sa sœur tout en hurlant pour appeler sa mère. Courant derrière sa fille, cette dernière ne put que constater l’ampleur des dégats, mais elle resta calme. Des erreurs magiques, elle en avait vu. Moins imposantes, certes, mais ce n’était qu’une parmi tant d’autres. Le soucis était qu’ici, le sort avait été hasardeux, mal lancé et la formule surement perdue dans la tête de Magena.
     Avec un soupir, la femme s’agenouilla. Le sort serait impossible à annuler, cependant... Sa fille lui avait montré les notes qui avait servies de base à son sort, en les utilisant, elle pourrait peut-être réussir à faire un contre-sort. Mais vu le temps qui lui était donné, ce ne serait sans doute ni du grand art, ni quelque chose de vraiment... correctif. Mais elle sauverait sa benjamine.
     C’est donc ainsi qu’après plusieurs sorts consécutifs, avec certains rajoutés au fil des ans, que la jeune Taini put récupérer son corps humain. Néanmoins, l’erreur de sa sœur pèserait toujours sur sa tête, telle une épée de Damoclès. En conséquence, si les soins de sa mère lui permettait d’être normale la plupart du temps, le si peu que le bas de son corps entrait en contact avec de l’eau, le sort de sa sœur reprenait le dessus, avec quelques modifications heureusement faite par sa mère, lui donnant une apparence au moins « humaine » sur la majeur partie de son corps.

     Cette erreur continua de peser sur la jeune fille, et même encore maintenant, développant une certaine peur de l’eau dès qu’elle était en public. Car seule, ou accompagnée de sa famille, elle avait au contraire découvert tout les plaisirs liés à cette transformation. Mais elle prenait bien soin de ne le dire à personne. L’une des rares fois où, suite à l’incident, elle s’était trouvée trempée, tout le monde l’avait fui de par la surprise, avant de se moquer d’elle et du fait qu’elle ne pouvait ni bouger ni se défendre.
     Si vous pensez que les enfants sont clément, c’est une bien belle erreur.
     Ce fut d’ailleurs peut après cet incident que le Crystal fut détruit, rendant fou une bonne partie de la population. Parmi les premières victime de la folie environnante et des morts qui s’en suivirent se trouva Magena. Elle attaqua sa sœur qu’elle mordit durant son sommeil. Malgré tout, aucuns d’eux ne voulurent l’abandonner ou s’en débarrasser, cherchant à croire qu’un remède existait, d’autant que l’origine exact de ces changement restait incertaine pour tout ceux qui se trouvaient éloignés d’Eel.

     Fuyant leur village jusqu’alors paisible, la famille fini par entendre parler du refuge tenu à Eel pour tout ceux épargnés par le mal qui hantait le continent. Le voyage ne fut pas sans peine, et surtout sans perte. Les morts, le sang, l’odeur de fer emplit bientôt la forêt et, prit en chasse par ceux devenus fous, ils furent bientôt acculés.
     D’un côté, Magena menaçante et prête à attaquer sa propre famille sous le regard en larme de Taini et de l’autre, un groupe de divers Faery. La mort semblait immuable quand un bruit dans les broussailles se fit entendre et attira leur attention, une escouade de la garde d’Eel émergea et, voyant la situation, se mit en position de combat. Taini et sa famille furent entrainés à l’abri par l’un des membres, tandis que les autres combattaient. Seuls des cris d’agonis furent entendus à mesure qu’ils s’éloignaient. A présent, c’était frère contre frère, sang contre sang et seule la survie comptait, même au prix de l’amitié et de l’affection familiale.
     Chose que la jeune Taini allait vite comprendre. Arrivés devant les  grandes portes, essoufflés, le membre de la garde n’avait pas encore réalisé que l’un des rescapés était atteins. Mais à présent loin du tumulte, voyant la jeune Faery grondait et menacer, il n’était plus nul doute possible.

     « Navré, mais vous allez devoir la laisser en dehors des portes. »

     La phrase tomba comme un couperet glacial sur la famille. Après tant d’efforts et de peine, il devaient laisser leur fille pour morte et se glisser bien tranquillement à l’abri ? Comment le pourraient-ils ? Cachant sa fille derrière lui, le père de Taini refusa, arguant qu’il devrait bien y avoir un moyen de la soigner, qu’ils la garderaient loin des autres. Mais les soldats de la garde, en poste sur les tours ne bougèrent pas. C’était eux, ou la fillette.
     Le choix fut rapidement tranché. Alors que ses parents se débattait face à l’injuste dont faisait preuve la garde, une des Faery fou déboula hors de la forêt et se rua sur eux, ou plutôt sur Magena qui venait de s’échapper des bras de son père. Au loin accouraient le reste du groupe qui les avait secouru un peu plus tôt. Mais il était déjà trop tard, en joue, les deux Faery fous furent tirés à vue par les archers en place. Magena fut touchées, mais la femme qui s’était jetée sur elle l’avait déjà gravement blessée.
     Alors qu’elles gisaient toutes deux au sol, agonisant. Les patrouilleurs s’en approchèrent, essoufflés, observant la scène. D’une signe de tête l’un d’eux fit signe à leur compagnon qu’il n’y avais aucun espoir de survie pour la petite. De toute manière, c’était surement pour le mieux. Tuée par une Faery folle plutôt que par la garde. D’une geste leste et maitrisé, ils stoppèrent les souffrance de l’infante.
     Le silence se fit tandis que les cris larmoyants de la famille résonnaient dans la plaine. Il fallut une bonne heure ainsi que la pression de l’equipe pour pousser enfin la famille à entrer derrière les portes, le corps de leur enfant dans les bras.
     L’arrivée à Eel fut rude. La perte d’une fille, suivi de son enterrement à l’extérieur de la garde. Si la rancœur les emplissait au début, le contact avec d’autres habitants du refuge les calma.

     Depuis la destruction du Crystal, nombre d’attaques et de morts étaient survenues, des rescapés épuisés et éplorés accourant à leurs portes, aussi les gardes partaient souvent en patrouilles non loin au cas où des Faery auraient besoin de leur aide. Le pire pour la garde avait été la contamination de leur chef, qui avait été remplacé dans la panique par une puissante Kitsune de la garde. Prise au dépourvue, non encore complètement formée, la garde d’Eel faisait face sur les deux fronts, tentant de rester debout. En interne, la débâcle battait bon train entre les ressources et stock de nourritures s’amenuisant, les nouveaux arrivant à entrer dans les registres, consolider les fortifications.  Du côté des réfugiers, c’était le malheur et la tristesse  qui régnaient.
     Les Faery présents apprirent à se panser leurs plaies les uns les autres, apprirent à endurer la souffrance, prendre un nouveau départ, se soutenir les uns les autres quand, une nouvelle fois, l’un d’eux se voyait devenir fou. Taini et sa famille finirent par comprendre les raisons derrière l’acte qui avait valu la mort de leur fille, surprotégeant leur dernière en contrepartie.

     Ainsi Taini était toujours restée un peu à l’écart, de par ses parents, mais aussi de crainte qu’on ne découvre son secret et qu’une nouvelle fois qu’on la brime. De plus, sans s sœur, elle ne se sentait plus le courage d’aller vers autrui. Magena restait celle qui  la poussait toujours à l’aventure, mais à présent, elle n’était plu.
     Cela faisait maintenant bien des années, le calme avait commencé à revenir lentement sur Eel, bien que des vagues de folies faisaient encore parois ragent. Son père avait été emporté par l’une d’elle vers ses 15ans. Régulièrement, elle et sa mère allaient se recueillir sur leur tombe, le cœur encore lourd de leur disparition. Et, si la mère de Taini avait rejoint la garde dans l’optique d’aider à trouver enfin une solution, la jeune Faery restait cloitrée au refuge, évitant le grimoire magique de sa mère comme la peste et s’attelant plus assidument à l’apprentissage des potions. Certes, au fil des ans elle avait réussi à apprendre quelques trucs, voir même à en aborder difficilement certains, mais elle restait relativement écartée de tout cela, bien que les plantes et les potions l’attiraient. La magie par contre, restait sa bête noire.
     










Derrière l'écran




Pseudo:  Anako
Pseudo Eldarya: Anako (kof kof)
Age: 24ans (craignez rien, tout peut me passer dessus)
Niveau de RP: J’ai de la bouteille, mais étant psychorigide et pas super douée en écriture, je dirais débutante °v°
Avis sur le forum: Facilement perdue dans les catégories/zones ^^’






avatar
pts d'expérience
messages postés
Division I mercenaire - Général
Général Mercenaire
Nourriture pour familier:
Bonbons d'amûre : 0

Equipement:
Long manteau noir à capuchon (ce manteau a la capacité de supprimer l'aura de son propriétaire. Il supprime aussi les odeurs.)

Armes:
Céléritaté : Épée courte magique. Elle se téléporte dans la main de son maître ou permet à son maître de se téléporter sur elle. Elle n'a qu'un seul maître.
Poignards

Potions:
Potions de soins - x1

Magie :
Force level 2 : Endurance
Force level 3 : Endurcissement de la peau

Vitesse level 5 : Célérité

Enchantement level 1 : Perception du maana
Red like roses fills my head with dreams
Cryokinésie
Magie de Rang O
Maana de rang C
Faery
101
1056
J'aime beaucoup les débuts de ta présentation ! Cette histoire de sort qui a mal tourné, c'est du jamais vu sur le forum et je trouve ça très bien. J'aime aussi que les gens utilise et s'approprie le calendrier. C'est une preuve d'intérêt, je pense, et ça me fait plaisir. Son apparence est très détaillée et on a une bonne vue d'ensemble de ton personnage, à l'état "humain" comme à l'état "sirène".

Pour son histoire, elle correspond bien à tous nos critères donc je n'ai rien à redire. Surtout que j'ai pris beaucoup de plaisir à la lire. La seule chose que je pourrais éventuellement trouver à redire $, c'est qu'on ne sait pas très bien où elle en est aujourd'hui : où vit-elle ? Comment vit-elle aussi ? Tu n'es pas obligé de rajouter ceci bien sûr, c'est ton choix. Je te validerais même sans.

Il ne manque plus que ton caractère et ce sera parfait. J'ai hâte de voir ta présentation complète, pour que tu puisses RP avec nous tous. :)

Si tu as des questions ou que tu te sens perdue, tu peux envoyé un message à Harya, Sakura, Corticarte, Pikaha ou moi-même. :) Une refonte ne devrait pas trop tarder à voir le jour (dans un petit mois, normalement, si tout est prêt).

Bon courage pour la suite et fin de ta présentation et au plaisir de RP un jour avec toi !


Présentation: cliquez ici
Carnet de bord: cliquez ici
Fiche de liens: cliquez ici

pts d'expérience
messages postés
Invité
Merci, je suis ravie que tu aies pris plaisir à lire (et oui j'essaie de m'imprégner d el'univers, c'est le sel du rp je trouve *^*).

Pour l'histoire, c'est normal, elle n'a encore que 7-8ans, et je suis encore qu'à la moitié de l'histoire (on est à Eldarya, les gens deviennent fous, ça manque un peu de mort et de violence non?), donc pas de crainte, ça va venir (et avec plaisir de ma part même, vu que ça explique son manque de garde ^^).

Pour les questions j'ai déjà embêté pas mal de gens sur la chatbox (je pense surtout à Corticarte ^^'), je verrais d'ailleurs pour te parler en mp vis à vis de la magie de Taini, savoir si tu trouves cela correct et pas trop grosbill.
avatar
pts d'expérience
messages postés
Recrue de l'Obsidienne
Pas de rang
Inventaire vide
I was born to be real, not to be perfect. Smile at strangers and you just might change a life.
Pas de magie
Pas de Rang
Pas de maana
Humain/Humaine
100
138
Tu m'as pas embeter du tout, je suis là pour ça aussi hein ^^ (bon j'avouerais que j'ai pas dû t'aider de beaucoup sachant que j'étais complètement à l'ouest XD) 

Bonne continuation pour ta fiche ! Au plaisir ^^



pts d'expérience
messages postés
Invité
Voila voila, j'ai donc fini ma fiche (l'avatar viendra plus tard si vous me le permettez).
avatar
pts d'expérience
messages postés
Division I mercenaire - Général
Général Mercenaire
Nourriture pour familier:
Bonbons d'amûre : 0

Equipement:
Long manteau noir à capuchon (ce manteau a la capacité de supprimer l'aura de son propriétaire. Il supprime aussi les odeurs.)

Armes:
Céléritaté : Épée courte magique. Elle se téléporte dans la main de son maître ou permet à son maître de se téléporter sur elle. Elle n'a qu'un seul maître.
Poignards

Potions:
Potions de soins - x1

Magie :
Force level 2 : Endurance
Force level 3 : Endurcissement de la peau

Vitesse level 5 : Célérité

Enchantement level 1 : Perception du maana
Red like roses fills my head with dreams
Cryokinésie
Magie de Rang O
Maana de rang C
Faery
101
1056
Bon du coup de je te valide !

Tu fais donc partie des habitants d'Eldarya et tu pourras rejoindre un autre groupe plus tard (excepté les terriens naturellement). Tu as donc accès aux zones de RP et à la place du refuge, une zone spécialement dédié aux habitants. Tu peux faire une demande de RP dans la section "débuter une aventure".

Tu as aussi accès à l'arène où s'effectue des combats. C'est hors RP donc il n'y a pas de pression, mais il ne faut pas que les combats prennent le pas sur tes RP.

Je ne parle pas encore des missions, nous expliquerons tout pendant la refonte. Ce sera plus simple.

Sinooon, n'oublie pas d'aller t'enregistrer dans le recueil des membres, cela permet de recenser un peu les gens validés sur le forum et aussi les avatars, les familiers et le groupe de chacun. Ca fait longtemps qu'il n'a pas été mis à jour, mais... Là aussi on attend la refonte.

Voilà, maintenant, si tu as des questions, nous sommes tous là. Mais je pense que tu le sais déjà. ^^

Re-bienvenue sur le forum et bonne continuation. J'espère que tu te plairas parmi nous :).

-Le staff-


Présentation: cliquez ici
Carnet de bord: cliquez ici
Fiche de liens: cliquez ici

pts d'expérience
messages postés
Invité
Merci encore ^^ (et tu viens de répondre à une question que je me posais sur les combats, c'est parfait ♥)
pts d'expérience
messages postés
Contenu sponsorisé
 
Taini, Sorcière mal dégourdie~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldarya RPG :: Fiches personnages-
Sauter vers: